Téléphonie mobile : du 25 Gb/s sur la 5G

Des expérimentations réalisées par les ingénieurs de Bouygues Telecom avec du matériel Ericsson ont permis à l'opérateur mobile d'atteindre le débit de 25 gigabits par seconde. Mais bien entendu, ce n'est pas avec la 4G ou la 4G+ que ce débit a été atteint, mais avec la technologie mobile du futur, la fameuse 5G.

Dans la bataille permanente entre le bouclier et l'épée, l'épée vient de reprendre sérieusement l'avantage. Même avec la 4G, il nous arrive encore de devoir parfois attendre un peu pour qu'une vidéo en 1080p démarre sur un smartphone connecté à un réseau mobile, sans parler des micro-interruptions, quand le réseau ne parvient pas à suivre, un brin saturé.

logo 5G


5G : quelques secondes pour transférer 1 gigaoctet ?


Mais avec la 5G, tout cela sera peut-être bientôt du passé. Même les vidéos 4K, et pourquoi pas, 8K, devraient passer sans encombre. Jugez-un peu : fin janvier, les ingénieurs de Bouygues Telecom ont en effet procédé à des tests techniques avec des équipements 5G fournis par Ericsson.

Pour le test, ce sont justement des vidéos au format 4K qui ont été transmises. Sans surprise, deux terminaux mobiles capables d'émettre et de recevoir en 5G, connectés à la station de base (BTS) d'essai 5G, ont pu lire immédiatement et sans interruption ces vidéos 4K. Et pour cause ! Le débit exigé pour lire une vidéo 4K en streaming est de 20 Mbit/s, quand la bande passante totale qu'une BTS 5G devrait pouvoir distribuer est, d'après ce test, d'au moins 20 Gbit/s...


La 5G sera déployée au mieux en 2020


Finalement, que ce soit en 3G, en 4G, et demain donc, probablement, en 5G, les utilisateurs connectés à une BTS ne peuvent pas prendre toute la bande passante disponible à un instant T. En effet, pour atteindre de tels débits, les équipements agrègent plusieurs bandes de fréquences, les rendant indisponibles pour d'autres utilisateurs. Il faut donc définir un plafond qui n'est que commercial, pas technique.

Aujourd'hui, en 4G+, les plafonds varient selon les opérateurs, entre 150 et 220 Mbit/s (pourvu que le terminal mobile soit compatible avec ces débits), quand la 4G+ permet en théorie d'atteindre 300 Mbit/s, et pourrait même dépasser le gigabit dans ses prochaines évolutions. Il faut donc s'attendre à ce que la 5G quand elle sera déployée, au mieux à partir de 2020 en France, propose au moins 1 Gbit/s de débit, pour faire la différence avec la 4G+...

Voir aussi :
Modifié le 17/03/2017 à 16h02
Commentaires