Rod Pod ou pique ?

Le rod pod ou la pêche puissance 4
L'aspect primordial pour tout support des cannes est sa stabilité. Si un pique assure celle-ci une fois enfoncé dans le sol, le trépied l'assure tout autant dès lors qu'il est correctement lesté, et, bien souvent, deux pierres trouvées sur le poste de pêche suffisent pour cela. Leur montage est sans doute un peu plus long que celui d'un pique (qui ne nécessite que son enfoncement dans le sol), mais, à certains endroits, on peut ne pas avoir le choix, notamment sur des sols bétonnés, cimentés ou plus simplement ouvragés. Quant aux berges les plus dures, le simple fait de taper pour y enfoncer les piques peut suffire à faire fuir le poisson. Mais le principal avantage du trépied est qu'il peut servir de support solide à quatre cannes.

Le pique ou la souplesse d'utilisation
Le rod pod peut donc supporter jusqu'à quatre cannes, toutes parfaitement alignées les unes par rapport aux autres. C'est un bel avantage, mais qui peut s'avérer pénalisant dans les courants forts ou en cas de départs simultanés et désordonnés. L'emmêlement des lignes est alors quasiment assuré. Les piques n'ont pas cet inconvénient. Ils peuvent être espacés de la distance que l'on veut et être orientés indépendamment les uns des autres. Ils ont également l'avantage d'être peu encombrants et faciles à transporter. Lorsque le sol des postes de pêche est suffisamment souple, on pourra donc préférer installer plusieurs piques plutôt qu'un trépied.