Farady Future loin de tuer Tesla

Vidéo : Faraday Future est bien le pétard mouillé qu'on a prédit. Le constructeur est en déroute, trois mois seulement après son lancement en grande pompe au CES.

Faraday Future est bien le pétard mouillé qu'on prédisait. Trois mois seulement après un lancement en grande pompe au CES, l'espoir de voir apparaitre un concurrent direct de Tesla se brise.

Le journal américain The Guardian révèle effectivement que l'ingénieur en charge des batteries, la pièce principale d'une voiture électrique, a quitté l'entreprise, emportant ses brevets avec lui. Pour le pilote automatique aussi, des cadres pensent que le nouveau constructeur aura recours à un fournisseur, tel que Google.

L'état du Nevada se méfie quant à lui des finances de la société et reporte la construction d'infrastructures publiques devant mener à une future usine à 1 milliard de dollars.

Bref, il ne reste plus grand-chose des promesses initiales. Le constructeur développerait néanmoins une berline de luxe, encore plus lourde et encombrante qu'une Tesla Model S, qu'il devrait lancer fin 2017 pour un prix d'au moins 150 000 dollars.

Plus d'informations : "Pas de tueuse de Tesla", Faraday Future est bien un pétard mouillé

Modifié le 29/02/2016 à 18h18
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic