Quelle épaisseur pour une combinaison de surf ?

La combinaison protège de l'eau froide
C'est sa seule utilité. Une combinaison n'est pas nécessaire pour pouvoir surfer, mais elle devient vite indispensable dès que l'eau est froide. Elle apporte même un vrai confort, notamment parce qu'elle maintient le corps bien au sec, y compris dans les eaux plus chaudes. Parce que le surfeur résiste moins bien et se fatigue plus vite dans une eau froide, le port d'une combinaison de surf lui apportera une aide appréciable, notamment pour mieux profiter des spots. Sachez également qu'il existe plusieurs types de néoprène utilisés pour les combinaisons, qui vont de la simple protection contre les UV et les frottements jusqu'aux matériaux résistants aux chocs et améliorant la flottabilité.

Le vrai critère de choix : la température de l'eau
Les combinaisons de surf disposent de deux épaisseurs différentes, selon la région du corps protégée, indiquées par deux nombres (épaisseurs en mm). Le premier indique l'épaisseur du néoprène au niveau du torse et le second indique son épaisseur sur tout le reste du corps. On parle ainsi de combinaison 6/4, ou 3/2 par exemple. Plus le néoprène est épais et mieux il protège de l'eau froide. On choisit donc l'épaisseur de sa combinaison en fonction de la température de l'eau dans laquelle on surfe : dans une eau de 4°C à 8°C, choisir une combinaison 6/5 ou 6/4