YouTube Kids dit adieu à son algorithme de filtrage

Selon une information de BuzzFeed News, YouTube s'apprêterait à lancer une nouvelle version de son application YouTube Kids, où des algorithmes de suggestion automatique n'auraient plus droit de cité.

Suite à une série de scandales médiatiques au sujet de certaines vidéos clairement déplacées figurant dans son application pour enfants, YouTube aurait décidé de ne plus utiliser son algorithme de filtrage automatique.

YouTube Kids : son algorithme n'est pas une panacée


YouTube Kids était censée devenir une version « clean » de YouTube, que les enfants pourraient regarder sans la présence d'adultes. Ce rêve ne s'est finalement jamais matérialisé. Même si cette application parvient à n'afficher aucun résultat lorsqu'on saisit des mots clés « indésirables », tels que « attentat », « porno » ou encore « Terre est plate », elle ne sait toujours pas analyser le contenu verbal des vidéos. Et c'est là son problème, pour lequel l'algorithme de YouTube n'a visiblement pas de solution.

Jusqu'à il y a récemment, on pouvait par exemple trouver sur YouTube Kids des conférences du célèbre conspirologue David Icke, où il affirmait que la Terre était gouvernée par des mi-réptiles, mi-humains, que les pyramides de Gizeh ont été construites par des extraterrestres, que les francs-maçons faisaient des sacrifices rituels en tuant des gens, que l'assassinat du Président Kennedy était l'oeuvre du gouvernement américain, ou encore que le monde allait fondamentalement changer après le 12 décembre 2012. Averti sur la présence de ces vidéos par des journalistes de Business Insider, YouTube les a tout de suite enlevées manuellement de son application YouTube Kids.

l


Exit l'algorithme de filtrage ? YouTube se refuse à tout commentaire


Selon les informations de BuzzFeed News obtenues de source anonyme, YouTube entenderait généraliser cette pratique. Pour chaque vidéo susceptible d'intégrer la collection YouTube Kids, il devrait désormais y avoir des yeux et des oreilles humaines. Car si une machine sait reconnaître les images violentes ou à caractère sexuel, ses pouvoirs ne sont pas sans limites. Une vidéo sans violence ni pornographie mais où sont affirmées des idées contraires au bon sens peut très bien se faufiler parmi des dizaines de vidéos légitimes. Quand bien même YouTube aurait voulu s'en remettre aux ordinateurs pour assurer le filtrage, la firme se rendrait finalement à l'évidence : à ce stade, ce n'est pas encore réalisable.

Contacté par BuzzFeed, le service communication de YouTube a répondu travailler sans cesse sur l'amélioration de YouTube Kids, mais n'a fait aucun commentaire sur ce supposé revirement, expliquant que l'entreprise ne commentait pas des suppositions et des rumeurs.

Modifié le 09/04/2018 à 16h53
Commentaires