Bridon : comment choisir un modèle de qualité pour l'équipement d'un cheval ?

Le principe de cet accessoire
Dans la sphère de l'équipement du cheval, les sangles et les brides revêtent une importance toute particulière. Ces accessoires permettent au cavalier de diriger le cheval, en lui intimant des ordres de direction ou de changement d'allure, sans entraîner de douleurs ou de gènes pour l'animal. Parmi ces accessoires, le bridon est au centre du système. Il s'agit d'un petit ensemble de brides légères, reliées entre elles, qui se place sur la tête de la monture. L'accessoire est généralement conçu en cuir de buffle véritable ou bien en matière synthétique. Cet objet est équipé de petits montants, eux mêmes garnis d'embouchures que l'on appelle les mors. Ces embouchures permettent de fixer les rênes que le cavalier tient en main pour diriger la monture.

Les caractéristiques d'un bridon de qualité
La première caractéristique à prendre en compte dans la sélection du bridon, est la qualité des brides qui le composent. Le cuir doit être robuste et souple à la fois, pour supporter les tensions induites par le cavalier qui tire sur ses rênes. Les rivets qui fixent les petites brides ensemble doivent être très solides. Ces derniers ne doivent pas affleurer l'extérieur du cuir pour ne pas blesser le cheval. Si l'accessoire est en matière synthétique, il est recommandé d'en éprouver manuellement la résistance en le tordant et en le manipulant avant de l'adopter. Enfin, plusieurs variantes de l'accessoire sont proposées : françaises, avec les embouchures dessous, allemandes avec les embouchures au-dessus, ou bien croisées, formant un huit.