Hadopi : fin du calvaire pour un abonné Numericable

Vidéo : La Cnil adresse un avertissement public à Numericable. L'opérateur a transmis 1 531 fois l'IP d'un client à la Hadopi à cause d'un problème de son propre système informatique.

Les FAI disposent d'applications informatiques permettant de faire le lien entre une adresse IP et le détenteur d'un forfait Internet fixe. Malheureusement, Chez Numericable, l'outil a été particulièrement défaillant. Ainsi, selon la Cnil, « lorsque l'application ne parvenait pas à associer une adresse IP à une personne, elle ne générait pas de message d'erreur et renvoyait par défaut à un même abonné ».

Résultat, la personne en question a été identifiée 1 531 fois pour délit de contrefaçon et inculpée 7 fois. Outre la Hadopi, le client a également été inquiété dans une affaire de pédopornographie. Les forces de police chargées de suivre le dossier se sont toutefois rendu compte que la récurrence des demandes était forte et ainsi pu identifier le problème.

Après avoir eu confirmation de l'existence du dysfonctionnement, la Cnil adresse un avertissement public auprès de Numericable afin qu'il remédie à la situation. Une procédure de sanction à l'encontre de la société a également été engagée.

Plus d'informations : Hadopi : un internaute identifié 1531 fois à tort à cause de Numericable

Modifié le 08/03/2016 à 16h27
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic