Free Mobile veut casser les prix (aussi) dans les DOM

Free Mobile veut pratiquer les mêmes tarifs dans les DOM que ceux appliqués en métropole. C'est en tous cas ce qu'a indiqué Maxime Lombardini en début de semaine, devant la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale.

En janvier dernier, l'Etat a ouvert à candidatures l'attribution de nouvelles fréquences 3G et 4G dans les DOM. Sont concernés la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte, la Réunion, Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

Dans toutes de ces îles, Free Mobile s'est positionné, soit en postulant directement, soit par le biais de Telco OI, opérateur dont il est actionnaire à hauteur de 50%. Le groupe de Xavier Niel espère figurer parmi les quatre élus qui pourront officier dans chacune des cinq zones formées par ces DOM.

Free Mobile logo HD

Si tel est le cas, Maxime Lombardini a déclaré devant la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale que sa société souhaitait « mettre en place la continuité territoriale ». Autrement dit, que son offre commerciale serait la même dans les DOM et en métropole. Les habitants des îles citées pourraient donc voir arriver les forfaits à 2 et 19,99 euros de Free Mobile d'ici à la fin de l'année si le projet d'Iliad était retenu.
Modifié le 15/07/2016 à 08h38
Commentaires