Guide d’achat : Le minifour

Désireux de confectionner de bons petits plats pour vous et votre entourage ? Faites-le de façon ludique et pratique.

Le minifour contemporain séduit un grand nombre d’entre nous avec des modes de cuisson variés et des capacités toujours plus adaptées. Il sera votre meilleur allié dans vos moments de convivialité et de partage. Tâchons d’éclaircir les choses et de vous guider afin de trouver celui qui vous conviendra.

Quel type de minifour choisir ?

Minifour à chaleur tournante ou à convection naturelle, il est difficile de choisir. Le choix de celui-ci et de ses options se doit d’être judicieux selon vos critères, pour répondre au mieux à vos attentes.

Le minifour à chaleur tournante

Apprécié des particuliers comme des professionnels, il permet notamment de préparer plusieurs plats en même temps ; un critère non négligeable quand vous voulez bien faire les choses. Outre le fait qu’il présente la possibilité de pratiquer une cuisson sur plusieurs niveaux, le temps de préchauffe est relativement inférieur à celui d’un four traditionnel.

Il peut se trouver avec une alimentation électrique, mais également au gaz. Deux types de chaleur sont présents selon les modèles : la chaleur brassée, où les compartiments sont répartis de la même manière que dans un four traditionnel, et la chaleur pulsée, où une résistance circulaire permet une cuisson plus rapide de vos aliments. Concernant le nettoyage, il peut être autonettoyant avec pyrolyse* ou catalyse*.
* La catalyse et la pyrolyse se réfèrent aux matériaux utilisés sur les parois, qui vont dégager une forte chaleur (respectivement 200 et 500°C 500 °C) afin de nettoyer les graisses et les saletés.

À noter : votre minifour à chaleur tournante sera plus bruyant qu’un appareil traditionnel, cela étant dû à son ventilateur.

Le minifour à convection naturelle

Son fonctionnement est assez simple et se fait par le biais de deux brûleurs à gaz ou résistances électriques, situés respectivement dans la haute et dans la sole. Son principal atout est d’être très simple d’utilisation : il peut être utilisé par tout le monde. Avec lui, vous pourrez rôtir, cuire vos plats, mais également les gratiner et réchauffer sans effort. Il est le compagnon idéal des étudiants en manque d’espace. Son nettoyage peut être autonettoyant avec catalyse ou pyrolyse, mais là, les prix risquent de s’envoler. Un nettoyage à l’huile de coude ne fera de mal à personne.

Bon à savoir : le temps de chauffe peut devenir assez long, et contrairement à celui à chaleur tournante, la cuisson ne se fait qu’à un seul niveau. Vous ne pourrez donc pas préparer plusieurs plats à la fois.

Les options font la différence

Si vous pensez que parce qu’il est mini, les options le seront aussi, eh bien vous vous trompez. Les options et caractéristiques de votre minifour ne doivent pas être mises de côté. La capacité peut aller de 10 à 60 litres. Tout dépendra de ce que vous comptez faire avec. Si vous aimez les rôtis et les plats conséquents, optez pour un plus grand volume. Ne négligez pas les broches et les différents accessoires si vous êtes féru de pizza. Les options telles que le maintien au chaud, la décongélation, le départ différé, la sécurité enfant ou encore le réglage des programmes peuvent vous faciliter la vie et sont souvent oubliées lors du choix final. Enfin, la puissance de votre machine est décisive : plus elle est élevée, plus la chauffe sera rapide. Soyez donc cohérent entre la puissance et la capacité du minifour.

Conseil : prenez en compte les options de sécurité présentes. Considérés plus friables que les fours traditionnels, les minifours offrent désormais une sécurité thermique plus importante qu’auparavant. Optez pour le label Thermo-Respect.

Vous avez désormais les informations nécessaires pour choisir le minifour qui vous conviendra le mieux.