le mardi 17 juillet 2012

Photoshop CS6 : un grand cru du logiciel de retouche ?

Conclusion


Photoshop CS6 logo
Après la version CS5, qui représentait la dernière grosse transition de Photoshop (le passage aux API Cocoa et au 64 bits sur Mac OS X), quelle allait être l'évolution technologique principale de Photoshop CS6 ? La réponse est indéniablement l'adoption du Mercury Engine, le moteur de rendu avec accélération GPU, introduit dans Premiere Pro CS5. Celui-ci donne un sérieux coup de fouet au rendu des fonctionnalités les plus gourmandes de manipulation en temps réel, notamment les articulations de sujets, ou les déformations « liquides » de l'image. Tout est beaucoup plus réactif et fluide, même si le Mercury Engine n'accélère pas l'ensemble des fonctionnalités du logiciel. Sur le plan de l'application des filtres, notamment, on ne constate pas de différence flagrante avec la version CS5.

Du point de vue des fonctionnalités, Photoshop CS6 apporte plusieurs outils franchement intéressants : le grand angle adaptatif, permettant de corriger ligne par ligne les déformations d'objectifs grand-angles, et les nouveaux effets de flou de profondeur de champ sont particulièrement bluffants par leur simplicité d'utilisation et leur réactivité. L'intérêt d'autres fonctionnalités telles que le déplacement « content aware » ne sera pas aussi évident, l'efficacité de la fonctionnalité dépendant énormément de l'arrière-plan de la photo. Néanmoins, quand celui-ci est suffisamment homogène, l'outil peut faire des merveilles, et constitue un pas de plus vers des photos de plus en plus malléables.

Boite photoshop CS6 2
La version CS6 bénéficie également d'apports intéressants en termes de diversification des usages de Photoshop. Si on reste quelque peu dubitatifs sur l'intérêt réel des fonctionnalités (très basiques) de montage vidéo, la partie 3D réservée à Photoshop Extended a subi une refonte totale qui la rend nettement plus efficace. L'ambition d'Adobe n'est évidemment pas de se substituer à des logiciels de modélisation dédiés, mais notamment pour l'édition de texte 3D, Photoshop CS6 apporte énormément de flexibilité : les outils de manipulation des objets sont nettement plus intuitifs, et le texte reste éditable même après extrusion. Cette refonte relance franchement l'intérêt de Photoshop Extended.

Reste que malgré tout, Photoshop CS6 représente un certain investissement, et avant de craquer pour cette nouvelle version, le prix du logiciel reste un poids à prendre en considération, notamment si vous utilisez déjà la version CS5 : les quelques nouveaux outils sont séduisants, mais Photoshop CS6 ne rend pas la version CS5 obsolète, loin de là. Les quelques nouveaux outils sont certes intéressants, et le Mercury Engine fait des miracles pour accélérer certaines fonctionnalités, mais ça ne changera pas non plus la vie de nombreux professionnels pour qui les versions précédentes suffisent déjà amplement à « faire le job ». En définitive, Photoshop CS6 reste un incontournable pour les professionnels de l'imagerie numérique, et la version CS6 est une mise à jour solide, qui améliore encore le logiciel, sans le révolutionner, en bien comme en mal.

Photoshop CS6

Les plus
+ Nouveau moteur graphique performant
+ Refonte de la 3D (version Extended)
+ Nouveaux outils originaux (grand angle / flous...)
Les moins
- Toujours aussi cher
- Pas d'activation Mac/PC en version boite
- Bridages sous Windows XP
4
Ergonomie
Fonctionnalités
Performances



Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )