Radiateur soufflant : tous nos conseils et astuces


De nombreux ménages connaissent la fameuse problématique du logis mal isolé. Pour remédier à cela, rien de tel que le radiateur soufflant comme chauffage d’appoint, qui réchauffe votre pièce en quelques instants. Voici quelques conseils pour choisir le meilleur équipement adapté à vos besoins.

Un radiateur soufflant : qu’est-ce que c’est au juste ?

Il s’agit d’un équipement doté d’un système de ventilation réchauffant l’air grâce à sa résistance électrique qui l’aspire et le réchauffe. Agissant en tant que chauffage d’appoint, il n’est pas relié au chauffage central. Le radiateur soufflant existe en deux versions : mobile ou céramique. Les deux peuvent se déplacer ou se fixer au mur. Leur seule différence ? La chaleur diffusée par le modèle céramique est plus douce que chez son homologue.

Bonus : amateurs de déco, sachez que ce type de radiateur se décline en une large palette de couleurs.

Le prix : un bon point pour les petits budgets et/ou espaces

Si votre bourse est quelque peu limitée, sachez que le radiateur soufflant est moins coûteux qu’un radiateur à bain d’huile ou qu’un convecteur. En outre, son petit format vous permet de l’intégrer facilement à votre intérieur, quelle que soit sa taille.

Conseil : pour pouvoir le transporter plus facilement, optez pour un radiateur soufflant avec poignée ou encoche.

Le bruit : attention aux oreilles sensibles

Bien que le bruit du radiateur soufflant varie selon les modèles, il reste assez conséquent lorsque vous utilisez cet appareil.

Conseil : si ce critère fait partie de vos priorités, évitez les petits formats qui sont encore plus bruyants.

La ventilation réversible : une fonction peu efficace

Même si les radiateurs soufflants peuvent servir de ventilation aux heures chaudes, sachez que leur puissance n’est pas à la hauteur et ne ventile donc pas assez.

Conseil : au vu du faible prix de cet appareil, misez plutôt sur un ventilateur durant la saison estivale.

Radiateur soufflant pour salle de bain : un modèle spécifique

De nombreux consommateurs l’utilisent pour cette pièce, souvent difficile à chauffer correctement. Si tel est votre cas, optez pour un radiateur soufflantong> doté d’un marquage « IP21 ». Cela signifie que votre équipement supporte les projections d’eau et peut être placé à 60 cm de la douche ou de la baignoire.

Important : si vous optez pour un radiateur sans marquage, veillez à le placer à 3 m minimum de toute arrivée d’eau, au risque de vous prendre un sérieux coup de jus.

Très petites surfaces : misez sur le radiateur soufflant mural

Une bonne solution pour encombrer le moins possible votre pièce de vie.

Nota bene : pour ne pas gêner le système de ventilation, placez votre appareil à au moins 5 cm du mur.

La fonction hors gel : idéale pour les mauvaises isolations

Certains radiateurs soufflants sont dotés de ce dispositif, qui assure une température minimale de 7 °C. Comme son nom l’indique, le hors gel vous évite tout risque de gel dans la pièce, peu importe la température extérieure. C’est particulièrement utile lorsque le thermomètre descend en dessous de zéro !

Bon à savoir : pour les allergiques, certains radiateurs soufflants sont également munis de filtres à poussière.

Consommation énergétique : attention à la facture

Bien qu’il soit peu onéreux à l’achat, le radiateur soufflant peut vite faire grimper votre consommation en flèche si vous l’utilisez trop longtemps. Utilisez-le dans les pièces où vous passez le moins de temps, comme la salle de bain ou la cuisine.

Astuce : pour contrôler vos dépenses, vous pouvez opter pour un équipement doté d’un programmateur horaire, journalier ou hebdomadaire.

Votre décision est prise ? Prochaine étape : choisir le radiateur soufflant qui fera vibrer votre cœur !