le lundi 26 mars 2018

Les films Netflix, interdits de compétition à Cannes

C'est officiel : lors du Festival de Cannes de 2018, les films produits par Netflix ne pourront pas prétendre à des récompenses.

Le comité organisateur du Festival de Cannes a décidé d'exclure de la compétition les films produits par Netflix. Raison invoquée : ces films ne relèvent pas du modèle de diffusion cinématographique classique (à savoir une sortie en salles pendant plusieurs semaines).

Netflix n'a plus les faveurs du Festival de Cannes


Les fans de Netflix la redoutaient, ses détracteurs l'attendaient avec impatience : la confirmation de l'absence au Festival de Cannes des films produits par Netflix vient de tomber. Plus exactement, les productions de la célèbre plateforme de vidéo à la demande ne ne pourront plus prétendre à la Palme d'Or, ils pourront être sélectionnés uniquement dans la catégorie « hors compétition ».

Pour Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, il s'agit de préserver le modèle cinématographique français, la fameuse « chronologie des médias ». En France, un film qui vient de sortir doit tout d'abord jouir d'une présentation en salles pendant plusieurs semaines. Ce n'est que quatre mois après que la production a le droit de le proposer en DVD. Et quant aux plateformes de vidéo à la demande (Netlix, Amazon Prime Video, Hulu...), un délai de 36 mois est imposé.

le géant américain netflix a lancé  en france son service de vidéo illimité


Steven Spielberg ne voit pas Netflix concourir au Festival de Cannes


En 2017, alors que le bras de fer entre Netflix et le Festival de Cannes était à son apogée, la plateforme a réussi à convaincre les organisateurs du festival d'admettre ses productions à la compétition. Pour cela, Netflix a organisé des projections en salles pendant une courte durée, rien que pour remplir la condition de la sortie en salles. Deux de ses films, Okja et The Meyerowitz Stories, ont d'ailleurs été distingués par le jury.

Dans une interview à la chaîne britannique ITV News, Steven Spielberg, le célèbre réalisateur, a d'ailleurs estimé que les films Netflix relevaient d'un format télé et devaient donc être considérés comme des « téléfilms ». Selon lui, ces films ne devraient pas être admissibles ni aux Academy Awards ni au Festival de Cannes, mais peuvent très bien prétendre à un Emmy's

Voir aussi :
Modifié le 27/03/2018 à 07h30
Commentaires