le lundi 12 mars 2018

Netflix veut gamifier le visionnage des vidéos pour enfants

Netflix est en train de tester une nouvelles fonctionnalité pour rendre plus ludique le visionnage des vidéos sur sa plateforme. Chaque vidéo pourrait se voir surmontée d'un cadenas rouge qu'on ouvrirait en récompense après un visionnage complet.

Netflix va mener l'expérience auprès du jeune public sur des contenus qui leur sont réservés, sans garantie que celle-ci soit un jour généralisée.

Des récompenses pour chaque vue


C'est bien connu, pour faire faire une chose à un enfant, le plus simple et le plus motivant pour lui est de la tourner sous forme de jeu. C'est exactement ce que Netflix est en train de tester auprès du jeune public. La plateforme de streaming propose depuis quelques semaines, à un échantillon d'utilisateurs, une option qui permet de gagner des badges pour chaque vidéo entièrement visionnée.

Les titres intégrés à l'expérience sont marqués avec un cadenas rouge qui se déverrouille une fois l'épisode ou le film vu. Ces trophées collectionnés ne débouchent sur l'heure sur aucune récompense particulière. Mais ils permettent de « gamifier » l'expérience Netflix, d'en faire un jeu avec un objectif. Réservée pour l'heure à une sélection de titres jeunesse, cette nouvelle fonctionnalité « offre un élément ludique aux enfants et une occasion pour eux de parler des programmes qu'ils aiment », commente la compagnie.




Incitation au binge watching ?


Netflix précise cependant que rien n'est encore décidé sur sa généralisation. Netflix devra apporter la preuve, sinon trouver les mots pour convaincre que ses cadenas rouges ne sont pas une incitation des plus jeunes au binge watching, la pratique du visionnage à haute dose de séries entières. « Comme si ce n'était pas assez difficile de décoller mon fils de Netflix », commente ainsi un père américain sur Twitter.

Quoiqu'il advienne de cette fonctionnalité à l'avenir, elle s'inscrit dans une longue lignée d'expériences menées par Netflix. La plateforme est connue pour se soucier à l'extrême de l'avis de ses utilisateurs. Ainsi, elle commande chaque année des milliers d'entretiens et de sondages auprès de ses usagers, pour améliorer son service. Parfois les déclarations divergent des pratiques : alors qu'une majorité de déclarants disent préférer la VO sous-titrée, les versions doublées des programmes restent les plus visionnés.

Modifié le 12/03/2018 à 10h15
Commentaires