Youtube : la politique de publicité va changer pour certains internautes

Si comme des millions de personnes dans le monde vous utilisez Youtube pour écouter de la musique, vous n'allez pas du tout aimer ce que compte faire le site : il veut vous obliger à prendre un abonnement payant. Du moins... il ne veut pas vous « obliger », mais il va vous frustrer et vous saouler au point que vous n'aurez plus le choix.

L'annonce, officialisée par Lyor Cohen, à la tête des services musicaux de Youtube, est un changement radical de stratégie, qui tente de résoudre le problème du paiement des droits d'auteurs de la part de la plateforme.

« Frustrer et séduire » : la nouvelle stratégie de Youtube


Le service musical payant de Youtube est déjà fonctionnel et Lyor Cohen, dans un entretien accordé à Bloomberg en marge du festival South by Southwest, dévoile qu'il est déjà utilisé par des milliers d'employés du groupe. Mais pour l'instant il n'a pas été ouvert au grand public, même si Youtube s'est déjà essayé à des services similaires, sans succès.

Les utilisateurs de Youtube, habitués à un service totalement gratuit, ne sont en effet pas enclins à sortir leur carte bancaire pour un abonnement premium. Du coup, Youtube va utiliser une stratégie que Lyor Cohen appelle « frustrer et séduire ». D'un côté, Youtube va augmenter la quantité de publicités avant et après les vidéos musicales et, de l'autre côté, il va proposer un service « façon Spotify » avec, en plus, les clips vidéo.

le logo youtube sur l


Youtube gagnant quelle que soit l'issue


La stratégie de Youtube est imparable car le site va de toute manière augmenter ses recettes. Soit les utilisateurs se plient, frustration oblige, à prendre un abonnement payant, soit ils acceptent malgré eux l'augmentation du nombre de publicités, ce qui va automatiquement faire augmenter les recettes publicitaires du géant.

Lyor Cohen précise toutefois que Youtube ciblera «« un sous-ensemble d'utilisateurs qui utilisent Youtube comme un service de streaming musical payant », donc des utilisateurs susceptibles d'être intéressés par un service payant illimité et sans publicités. Comment Youtube va identifier ces utilisateurs, personne ne le sait, mais les algorithmes de Google ne devraient pas avoir de problèmes à le faire.

Modifié le 29/03/2018 à 10h28
Commentaires