Spotify rachète le français Niland

L'équipe de la start-up parisienne Niland s'apprête à plier bagages : leur entreprise vient d'être rachetée par Spotify, la célèbre application pour l'écoute de musique en ligne et des recommandations personnalisées. Les collaborateurs de Niland s'envoleront bientôt pour New York, pour travailler dans les bureaux américains de Spotify.

Niland, une pépite française de l'intelligence artificielle


Niland, vous n'en avez peut-être pas entendu parler, et pour cause : son produit n'est pas destiné au grand public. En revanche, il y a de fortes chances que vous l'ayez côtoyé sans le savoir, en écoutant la radio tout simplement. Car le métier de Niland est de trouver des musiques similaires. Vous êtes une radio hip-hop ? Avez Niland, vous n'avez plus à suivre vous-même la sortie de nouveaux titres et les écouter pour avoir la certitude que c'est bien du hip-hop. Cette tâche, Niland la fait grâce à l'intelligence artificielle. Le produit est capable de trouver des morceaux dont le genre musical, mais aussi l'ambiance ou la voix (masculine / féminine), sont similaires. Sa vision : aucun morceau musical n'est séparé, mais fait partie d'un tout plus large. D'où d'ailleurs son nom : N-I-L-A-N-D comme "no song is an island".

Fondée en 2013, la start-up a gagné en septembre 2016 le concours "France Is AI", organisé par ISAI, Bpifrance et La French Tech, pour mettre en valeur les pépites françaises œuvrant dans le domaine de l'intelligence artificielle et du machine learning.

Spotify


Niland est déjà la troisième start-up de ce type acquise par Spotify


Le but de cette acquisition pour Spotify : améliorer son algorithme de suggestion de morceaux musicaux. Car outre le fait d'offrir l'écoute sans téléchargement, c'est ça, la valeur qu'apporte Spotify et dont l'entreprise suédoise peut être fière. "Leur approche innovante de l'intelligence artificielle et leurs systèmes de recommandation basées sur le machine learning sont parfaitement complémentaires des actifs actuels Spotify", précise ce dernier dans un communiqué.

À New York, l'équipe de Niland travaillera aux côtés de MightyTV et Sonalytic, des start-ups de la même spécialité que Spotify a rachetées en mars 2017. Tout comme lors d'opérations précédentes, le montant de cette dernière acquisition n'a pas été dévoilé.

Voir aussi :
Modifié le 19/05/2017 à 17h27
Commentaires