Robot pâtissier : notre guide d’achat pour bien choisir

Que faut-il savoir avant d’acheter son robot pâtissier ?

Amateurs de douceurs au rayon cuisine, le robot pâtissier aura de quoi vous séduire. Mais attention, à chaque marmiton son robot ! Voici quelques conseils pour choisir le modèle qui correspond exactement à vos attentes.

Robot pâtissier : quel format ?

Si vous êtes plutôt du genre préparation old-school, dirigez-vous alors vers un robot pâtissier plus petit. Il pourra à la fois vous donner un coup de main pour les tâches plus complexes, comme monter les blancs neige, tout en vous laissant plus de possibilités au niveau manuel pour pétrir la pâte, etc. Par ailleurs, si vous disposez d’un petit budget, il vous permettra de ne pas trop faire chauffer votre carte bleue. Les petits robots pâtissiers dépassent rarement la centaine d’euros. Mais si vous avez pour idée d’élaborer des recettes haut de gamme, sachez qu’il existe des modèles plus élaborés, et donc plus volumineux. Leur bol sera alors de plus grande contenance, afin de pouvoir y mélanger toutes vos préparations. En outre, des outils spécifiques sont généralement livrés avec ces produits en fonction de la pâtisserie choisie.

Bon à savoir : les pièces de ces robots pâtissiers sont généralement lavables au lave-vaisselle. Un bon point pour les paresseux !

La place : un critère clé

Notez que plus vous choisirez un robot pâtissier doté d’accessoires, plus vous devrez prévoir un espace en conséquence. Les modèles pâtissiers d’entrée de gamme présentent l’avantage d’être plus compacts : un point non négligeable pour les petites cuisines.

Conseil : pensez à prendre les mesures de votre plan de travail avant l’achat de votre robot, au risque d’avoir une mauvaise surprise.

Mordus de pain : choisissez un robot pâtissier spécifique

Sachez que tous les robots pâtissiers ne permettent pas de pétrir la pâte pour la lever, même s’ils disposent d’un crochet dédié à cette fonction.

Conseil : vérifiez systématiquement la fiche technique du robot avant l’achat afin de vous assurer qu’il permet de confectionner du pain.

La cuve du robot pâtissier : un élément non négligeable

Concernant le matériau de cette dernière, privilégiez l’inox, car il est plus léger que le verre et bien moins fragile. Pour ce qui est de la taille de la cuve, il faudra la choisir en fonction du type de préparations que vous prévoyez. Il existe de très grandes cuves, idéales si vous avez l’intention de pétrir une grande quantité de pâte à pain ou de monter des blancs en neige par dizaines. En bref, ne misez que sur les grandes tailles si vous avez l’habitude des grandes tablées. Attention également aux cuves trop vastes qui, une fois encore, peuvent considérablement encombrer votre cuisine. Elles sont aussi plus difficiles à nettoyer et prennent de la place dans le lave-vaisselle.

Un conseil : optez pour des cuves avec une bonne poignée. Certaines sont dotées de deux anses horizontales, ce qui limite d’autant plus le risque d’accident.

Les accessoires : les basiques et les extras

Notez que trois accessoires sont systématiquement intégrés dans votre robot pâtissier : le fouet pour vos blancs en neige ou chantilly, la feuille pour mélanger vos pâtes et le crochet pour pétrir. C’est au niveau du matériau qu’ils varieront selon les modèles. Il vous est recommandé d’opter pour de l’inox, plus résistant aux utilisations intensives comme au lavage. D’autres accessoires peuvent être proposés, comme une passoire pour presser vos fruits, un blender pour mixer, râper ou émincer, voire un bol en mesure de chauffer jusqu’à 100 degrés. Soit l’équivalent d’un robot cuiseur.

Bon à savoir : attention, les bols supplémentaires ou les blenders se fixent souvent sur le haut du robot. Veillez à vérifier que vous disposez de suffisamment de place en hauteur et dans les meubles de votre cuisine.

Dernière étape, mais pas des moindres : étudier tous ces paramètres pour choisir votre candidat idéal !