Espace membre :
flechePublicité

// Télé connectée : le salon en pleine mutation ?

Partager ce dossier

Publié par Jean-Pierre Labro le Vendredi 14 Juin 2013

Le monde de la TV connectée est en pleine expansion, il mute, offre de nouveaux usages et semble sans limite. On peut commander un film en VOD, jouer à des jeux, utiliser les réseaux sociaux ou encore consulter la filmographie d'un acteur. Les applications se multiplient, le téléviseur offre une multitude de services, loin d'un simple écran pour spectateurs passifs. Fournisseurs d'accès à Internet (FAI), fabricants de TV, chaînes de télévision et géants de la toile fourbissent leurs armes pour prendre la maîtrise du téléviseur au salon. Nous vous proposons un focus sur cet immense univers de la TV connectée à travers les stratégies des principaux acteurs et des tests des derniers modèles d'écrans connectés.

Dossier TV connectée intro


Concept et enjeux

Et si demain la télévision connectée devenait aussi banale que l'utilisation d'un PC ou d'un smartphone ? Ce nouvel usage du téléviseur bouleverse l'univers fermé de la télévision, jusque là cantonnée à diffuser un flux d'images en provenance des grandes chaînes. Le téléspectateur restait passif et ne pouvait que zapper ou éteindre son poste. Aujourd'hui, il peut devenir « téléacteur ». La TV connectée chamboule de fond en comble l'approche classique en introduisant Internet et ses usages sur le téléviseur : vidéos du Web, réseaux sociaux ou encore jeux en ligne. Le média roi convie ses rivaux dans son royaume et les choie pour mieux régner.

La TV connectée, ou le mariage de la télévision et de l'Internet, trouve sa première concrétisation dans le sens moderne du terme en 2000, sous l'impulsion du partenariat TAK (Microsoft et Thomson Multimédia). On parle alors de télé interactive, toutefois le succès escompté n'arrive pas. Le véritable essor, ces dernières années, aura dû attendre la combinaison de plusieurs facteurs : généralisation du haut débit, développement des processeurs embarqués dans les téléviseurs, multiplication des applications et services, engouement d'un nouveau public friand de multi-écrans et d'interactivité… La TV connectée ou Smart TV est loin d'avoir atteint sa maturité, elle est en est encore à l'an 1. Son interface, ses contenus, ses usages sont encore à construire, pour proposer autre chose qu'un écran de PC, en plus grand.

Smart TV Alliance

L'enjeu est de taille pour tous les acteurs du marché, du fabricant de téléviseurs (et de matériel connecté type lecteur Blu-ray, passerelles multimédia, etc.) aux chaînes traditionnelles, en passant par les FAI, les services de VOD, les développeurs d'applications ou encore les éditeurs de jeux vidéo… Sachant que les nouveaux usages imaginables, multiples, vont nécessairement se réaliser au détriment de la « consommation » classique de programmes TV. Mondiale, cette évolution connaît en France une spécificité, qui tient au phénomène des box ADSL. Toutes offrent des services équivalents à ceux des téléviseurs connectés. Les FAI fournissent en effet de la VOD, de la TV de rattrapage, des jeux, des fonctions de media center et bien d'autres contenus à leurs abonnés.

Etat des lieux de l'offre et de la demande

Tv connectée Loewe
En l'absence de norme partagée par tous (l'alliance Smart TV ne regroupant pas tous les constructeurs), les différents acteurs du secteur sont contraints de conclure des partenariats bilatéraux avec les éditeurs de contenus. Cela sème la confusion, puisqu'il est difficile de savoir qui propose quoi. Selon une étude des usages de la TV connectée, réalisée en 2012 par le cabinet Strategy Analytics, 70 % des Français souhaitent voir les programmes TV, 65 % désirent de la TV de rattrapage, 57 % cherchent des films en streaming, 56 % veulent accéder aux réseaux sociaux ou à des services comme la météo et le trafic automobile, et 53 % se consacrent aux jeux vidéo.

Si près de 98 % des foyers français possèdent une télévision, combien de nos concitoyens ont un modèle connecté et l'utilisent réellement ? Selon GfK, la TV connectée représentait fin 2012 23 % des achats de téléviseurs, soit environ 1,6 millions d'unités. La progression est importante puisqu'en 2010 il ne s'était vendu que 124 000 téléviseurs connectés, soit 1% du marché total (toujours selon GfK). Et la tendance devrait se confirmer, avec des prévisions de vente de TV connectées à 2,2 millions de pièces pour 2014, soit 36 % du marché. Relativisons. Fin 2000, Forrester Research estimait qu'en 2005, 50 % des foyers européens posséderaient un téléviseur interactif…

D'autant qu'il faut aussi considérer cet autre aspect : si la VOD et la télévision de rattrapage sont en augmentation, la connexion d'un téléviseur à Internet n'est pas encore systématique. En effet, d'après Médiamétrie, sur les 12,6 % de foyers français équipés d'un téléviseur connectable, seulement 58 % l'ont effectivement connecté. Les acteurs du milieu doivent croiser les doigts pour que les habitudes des utilisateurs changent un peu. D'ici 2015-2016, 100 % des téléviseurs vendus devraient être connectables selon GfK. Une prévision optimiste ? L'arrivée de la TNT 2.0 (standard HbbTV) devrait permettre une plus large diffusion des usages connectés de la télé.


Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Recommandations musicales

Last.fm
Partagez vos goûts musicaux sur le web avec Last.fm !
Mufin Music Finder Base
Un lecteur audio qui reconnaît votre musique et vous conseille
Indy
Télécharger de la musique libre de droit adaptée à vos goûts !
Moody
Créez des listes de lecture iTunes selon votre humeur
iLike Sidebar
Découvrir de nouveaux talents avec iTunes
TheLastRipper
Enregistrer les titres issus de Last.FM
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité