le lundi 08 février 2016

Tim Cook tweete une photo floue, l'iPhone ne le remercie pas

Tim Cook, le patron d'Apple, a publié sur Twitter une photo de la célébration des Broncos de Denver après leur victoire lors du Super Bowl. Une photo floue qui a amusé le Web, et qui n'a en revanche pas dû faire rire du côté de chez Apple.

Hier, c'était le Super Bowl aux Etats-Unis. Un évènement d'une grande importance outre-Atlantique, tant et si bien qu'on y trouve toutes sortes de personnalités. Tim Cook faisait partie de celles-là, et le patron d'Apple s'est illustré d'une bien drôle de façon.

En voulant féliciter les Broncos de Denver pour leur victoire, Tim Cook a publié sur Twitter une photo de la fête sur le terrain après la fin du match. Las, le cliché en question est complètement flou. Et comme on imagine mal l'individu avec autre chose qu'un iPhone 6 (ou 6 Plus) dans les mains, les internautes s'en sont donnés à cœur joie.




Il y a ceux qui ironisent en imaginant la photo prise avec un iPhone de première génération, ceux qui pensent qu'elle est le produit de l'Apple Watch 2, ceux qui pensent que Tim Cook utilise finalement un ancien téléphone Nokia, ou ceux qui pensent que Cook était trop ému pour prendre sa photo et que le stabilisateur de l'iPhone 6 n'a pas suffi. Quoi qu'il en soit, il y a peu de chances que la photo du patron d'Apple soit retenue pour illustrer la prochaine campagne de publicité de la firme à la pomme.




Si cette anecdote prête évidemment à pas mal de sourires et de dérisions, il est étonnant que Tim Cook n'ait pas vérifié sa photo. Dans une entreprise où la communication est habituellement très contrôlée, et où les efforts marketing pour vanter les mérites de l'iPhone en photo sont importants, cela fait un peu tache. Cook a au moins le mérite de ne pas avoir supprimé sa photo, et en a republié une seconde plus tard, afin de faire taire les critiques naissantes.

Mise à jour du 9 février, 18h10 : finalement, Tim Cook a supprimé sa photo. On imagine aisément le patron Apple excédé par la tournure qu'ont pris les événements, qui a sans doute voulu siffler la fin de la récré. Effet Streisand en vue ?
Modifié le 09/02/2016 à 18h26
Commentaires