Espace membre :
flechePublicité

// Test Paint Shop Pro X4 : un classique qui ne se démode pas

Partager ce dossier

Publié par Stéphane Ruscher le Lundi 12 Mars 2012

Paint Shop Pro X4


5e version à sortir sous la bannière Corel, Paint Shop Pro X4 voit enfin l'interface du logiciel de retouche photo évoluer en douceur pour plus de lisibilité. Des améliorations de performances et quelques nouveautés viennent compléter le tableau…

Interface et premiers contacts retour au sommaire


L'interface de Paint Shop Pro X4 se base sur 3 onglets dont la disposition rappele celle de Photoshop Elements : Gestion de photos, Réglage et Edition. L'onglet Gestion de photos présente un organiseur dans la lignée de ce que propose Photoshop Elements : affichage en vignettes avec réglage du niveau de zoom, ou affichage des photos au centre de l'interface avec panneau en bas de l'écran pour faire défiler les vignettes. Dans les deux cas, l'interface s'avère réactive et agréable.

Paint Shop Pro X4 organiseur


La vue Réglage est un renommage du Laboratoire Express des versions précédentes, mais agrémenté d'une interface plus claire : la série d'icônes permettant d'accéder aux différentes fonctionnalités est remplacée par des panneaux dépliables aux intitulés plus parlants.

Paint Shop Pro X4 laboratoire


Enfin, la vue Edition présente l'interface complète de Paint Shop Pro, avec ses palettes, ses calques et ses icônes. La disposition ne change pas fondamentalement, en revanche les icônes sont nettement plus lisibles qu'auparavant, le logiciel commençant sérieusement à accuser le coup de son look « old school » et ses icônes dignes de Windows 98.

Paint shop pro x4


D'une manière générale, même si les améliorations sont assez minimes, dans l'ensemble elles rendent l'utilisation de Paint Shop Pro plus cohérente : les différents modules sont désormais au même niveau, et ressemblent moins à des modules bricolés autour de l'interface principale. Bon point ! On termine avec une autre bonne nouvelle : l'interface gère le double écran !

Gestion des photos retour au sommaire


La partie gestion de Paint Shop Pro propose une approche dans la lignée de Photoshop Elements, mais avec une portée différente. Il n'est pas question ici de classement automatique, de détection de contenus ou de gestion des visages : l'organiseur de Paint Shop Pro fait ça à l'ancienne avec ajout de dossiers à inclure dans la collection, ajout de collections intelligentes basées sur des critères et même navigation directe dans l'arboresence de l'explorateur Windows.

Paint Shop Pro X4 collections intelligentes


Des balises et un classement par étoiles peuvent être ajoutés aux clichés, et il est également possible de naviguer par date dans un calendrier. La vue est complétée par un panneau permettant de visualiser les métadonnées IPTC et EXIF.

Paint Shop Pro X4 panneau donn‚es exif


Par rapport à Photoshop Elements, Paint Shop Pro applique donc une approche nettement moins basée sur les fonctionnalités « intelligentes ». Selon le profil, on pourra considérer ces dernières comme un gadget mais elles peuvent également avoir leur intérêt pour le grand public... En revanche, on apprécie toujours autant la possibilité d'appliquer les modifications effectuées à une image sur une série d'autres images, ainsi que le module de modifications groupées, qui permet de redimensionner, renommer, convertir ou encore appliquer des pré-réglages à une série de photos. Bref, un organiseur qui plaira davantage aux utilisateurs cherchant une solution de gestion rapide et performante, mais pas forcément automatisée à outrance.

Paint Shop Pro X4 traitement en masse


Retouche photo retour au sommaire


Entrons dans le vif du sujet : la retouche ! Paint Shop Pro X4 propose deux modes pour retoucher ses photos. Le premier propose un équivalent au mode retouche rapide de Photoshop Elements, mais ses fonctionnalités s'avèrent sensiblement plus complexes, Adobe étant toujours tenté de brider son logiciel grand public. Ainsi, en plus des classiques (luminosité, contraste, hautes lumières, ombres, teinte, température…) on trouve quelques outils plus spécifiques comme un module de suppression du bruit numérique, qui ne fera pas de miracles, mais parvient tout de même à des résultats plus que corrects.

Paint Shop Pro X4 suppression du bruit


D'autres outils incluent le mappage de ton local, ou nouveauté de la version X4, un outil permettant d'ajouter une lumière de remplissage. Comme pour Photoshop Elements, on trouvera également dans ce mode les outils essentiels : recadrage, redressement, correction des yeux rouges, maquillage et pinceau de clonage.

On passe au mode Edition où peu de choses ont changé par rapport à la version X3 sur le plan des fonctionnalités. On ne reviendra pas sur les outils de retouche, ils sont tous là, tout en rappelant que Paint Shop Pro joue dans une catégorie intermédiaire par rapport à Photoshop Elements : Corel propose ainsi des outils légèrement plus ciblés « semi pro » tels que la plume, réservée à la version standard de Photoshop.

Paint Shop Pro X4 interface


En revanche, par rapport aux dernières versions de Photoshop Elements, Paint Shop Pro se retrouve légèrement en retrait sur l'ergonomie de certaines fonctionnalités. Par exemple, si Corel propose depuis longtemps un outil de suppression des objets indésirables, il est moins pratique que celui de son concurrent : il faut délimiter l'objet à supprimer, puis la zone à partir de laquelle réaliser la correction. Avec Photoshop Elements, une brosse permet de « peindre » l'objet, et le logiciel fait le reste. En revanche, les résultats sont dans les deux cas probants si l'image le permet, et Paint Shop Pro bénéficie d'améliorations de la précision de cet outil, ainsi que de quelques autres (le gommage de l'arrière plan et les outils de déformation notamment), qui passent en mode 16 bits.

Paint Shop Pro X4 suppression d'objets
Paint Shop Pro X4 suppression d'objets resultat


Plus généralement, on reprochera au logiciel de Corel un fonctionnement souvent moins intuitif, où des fonctionnalités accessibles directement dans Photoshop Elements passent dans Paint Shop Pro par des boites de dialogues, certes souvent plus complexes dans les réglages qu'elles offrent, mais moins pratiques, notamment pour régler les curseurs. C'était le cas, dans la version X3, de l'outil de recomposition des photos : là où Photoshop Elements permettait de recomposer la photo avec de simples poignées de redimensionnement, Paint Shop Pro passait (et passe toujours) par une série de boutons. Cela permet peut-être un contrôle plus précis, mais la démarche reste plus fastidieuse, même si là encore le résultat se montre à la hauteur.

Paint Shop Pro X4 recomposition
Paint Shop Pro X4 recomposition resultat


On le constate également avec une nouveauté de Paint Shop Pro X4 : l'effet de profondeur de champ, permettant de simuler une prise de vue au moyen d'un reflex. L'effet fait ce qu'il peut, et les réglages permettent de le personnaliser, mais le fonctionnement de la boite de dialogue est moins intuitif que le travail directement dans la fenêtre de Photoshop Elements 10. En outre, le logiciel de Corel ne propose qu'un lasso ou une sélection rectangulaire ou circulaire, alors que Photoshop Elements permet de réaliser des effets plus précis avec la fameuse brosse de sélection rapide pour isoler un objet.

Paint Shop Pro X4 profondeur de champ


Pour le reste, on ne reviendra pas sur les fonctionnalités, toujours réussies, de correction de la perspective, des distorsions de l'objectif, ou des aberrations chromatiques et de la frange violette : pas d'évolution sur ce point, mais leur présence est toujours appréciable.

Gestion des calques retour au sommaire


Paint Shop Pro X4 confirme la gestion des calques très complète des versions précédentes. On pourra ainsi toujours, en plus des calques raster, créer des masques de fusion, des calques « outils d'art » (permettant d'utiliser des brosses, pinceaux et autres fusains façon Painter, en beaucoup moins complet, tout de même), des calques vectoriels et des calques de réglages permettant d'empiler des retouches non destructives des réglages de l'image. Ces derniers s'enrichissent de nouvelles fonctionnalités : mappage de ton local, histogramme, vibrance, lumière de remplissage ou encore clarté.

Paint Shop Pro X4 calques de r‚glage


Paint Shop Pro garde une longueur d'avance sur son concurrent avec la possibilité de grouper les calques par dossiers, une fonctionnalité présente dans Photoshop CS mais pas dans Photoshop Elements. On apprécie également l'accès plus direct aux styles de calques : un double clic ouvre une boite de dialogue permettant d'ajouter facilement lueurs, ombres, biseaux et autres reflets. Bref, une gestion plus « power user » que celle volontairement bridée d'Adobe.

Paint Shop Pro X4 groupes de calques


Fusion HDR et compositions retour au sommaire



Paint Shop Pro X4 revoit ses outils de fusion HDR avec 2 modes. Le premier permet de réaliser automatiquement une fusion à partir d'une série de clichés pris en mode rafale, sans aucun réglage de la part de l'utilisateur, et avec les risques que cela comporte. Le résultat n'est d'ailleurs pas forcément optimal... Le second mode est entièrement manuel et permet de peindre des zones à inclure ou exclure dans chacune des images, puis d'influer sur les divers paramètres de l'image. C'est un peu plus complexe que ce que propose Photoshop Elements, mais ça permet peut-être des résultats plus précis.

Paint Shop Pro X4 HDR


L'autre nouveauté réside dans la fusion de photos, avec un module permettant d'effacer des objets ou sujets indésirables, ou de choisir parmi une série de photos en rafale le meilleur sourire, ou de corriger certains regards. Le principe est toujours le même : on choisit dans chaque photo ce que l'on veut inclure (pinceau vert) ou exclure (pinceau rouge), puis on effectue un passage au laboratoire pour peaufiner les réglages.

Exportation retour au sommaire


Bizarrement, alors que les précédentes versions de Paint Shop Pro intégraient des modules assez simples d'utilisation pour créer des diaporamas ou des collages, Paint Shop Pro X4 fait l'impasse totale sur ces fonctionnalités ! Le logiciel semble donc se recentrer vers son « cœur de métier », mais pour le grand public, il faudra le savoir. Comme pour la gestion des photos, tout dépend de ce que l'on recherche : une solution tout-en-un, ou un logiciel dédié presque exclusivement à la retouche. Cela dit, on pourra toujours créer des compositions pour l'impression, envoyer ses photos par mail, et les partager sur Facebook ou Flickr.

Paint Shop Pro X4 exportation Facebook


Conclusion retour au sommaire


Paint Shop Pro X4 confirme la tendance des versions précédentes : plutôt que de suivre Adobe qui positionne de plus en plus son logiciel comme une solution tout-en-un, dont la retouche proprement dite n'est qu'une partie, le logiciel de Corel reste centré essentiellement sur ses fonctionnalités de retouche, tout en gardant son ancrage sensiblement plus « semi pro », intégrant des fonctionnalités un peu plus avancées que son concurrent. Corel enfonce même le clou avec cette version X4 en se débarrassant des modules externes de création de diaporamas et autres collages.

Sur le plan des fonctionnalités, la mise à jour n'apporte pas grand chose de révolutionnaire, mais semble favoriser davantage des optimisations multi cœur et 64 bits. On appréciera en outre la refonte de l'interface qui apporte davantage de cohérence et de lisibilité. En définitive, une valeur sûre, que l'on continuera à conseiller davantage aux utilisateurs qui souhaitent un logiciel un peu plus « power user » sans pour autant avoir besoin d'un Photoshop CS, d'autant plus que son prix est très bas : 69,99 euros en version Standard (prix conseillé).

En revanche, Photoshop Elements 10 s'avère plus complet dans son approche, en intégrant également des fonctionnalités de gestion et de partage des photos plus poussées vers un usage grand public. A vous donc de décider si vous considérez ces fonctionnalités comme utiles ou superflues.


Les plus

  • Très complet sur la retouche
  • Interface en net progrès
  • Copier/coller de réglages photo
  • Prix compétitif

Les moins

  • Gestion photo très minimaliste
  • Options de partage limitées
  • Ergonomie parfois complexe...

Paint Shop Pro X4

Corel

Bon

  • Retouche photo
  • Organisation
  • Partage
  • Ergonomie


// Paint Shop Pro : Dossiers relatifs

Vous aimerez aussi

Article du Lundi 12 Mars 2012 par Stéphane Ruscher

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Gestion de marque pages

Bookmark Base
Emportez vos favoris Internet dans vos déplacements.
StorURL
Mémoriser vos sites favoris
URL Gather
Gérez vos marque-pages.
Weave Sync
Synchronisez vos données Firefox entre plusieurs ordinateurs, smartphones et systèmes d'exploitation !
Linkman
Gérez l’intégralité de vos marque-pages.
UpdatePatrol
Contrôler les changements dans le contenu des pages Web

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité