Après Google, le fisc s’attaque Booking.com

Vidéo : En France, les services fiscaux sont entrés dans une phase active. Après une perquisition dans les locaux de Google, le site d

Google, McDonalds et autres Apple ne sont pas les seuls à être dans le viseur des autorités fiscales françaises. Le fisc demande au site Booking.com de régler 356 millions d'euros, ce qui représente la somme qu'aurait dû reverser la société au titre de l'impôt sur les sociétés et la TVA entre 2003 et 2012.

Selon le fisc, Booking.com doit régler ces impôts sur le territoire dans la mesure où elle y réalise une activité propre. De son côté, La société considère que ces impôts ont déjà été acquittés aux Pays-Bas, Etat dans lequel la société possède son siège européen et où la fiscalité est bien plus généreuse.


De son côté, Booking entend faire valoir ses droits et devrait agir en justice.

A lire : Après Google, le fisc sévit contre Booking.com

Modifié le 02/06/2016 à 16h46
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic