Au CES de Las Vegas, la maison connectée selon Samsung

Vidéo : Bien décidé à avancer ses pions sur le terrain du tout connecté, Samsung présente au CES sa vision des interactions qu'il est désormais possible d'envisager au sein du foyer.

Fort du rachat de la société Smarthings, Samsung avance à marche forcée vers la maison connectée, en phase avec la vague du fameux Internet des objets dont il a fait son mot d'ordre au CES de Las Vegas. Sur le salon, le sud-coréen propose, à travers quelques démonstrations, de découvrir la façon dont cette vision va selon lui s'incarner à très court terme. Puissant dans le mobile, la TV, ou l'électroménager, Samsung s'estime, sans doute à juste titre, particulièrement bien placé pour jouer un rôle moteur sur ce terrain.

Dûment équipée de capteurs, de caméras, d'appareils capables de communiquer sans fil, la maison deviendrait donc intelligente, par le truchement d'une centrale domotique et des différents écrans dont dispose l'utilisateur. Une application mobile pour être alerté en cas de problème chez soi ou déverrouiller sa porte d'entrée, une montre pour appeler sa voiture, un four qui préchauffe automatiquement lorsque l'on rentre le soir... Les scénarios d'usage sont particulièrement nombreux et visent, dans le discours de Samsung, à faciliter la vie des usagers. « Vous avez envie d'habiter une telle maison, n'est-ce pas », clame toutes les demi-heures le démonstrateur chargé d'animer le show présentant ce concept, « moi j'en ai envie ! ».

B. K. Yoon, patron de Samsung, a affirmé lors de la conférence inaugurale du CES que 80% des produits vendus par Samsung seraient capables de s'intégrer à cette logique dès 2017. En 2020, l'intégralité du catalogue produit sera connectée, a-t-il encore promis. De quoi envisager la mise en place de nouveaux scénarios, bien plus complexes, visant à générer de la valeur à partir des données agrégées tout au long de la journée pour des fabricants, des commerçants, ou des éditeurs de services... ce qui n'ira pas sans soulever son lot de craintes et de problèmes, relatifs au respect de la vie privée notamment, mais ceci est une autre histoire...

Modifié le 09/01/2015 à 05h31
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic