Potence vélo

Aucun résultat
La potence de vélo, réglable en hauteur si possible

Adapter son vélo aux circonstances
Existant depuis une quinzaine d'années, la potence réglable en hauteur connaît un large succès ces derniers temps. En compétition, son utilisation permet de changer rapidement la position de pédalage du cycliste en fonction des difficultés. Sur route, un guidon plus bas est utile lorsque le vent souffle fort. À l'inverse, des étapes de montagne demandent parfois d'avoir une position de repos avec le dos plus droit. Ces réglages restent néanmoins minimes, car un changement radical de position peut être traumatisant sur le plan musculaire. Pour les parents des jeunes cyclistes, la potence de vélo réglable reste un outil bien pratique pour adapter le matériel à la morphologie changeante de l'enfant. La limite de ce type de matériel réside dans le retour d'informations, parfois limité, des enfants.

Gagner en polyvalence
Si vous utilisez votre vélo aussi bien pour faire les courses que réaliser des petites randonnées, ce type de potence prend tout son sens. Elle permet d'adopter une conduite plus droite, adaptée à l'environnement urbain, la semaine et davantage couchée pour accumuler les kilomètres lors de la randonnée du week-end. Les potences de vélo réglables ne nécessitent généralement qu'une clé Allen pour être manipulées. D'autres modèles sont munis d'une attache rapide, ce qui est pratique lorsque vous souhaitez relever le guidon pour emporter plus confortablement un objet entre les cuisses. Les systèmes les plus communs proposent de modifier l'inclinaison du guidon, dans une amplitude comprise entre 0 et 50°, qui atteint 90° dans certains cas. Bien que plus rares, des potences coulissant en hauteur existent aussi.