On a testé le OnePlus 6 !

Le OnePlus 6 est arrivé ! Fidèle à son cycle de lancement, la marque chinoise présente son dernier fleuron qui a la lourde tâche de succéder au OnePlus 5 et 5T qui comptent parmi les meilleurs smartphones de 2017. Fidèle au mantra "Never Settle", le OnePlus 6 se veut être le smartphone qui apporte le meilleur de ce qu’attendent les utilisateurs, sans le superflu. Pari réussi ? ? La réponse dans notre test complet du OnePlus 6.

Dans la boîte

Premier contact. Le design de la boite ne change pas, si ce n’est le 6 imprimé dessus. Le smartphone, sur lequel nous allons revenir, comprend toujours une protection d’écran, un bon point. On retrouve également le chargeur Dash Charge et son câble rouge. Ce dernier est identique à celui des modèles de l’année dernière, à savoir 20 watts (5V et 4A). Un choix compréhensible dans la mesure où la technologie de recharge rapide de OnePlus reste encore à ce jour une des plus rapides du marché.

Pour ceux qui avait encore de l'espoir, toujours aucune paire d’écouteurs dans la boite. Il faudra utiliser les vôtres ou acheter ceux de la marque. En revanche, une coque noire transparente en silicone est présente. Le reste du packaging est composé du guide de démarrage rapide et du petit picot pour ouvrir la trappe dual SIM.

La fiche technique

Sans surprise, la fiche technique du OnePlus 6 est celle d’un mobile haut de gamme de 2018, avec tout de même quelques particularités par rapport à la concurrence. Malgré son ratio de 19:9, l’écran 6,28 pouces du téléphone reste Full HD (2280 x 1080 pixels). Un choix assumé depuis longtemps par la marque qui préfère privilégier les performances et l’autonomie à des résolutions très élevées.

Les modèles avec 6 ou 8 GB de RAM sont également toujours d’actualité sur ce OnePlus 6. Le reste est digne d’un flagship de 2018 : un processeur huit coeurs Qualcomm Snapdragon 845 avec GPU Adreno 630, un double capteur photo arrière de 16 et 20 mégapixels, un capteur avant de 16 mégapixels, la Wi-FI 2x2 MIMO, la 4G de catégorie 13 jusqu’à 1 Gb/s, le Bluetooth 5.0 et une batterie de 3300 mAh.

Nouveau design pour ce nouveau OnePlus

Nouveau numéro, nouveau design. Tout en restant fidèles au style de la marque, les changements en terme de design sont tout de même nombreux. Le plus flagrant d’entre eux est bien sur l’écran AMOLED de 6,28 pouces et son encoche (que l’on peut retirer via l’interface). Le gabarit reste malgré tout le même que celui du OnePlus 5T, les bordures autour de l’écran sont donc plus réduites sur le 6.

Si le cadre du smartphone est toujours en aluminium, le OnePlus 6 opère un changement majeur par rapport à ses grands frères : le passage d’une coque en aluminium à une coque en verre, avec protection Gorilla Glass 5 des deux côtés. Le design n’est donc plus aussi "monobloc" que le OnePlus 5T dans la mesure ou l'on voit la séparation entre la coque en verre et le cadre en aluminium.

La qualité de fabrication et les finitions n’en restent pas moins très haut de gamme. Ces changements dans le design font prendre un peu de poids au OnePlus 6 qui pèse 177 grammes, soit 15 grammes de plus que son prédécesseur.

Le OnePlus 6 change à peu près tout sur sa face arrière. Le double capteur photo est maintenant centré à la verticale. Juste en dessous se trouve le flash LED, ainsi que le lecteur d’empreinte qui n’est plus rond, mais ovale. En revanche, il tombe parfaitement sous le doigt et se montre toujours aussi réactif. Autre petit changement, on constate la mention “Designed by OnePlus” sur la partie basse de la coque.

Mais ce n’est pas tout ! Le micro pour la réduction du bruit est maintenant sur la tranche supérieure du téléphone, et le bouton de gestion des notifications passe sur la tranche droite, juste au-dessus du bouton de mise sous tension, ce qui devrait ravir les droitiers. La trappe pour les cartes SIM est donc déplacée sur la tranche gauche, juste au-dessus du bouton de réglage du volume.

La tranche inférieure est celle qui change le moins. Le haut-parleur, la prise USB-C et la prise casque sont toujours fidèles au poste. Petit détail de finition par rapport au OnePlus 5T, les deux petites vis sont maintenant cachées sous la coque.

Autre nouveauté, OnePlus met maintenant en avant la résistance à l’eau du smartphone sous la pluie, tout en précisant qu’il n’est pas conçu pour être immergé. Nous avons testé la version Mirror Black, brillante, qui marque un peu plus les traces de doigts que les autres coloris Midnight Black et Silk White qui eux sont mats.

Un écran sans bordure... mais avec encoche !

Sans surprise, OnePlus suit la tendance des écrans presque sans bordure avec encoche. Il est possible de cacher cette dernière dans les paramètres très facilement. L’écran AMOLED est excellent, avec des noirs infinis, un excellent contraste et des couleurs bien calibrées. Si toutefois l’affichage ne vous convient pas, vous avez le choix entre 5 modes de réglages d’écran dans les paramètres.

La luminosité maximum est très bonne, et largement suffisante pour profiter d’un bon confort visuel, même en plein soleil. L’écran de 6,28 pouces occupe maintenant 83,8% de la surface totale. La définition Full HD de 2280 x 1080 pixels offre une résolution largement suffisante de 402 pixels par pouces, soit la même que sur le OnePlus 5T.

De quoi lire très confortablement n’importe quel texte sur l’écran. Ajoutez à cela l’excellent mode lecture qui permet de passer en noir et blanc tout en réduisant la lumière bleue émise par la dalle, et vous pouvez transformer le OnePlus 6 en liseuse. Nous avons paramétré le téléphone pour que l’application Kindle passe automatiquement en mode lecture, et le tour est joué.

Des performances dignes d'un flagship

Avec un processeur 8 coeurs Snapdragon 845 sous le capot et 6 ou 8 GB de RAM, rien ne résiste au OnePlus 6. Vous pouvez faire tourner autant d’applications que vous voulez en multitâche et revenir dessus sans qu’elles ne se relancent. La RAM est très bien gérée et le smartphone est hyper réactif. Un vrai plaisir à utiliser au quotidien.

Côté graphique, le GPU Adreno 630 permet de faire tourner tous les jeux du Play Store confortablement. Même les titres en 3D les plus gourmands tourneront sans aucun problème au-dessus des 30 FPS.

Un mode jeu est également de la partie, nous revenons dessus juste en dessous de ce test.

Interface

Le mode jeu propose différentes options pratiques : bloquer les notifications pour ne pas être dérangé, répondre aux appels via le haut-parleur, désactiver la luminosité automatique ou encore diminuer la résolution et le nombre d’images par seconde pour économiser la batterie. Vous pouvez également ajouter manuellement les jeux qui seront soumis à ces critères. Simple et efficace.

Oxygen OS vient compléter Android 8.1 Oreo sans trop en faire. Seulement 21 applications sont préinstallées au démarrage de l’appareil, et les quelques applications OnePlus sont désinstallables (Meteo, Notes, Communauté, etc.). Une simplicité que l’on aimerait retrouver plus souvent dans les interfaces de certaines marques sous Android…

Le bureau "Shelf" sur le côté gauche est toujours de la partie. Il regroupe différents widgets personnalisables, des applications récentes en passant par vos contacts ou encore les cartes de fidélités que vous pouvez scanner. Si vous ne l’utilisez pas, il est désactivable dans les paramètres de l’écran d’accueil.

Mais ce qui fait le sel d’Oxygen OS, ce sont toutes les fonctionnalités testées par la communauté OnePlus et intégrées au fur et à mesure des mises à jour. On retiendra la capture d’écran avec trois doigts, le thème sombre pour économiser l’énergie grâce à l’écran AMOLED, ou encore le chiffrement des applications pour restreindre leur accès par mot de passe ou empreinte digitale.

OnePlus propose également la navigation entièrement par les gestes si vous souhaitez vous passer des boutons de navigation.

Un mouvement du bas de l’écran (centré) vers le haut, et vous revenez à l’accueil. Le même geste en maintenant le doigt appuyé lorsque vous terminez le geste, et le multitâche s’affiche. Enfin, un mouvement du bas vers le haut, depuis le côté droit ou le côté gauche, fait office de bouton retour. C’est un coup à prendre, mais après quelques heures, on se voit mal revenir en arrière.

Réseau, GPS et Audio

Côté réseau, nous n’avons rencontré aucun problème. Que ce soit en Wi-FI (compatible 2x2 MIMO), en 4G (catégorie 13 jusqu’à 1 Gb/s) ou en Bluetooth 5.0, nous n’avons pas réussi à prendre en défaut le OnePlus 6. La qualité des appels et l’accroche réseau sont également excellentes (testé sur le réseau Orange en région parisienne).

RAS non plus avec le GPS qui s’est montré très précis avec un premier fix en 3 secondes et une précision d’environ 6 mètres.

C’est une autre histoire sur la partie audio. Si l'on apprécie le choix de la marque d’avoir conservé la prise jack 3.5, qui fonctionne très bien, le haut-parleur mono n’est vraiment pas digne d’un smartphone haut de gamme. Il n’est pas particulièrement puissant et offre une qualité sonore très insuffisante. On attend bien mieux de OnePlus sur ce point.

Appareil photo : le OnePlus 6 n'a pas à rougir

Le OnePlus 6 conserve la configuration avec deux capteurs photo. Ces derniers ont bien-sûr été améliorés par rapport au 5T. On retrouve un capteur principal de 16 mégapixels et un second de 20 mégapixels, tous les deux avec une ouverture f/1.7.

Le module principal de 16 mégapixels embarque un capteur 19% plus large que le OnePlus 5T, ce qui lui permet de capter plus de lumière et ainsi améliorer la qualité des clichés, particulièrement pour les photos de nuit. Autre nouveauté pour ce capteur, la stabilisation optique.

Dans la pratique, on constate en effet une amélioration pour les clichés capturés de jour, le mode HDR se montre efficace pour les photos en contre jour et le rendu des couleurs est très naturel.

Mais le vrai bond en avant est visible sur les photos de nuit ou dans des conditions lumineuses difficiles. Le bruit est bien moins présent et le OnePlus 6 capture plus de détails que le 5T dans la même situation.

Sans attendre le niveau des meilleurs sur ce point, comme le Huawei P20 Pro et le Samsung Galaxy S9, le OnePlus 6 n’a pas non plus à rougir face à la concurrence. Le second capteur de 20 mégapixels sert essentiellement à améliorer la qualité du zoom et du mode portrait pour de jolis effets de flou d’arrière-plan (bokeh).

Le capteur avant de 16 mégapixels permet de faire de bons selfies et s’en sortira également très bien pour les appels en visio. Nous n’avons malheureusement pas pu encore tester le mode portrait pour la caméra avant qui devrait être disponible peu de temps après le lancement officiel via une mise à jour.

Du nouveau également côté vidéo, avec le support de l’enregistrement en 4K60 FPS. Si vous êtes un vidéaste et que vous comptez tourner avec cette qualité d’image, optez pour les versions 128 ou 256 GB de mémoire, car le smartphone risque de vite se remplir.

Le mode ralenti permet de filmer jusqu’en 480 images par secondes en 720P. Pour profiter d’une qualité d’image correcte avec ce mode, vous devez impérativement être dans des conditions de luminosité parfaites, sans quoi le bruit apparaît très rapidement. Vous pouvez facilement éditer la vidéo directement depuis l'application galerie.

Statu quo pour l'autonomie du OnePlus 6

3300 mAh, c’est la capacité de la batterie du OnePlus 6, identique à celle du OnePlus 5T. L’écran et la résolution sont plus importants, mais le nouveau processeur de Qualcomm, Android 8.1 Oreo et la dernière version d’Oxygen OS ont également été optimisés.

Le résultat est un statu quo. Le OnePlus 6 n’est ni plus ni moins endurant que son grand frère. Comptez une journée et demie d’utilisation en moyenne avant de devoir le recharger. L’écran est tout de même resté allumé 6h30 au total avec la luminosité automatique. Côté réseau, le smartphone était 99% du temps en 4G.

Comptez donc entre 1 et 2 jours selon l’intensité avec laquelle vous utilisez l’appareil. La recharge rapide Dash Charge est toujours de la partie, de quoi recharger plus de 50% de la batterie en seulement 30 minutes.

Prix et disponibilité

Le OnePlus 6 sera disponible à la vente à partir du 22 mai dans deux coloris : Mirror Black et Midnight Black. La version Silk White sera quant à elle disponible à partir du 5 juin. Voici les différentes versions disponibles et les prix pour chaque couleur :

  • Mirror Black 6 GB RAM + 64 GB stockage : 519€
  • Mirror Black 8 GB RAM + 128 GB stockage : 569€
  • Midnight Black 8 GB RAM + 128 GB stockage : 569€
  • Midnight Black 8 GB RAM + 256 GB stockage : 619€
  • Silk White 8 GB RAM + 128 GB stockage : 569€

Conclusion : notre avis sur le OnePlus 6

Le changement dans la continuité, voilà comment l’on pourrait qualifier le OnePlus 6. La marque chinoise reprend comme toujours ce qui a fait le succès de son modèle précédent, tout en mettant à jour son flagship avec les dernières améliorations en date et les attentes de la communauté.

Le changement de design est une réussite et la qualité de fabrication comme les finitions et l’interface ne laissent rien au hasard. Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Garder les meilleurs éléments et en ajouter de nouveaux par petites touches, voilà une stratégie qui semble réussir à OnePlus.

En proposant l’essentiel de ce que l’on attend d’un smartphone haut de gamme à un tarif agressif, le OnePlus 6 se place directement parmi les meilleurs mobiles de ce début d’année. Une valeur sûre que l’on ne peut que vous recommander.
La note Clubic
Design
Ecran
Audio
Photo
Autonomie
Les plus
  • Nouveau design réussi
  • L'écran AMOLED borderless
  • Performances au top
  • Qualité photo et vidéo améliorée
  • Bonne autonomie et recharge très rapide
  • Reconnaissance faciale très efficace
  • Prix très agressif sur le haut de gamme
Les moins
  • Qualité du haut-parleur
  • Qualité du mode ralenti en basse lumière
  • Toujours pas d'écouteurs dans la boite
Gabriel Manceau
Publié le 21 mai 2018