Clubic Week 2.0 : Altice privé de pays des merveilles

Vidéo : Bienvenue dans cette nouvelle Clubic Week. Au sommaire, Lexus nous vend un prototype de hoverboard, Numericable se casse la binette et BlackBerry tire toujours la tronche.

Chez Blackberry, on continue de manger son chapeau. La société canadienne s'est lancée dans une stratégie visant à modifier son activité. Elle met maintenant les logiciels et autres services en avant aux dépens des smartphones. Et l'histoire lui donne raison. Ses ventes continuent de s'écrouler massivement alors que ses autres activités progressent plutôt bien.

Après, il y a deux manières de voir les choses. Soit on considère que Blackberry est toujours loin du compte et va rester encore un peu dans cet état de semi végétation...


Revenons à l'annonce de Lexus. La marque indique avoir développé une technologie qui combine des supraconducteurs refroidis à l'azote liquide et des aimants.

Après cela, rien de plus qu'une vidéo alléchante, mais rien sur l'éventuelle obligation de posséder une surface magnétique pour que le skate fonctionne ou des détails sur la stabilité du dispositif…


Marty Cooper, l'inventeur du tout premier téléphone l'a mauvaise. Celui à qui on doit le Motorola DynaTAC 8000X lance une pique en direction des applications disponibles sur les smartphones.

Dans une interview, l'homme à présent âgé de 89 ans estime que ces applis sont complètement inutiles. Il souhaite qu'il soit fait usage de l'intelligence artificielle pour trouver plus facilement une information...


Altice se casse les dents. Le groupe déjà détenteur de Numericable et SFR a tenté de manger Bouygues Telecom. Patrick Drahi a proposé la somme de 10 milliards d'euros pour mettre la main sur la filiale télécoms du groupe Bouygues.

Rapidement, le groupe Iliad s'est dit disposé à avoir une part du gâteau que représente Bouygues Telecom. La société mère de Free et Free Mobile a donc confirmé être entrée en négociations…


Windows 10, les problèmes devaient bien finir par arriver. La commercialisation du prochain OS de Microsoft commence à donner des migraines à pas mal de monde. Entre une période de gratuité limitée et confinée à certains utilisateurs et des revirements de situation pour les testeurs, on s'approche d'un système bien incompréhensible à la Microsoft.

Cette semaine, on a également appris que la société aurait approché les constructeurs de PC portables en expliquant vouloir augmenter les frais de la licence pour les machines haut de gamme…


La loi sur le renseignement a été votée par l'Assemblée nationale. Du coup, à part le Conseil constitutionnel, personne ne pourra bientôt plus critiquer les dispositifs de surveillance en France…

Modifié le 27/06/2015 à 00h03
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic