le vendredi 20 juillet 2012

Free Mobile : du mieux pour les MVNO

L'opérateur vient de modifier les conditions d'accès à son réseau pour les opérateurs virtuels de type Light MVNO. Un terrain sur lequel Free Mobile avait subi leur critiques. Une enquête, dont les résultats ne sont pas encore connus, a même été menée sur le sujet.

En février dernier, un collectif d'opérateurs virtuels avait qualifié l'attitude de Free Mobile en matière d'accueil sur son réseau (et non sur celui d'Orange) de mascarade. Alternative Mobile reprochait au nouvel entrant de pratiquer des tarifs peu attrayants et de décourager d'éventuel MVNO de signer avec lui un accord d'itinérance.

A titre d'exemple, un SMS envoyé depuis un MVNO Light hébergé par Free Mobile était facturé, hors taxe, 4,35 centimes d'euro. Un tarif auquel s'ajoutent les taxes et la marge du MVNO. « Etait », puisque l'opérateur vient de modifier ses conditions tarifaires au travers d'un document (.pdf) publié sur son site. Free Mobile précise que le tarif du SMS est désormais de 2,5 centimes d'euros. De même, la minute voix passe de 5,5 à 4,2 centimes d'euros, et l'accès au réseau autorise l'utilisation des Femtocells Free. Par contre le cout de la Data n'a pas été modifié.

Free Mobile Light MVNO

De son côté, l'Arcep avait indiqué qu'elle avait entamé une enquête sur ces conditions d'accueil. Cette dernière avait pour but de savoir si Free Mobile respecte ou non ses obligations d'accueil des MVNO sur son propre réseau. Si le régulateur s'estime satisfait, la modification tarifaire présentée ici pourrait mettre un coup d'arrêt à cette procédure.

Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )