Guide d’achat : drone


Le drone : tout ce que vous devez savoir

Les drones séduisent chaque année un nombre croissant de consommateurs. On les trouve aussi bien dans la catégorie petits prix que haut de gamme, tant leurs fonctionnalités sont diverses et variées. Du simple drone de pilotage à celui ultra-performant, le champ des possibles est vaste. Pour vous aider à trouver le produit idéal, lisez attentivement notre guide d’achat.

Un drone, c’est quoi exactement ?

Il s’agit d’un appareil motorisé qui vous permet de vous adonner aux joies du pilotage, tout en simplicité. Le plus souvent muni d’une caméra, le drone vous permet également de filmer ou photographier les paysages de votre choix, avec une prise de vue aérienne inédite. Idéal pour vos souvenirs de vacances. Attention, même s’il est dédié au loisir, ce type d’engins est tout de même soumis à des réglementations strictes. Veillez à vous référer à la législation en vigueur.

La taille : un critère clé


La taille minimum d’un drone est de 5 cm, pour quelques dizaines de grammes. Notez toutefois que les mini-drones disposent de moteurs « brushed » (ultralégers) qui, bien qu’ils soient pratiques à transporter, ont une courte durée de vie. Il faudra compter environ 200 vols pour ce type de modèle. Idem pour la batterie, qui est de faible capacité. Enfin, sachez qu’ils sont trop petits pour contenir une caméra. En somme, ils vous serviront surtout à vous entraîner.

En optant pour un drone d’une dizaine de centimètres, soit une taille encore raisonnable pour les néophytes, vous pourrez embarquer une caméra de quelques grammes. Sa qualité ne sera pas des plus performantes mais elle vous permet tout de même de profiter d’une vue aérienne et d’enregistrer tous vos vols.

À partir de 25 cm, le moteur dit « brushless » devient plus puissant et vous permet de placer une charge plus lourde sur votre appareil. Il peut s’agir d’une batterie ou d’une caméra plus performante. Les plus aguerris pourront même ajouter plusieurs moteurs ou batteries supplémentaires, pour rallonger la durée de vol.

Conseil : si vous êtes un pilote débutant, mieux vaut opter pour un drone petit format, moins encombrant et idéal pour acquérir les bons réflexes de pilotage.

Les fonctionnalités de pilotage : à vous de voir

Il y a 4 façons de contrôler le vol de votre drone.

Par radiocommande :

Il s’agit de l’outil le plus classique, qui vous permet de commander à distance votre appareil, via un système d’ondes électriques. La distance varie entre 20 mètres pour les petits modèles et 500 mètres pour les drones plus importants. Pratique, sa technologie de saut de fréquence lui donne une précision de vol, en évitant toute interférence.

Via un Smartphone ou une tablette :

Pour ce type de manipulation, vous aurez besoin d’une connexion Wi-Fi. L’avantage de ce système ? Sa facilité d’utilisation. Il vous suffit d’avoir un Smartphone (ou une tablette) à portée de main et de savoir vous en servir. En revanche, contrairement à la première catégorie, le pilotage est imprécis et la distance est courte (moins de 70 mètres). Et si vous perdez votre connexion Wi-Fi, le mode « Failsafe » s’activera automatiquement pour couper votre moteur. Cela évitera que votre drone ne file à l’anglaise…

La méthode de programmation du vol :

Il concerne uniquement les drones avec GPS intégré. Ce logiciel de programmation fonctionne grâce à une carte satellite, sur laquelle vous n’aurez qu’à indiquer les points de passage de votre engin et la hauteur souhaitée. Ensuite, c’est automatique.

Bien qu’il existe un quatrième mode de pilotage, le « follow me » (programmé pour suivre tous vos déplacements à la trace et en temps réel), sachez qu’il est encore peu fiable sur le marché. Sa technologie laisse encore à désirer.

Bon à savoir : ne vous fiez pas à l’indication de portée de pilotage. Dès lors qu’elle dépasse 70 mètres, adieu la performance.

À présent, vous êtes bien informé sur les différents modèles existants. Prochaine étape : le choix parmi les drones présentés sur cette page !