Guide d’achat : La plaque de cuisson

Choisir sa plaque de cuisson, un vrai casse-tête ?

La cuisine étant souvent le point central d’un foyer, le choix de votre future plaque de cuisson n’est à pas prendre à la légère. Que vous soyez passionné de cuisine ou adepte de la cuisine rapide, vous ne pouvez vous passer de cette plaque, alors autant vous diriger vers ce qu’il vous conviendra. Focus sur les différentes plaques disponibles sur le marché.

Les plaques à induction

Plaque la plus onéreuse du marché, elle est également la plus poussée technologiquement. Avec une puissance de cuisson impressionnante, il vous sera plus aisé de confectionner des plats de manière précise avec des montées et baisses de températures rapides et ciblées. Elle conviendra autant aux vrais amateurs de cuisine qu’aux personnes avec très peu de patience. Facilement nettoyable et peu énergivore vu la rapidité de cuisson, cette plaque est un must.

Bon à savoir : ces plaques fonctionnant uniquement avec des éléments ferromagnétiques tels que la fonte et l’acier émaillé, il faudra vous rééquiper en conséquence.

Les plaques vitrocéramique

Esthétiquement similaire aux plaques à induction, cette plaque n’a cependant aucune caractéristique commune. Surmontée d’une plaque en verre, la plaque vitrocéramique se rapproche d’une plaque électrique. Deux types de techniques de chauffe sont disponibles : à rayonnement – foyer radiant – ou à l’halogène, la seconde étant plus puissante. Avec son design soigné, elle s’accommodera parfaitement à toutes les cuisines.

À noter : ce type de plaque est très gourmand énergétiquement, que ce soit par foyer radiant ou halogène.

Les plaques au gaz

Avec son bouton d’allumage, ses quatre plaques et le régleur d’intensité, elle est facilement utilisable et très appréciée. Cette plaque de cuisson présente de nombreux avantages. Dotée d’une flamme visible, il est simple de contrôler la puissance et donc la cuisson. Elle dispose également d’un arrêt instantané lorsque le bouton gaz est éteint, ce qui évite de se brûler. Rapide et puissante, la plaque de cuisson au gaz est une valeur sûre.

Bon à savoir : à moins d’un revêtement spécifique, souvent haut de gamme, les plaques au gaz sont difficiles à nettoyer et vous demanderont un effort supplémentaire.

Les plaques de cuissons électriques

C’est la plaque la plus accessible du marché, mais c’est également l’une des plus lentes. Solide et disponible avec deux ou quatre feux, elle est simple d’utilisation. La chaleur, qui est transmise par conduction, monte de manière faible et lente, ce qui par conséquent offre une cuisson peu précise. Avec une consommation énergétique importante et un entretien plutôt compliqué, cette plaque reste cependant fiable et sûre.

Bon à savoir : à son extinction, son revêtement reste chaud pendant un long moment, attention donc aux brûlures.

Les plaques de cuissons mixtes

Comme vous l’avez deviné, cette plaque propose plusieurs types de cuissons. Ce produit vous permet donc de profiter des avantages de chaque plaque selon vos besoins du moment. Vous trouverez par exemple des plaques combinant gaz et induction ou encore vitrocéramique et au gaz. Elles représentent une alternative pour ceux n’arrivant toujours pas à se décider

À noter : le prix de ces plaques démarre aux alentours de 400 €. À induction, vitrocéramique, à gaz, électrique ou mixte, il est difficile de s’y retrouver et c’est pourquoi il est nécessaire de savoir ce qui vous conviendra. Maintenant que vous y voyez plus clair, vous détenez désormais toutes les informations pour choisir votre plaque de cuisson.