Uber a un nouvel ennemi, il s'appelle Urssaf

Vidéo : L'Urssaf attaque Uber pour que les chauffeurs soient « salariés », et relance le débat sur la mutation du travail.

Concernant Uber en France, l'Urssaf considère qu'il existe un lien de subordination entre la plateforme de VTC et les chauffeurs. De ce fait, ces derniers ne sauraient donc être vus comme des indépendants. Deux procédures ont été engagées en justice par l'Urssaf Île-de-France, selon l'AFP, devant le Tribunal des affaires de sécurité sociale et au pénal, auprès du procureur de la République de Paris.

Ce débat a déjà eu lieu en Californie, où quatre chauffeurs ont intenté une collective contre la plateforme en 2015. En France, le rapport de force est tout autre car cette fois, c'est l'État qui engage le bras de fer.

Ainsi l'Urssaf a décidé, en Île-de-France tout du moins, de « requalifier, pour tous les chauffeurs Uber, la situation d'indépendant en situation de salarié au titre de la sécurité sociale et a réclamé les cotisations correspondantes ». Comme attendu, Uber n'a pas accepté de payer, c'est pourquoi l'affaire est désormais devant les tribunaux.

Modifié le 17/05/2016 à 08h47
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic