Guide d’achat : carte son

De quelle carte son avez-vous besoin ?

La carte son constitue une pièce maîtresse de votre ordinateur, puisqu’elle gère l’entrée et la sortie de tous les éléments sonores en assurant, au passage, la conversion du numérique à l’analogique et inversement. Avez-vous besoin d’acheter une carte son, et si oui vers quel modèle vous tourner ?

1. Quel type de carte de son ?

Une majorité de propriétaires d’ordinateurs n’ont jamais eu à se soucier de leur carte son. Et pour cause ! Les unités centrales conçues pour le grand public intègrent d’office une petite carte son intégrée – en réalité une simple puce, directement greffée sur la carte mère de l’appareil. Ces puces offrent bien sûr des capacités limitées, mais elles s’avèrent plus que suffisantes au quotidien pour un usage basique ou récréatif de votre ordinateur (logiciels de bureautique, lecture de vidéos, jeux vidéo, écoute de MP3…).

On distingue ensuite les cartes son internes. Ces modèles plus puissants, branchés sur le port PCI de la carte mère, gèrent une meilleure qualité de son et des effets évolués tels que le 5.1 et la double stéréo. Idéal si vous voulez relier votre ordinateur à un home cinéma. Les cartes son externes, enfin, se branchent le plus souvent sur le port USB et sont les plus évoluées : à envisager par exemple pour composer et fignoler des morceaux de musique.

Rappel : l’achat d’une carte son interne ou externe ne se justifie que pour des besoins bien spécifiques.

2. Résolution et fréquence

L’un des critères essentiels à prendre en compte, lors de l’achat d’une carte son, est son niveau maximal de fréquence. Ce détail détermine en effet la finesse du son et la richesse des détails qui seront perceptibles à l’oreille. À titre de référence, un son de qualité CD nécessite une fréquence de 44 kHz, mais une qualité HD exige jusqu’à 192 kHz.

La résolution, exprimée en bits, est également importante puisqu’elle exprime la qualité du son numérisé. Il est recommandé d’opter au moins pour un modèle 24 bits si vous souhaitez un haut niveau de qualité sonore.

Astuce : des indicateurs simples tels que la résolution et la fréquence de la carte son vous permettent de mieux situer la performance du modèle.

3. Connectique et sorties

L’étendue ou la polyvalence de la connectique est un point à ne pas sous-estimer. Un musicien passionné aura ainsi tout intérêt à opter pour un modèle proposant un grand nombre de prises en entrée. En sortie, il est possible de compléter une sortie ligne classique (compatible avec prise jack pour écouteur, enceintes…) par une sortie S/PDIF (compatible avec un câble coaxial, pour connecter par exemple un amplificateur numérique). Du côté des entrées, contrôlez également la présence d’une prise pour microphone. En cas de doute, vérifiez la compatibilité de vos appareils et instruments avant d’acheter votre nouvelle carte son.

Bon à savoir : une connectique manquante ? Des fabricants proposent, à faible prix, des adaptateurs destinés à pallier les manquements de votre carte principale.

4. De quel budget disposez-vous ?

Le budget à prévoir pour l’achat d’une carte son va dépendre, bien entendu, du type qui retient votre attention et de sa qualité générale de confection. Si la puce de votre carte mère a rendu l’âme et que vous cherchez à la remplacer au moindre prix, des revendeurs spécialisés peuvent vous proposer des occasions à moins de 10 €. Les cartes internes ou externes plus sophistiquées, en revanche, affichent des tarifs compris entre 50 € pour les moins chères et 300 € pour le haut de gamme.

Bon à savoir : vous réaliserez des économies en achetant votre carte son haut de gamme et en la montant vous-même dans votre unité centrale, mais assurez-vous cependant que votre carte mère dispose bien d’un port PCI.

Vous avez une meilleure idée de la qualité de son que vous recherchez ? Les cartes son présentées sur cette page sont toutes immédiatement disponibles à la vente !