CES 2016 : Gogoro, le scooter électrique à batterie interchangeable

Vidéo : Une flotte de scooters électriques et des chargeurs de batterie permutables : telle est l'idée de la start-up taïwanaise Gogoro, qui tourne désormais les yeux vers la vieille Europe.

Une flotte de scooters électriques et des chargeurs de batterie permutables : telle est l'idée de la start-up taïwanaise Gogoro, qui tourne désormais les yeux vers la vieille Europe.

On avait découvert son petit scooter électrique l'an dernier : fondée par des anciens de HTC et Microsoft, Gogoro a conçu un petit appareil tout en courbes, bardé de fonctions connectées : géolocalisation, distance parcourue, état de charge de la batterie ou alerte en cas de vol, toutes ces informations sont accessibles directement sur l'écran du smartphone. Une fois au guidon, le Gogoro promet environ 80 Km d'autonomie à 50 Km/h (et non 50 Km à 80 Km/h comme nous le disons dans la vidéo). Il se recharge enfin très simplement, grâce à deux batteries amovibles rangées sous la selle. Il suffit en effet de localiser une station de recharge et d'y échanger ses accus vides contre des batteries chargées.

Gogoro a pensé en premier lieu son scooter pour les grandes métropoles asiatiques, où la très importante population de deux roues motorisés participe activement à la pollution de l'air. Elle a ouvert son premier magasin sur ses terres, à Taipei (Taïwan) et y distribue depuis l'été ses scooters. Environ 4000 d'entre eux auraient déjà trouvé preneur, en dépit d'un prix d'achat relativement élevé (3500 euros).

Du fait de sa proximité avec la municipalité, Gogoro a réussi à faire installer à Taipei quelque 125 stations de recharge, qui permettent de mettre en oeuvre son modèle. Problème : pour se développer plus avant, il faut parvenir à nouer des accords similaires avec d'autres grandes villes, lesquelles conduisent déjà bien souvent des travaux autour de la mobilité partagée. En attendant d'arriver à convaincre Amsterdam, rencontrée récemment, il faut donc trouver une autre façon de disséminer des chargeurs.

La start-up a donc eu l'idée de créer une station de recharge de taille réduite (limitée à deux batteries, le GoCharger), pensée non pas pour les espaces publics, mais pour des lieux relevant du privé : commerces, restaurants ou autres, qui se verraient proposer une contrepartie financière pour l'emplacement et l'électricité consommés. Gogoro espère ainsi parvenir à étendre son réseau plus rapidement.

Gogoro Gocharger

Modifié le 07/01/2016 à 23h19
Commentaires

Tous les commentaires

  • shoups
    09/01/2016 00:34:34

    Franchement le prix est attractif! J'aurai plutôt comparé ça au modèle de Renault plutôt qu'à Tesla. Et es ce qu'il est possible de charger les batteries autrement qu'en les changeant physiquement à une borne ?

  • gg69
    08/01/2016 18:19:39

    greee 3000

  • greee
    08/01/2016 15:51:06

    Quel le prix prévisionnel du scooter ? même approximatif

BE GEEK ! Avec clubic