Espace membre :
flechePublicité

// iTunes 10 : le tour de la nouvelle version et ses alternatives

Partager ce dossier

Publié par Stéphane Ruscher le Vendredi 17 Septembre 2010

iTunes : de lecteur MP3 à usine à gaz multimédia ?


Logo Apple iTunes
On l'oublie souvent, mais iTunes iTunes a existé avant l'iPod, et il a même existé avant iTunes, puisqu'il est à la base issu du rachat du lecteur audio Soundjam. Revu et corrigé pour adopter la fameuse interface « métal brossé » caractéristique d'Apple, iTunes est rapidement devenu le compagnon de l'iPod, le baladeur audio d'Apple lancé en 2001. Pendant les 4 ou 5 premières années d'existence du baladeur, le couple fonctionnait sur un modèle simple : l'iPod ne permettait, à l'époque, de lire que de la musique. L'ajout de l'iTunes Music Store en 2003 ajoutait une source d'alimentation de la bibliothèque, en plus de l'importation de CD audio, mais tout restait centré sur la musique, et de manière franchement ergonomique et discrète.

Apple iTunes


Depuis, l'écosystème Apple a considérablement changé, mais la firme de Cupertino a continué à utiliser iTunes comme « hub » pour tous ses appareils. iTunes est donc aujourd'hui :
  • Un gestionnaire de bibliothèque musicale, vidéo et logicielle,
  • Une boutique en ligne de téléchargement de musique, de vidéos et applications,
  • Un outil de synchronisation d'appareils mobiles, y compris pour des données qui n'ont rien à voir avec la musique : photos, contacts, calendriers, applications, jeux et même fichiers (documents PDF…)

Apple TV détails techniques iTunes


Et là est le problème principal : en 10 ans, les iPods, et les appareils mobiles en général d'ailleurs, sont passés de simples périphériques de lecture de contenus à de véritables ordinateurs de poche. L'iPhone, l'iPod Touch et l'iPad sont des ordinateurs : ils exécutent un vrai système d'exploitation (certes dépourvu de gestionnaire de fichiers), permettent de créer du contenu en plus de le visualiser, et sont eux-mêmes pourvus d'applications de lecture de musique et de vidéos. Pourtant, ils sont attachés à cette usine à gaz, efficace, mais contraignante et surtout indispensable pour y transférer le moindre contenu, ou même pour mettre leur appareil à jour !

iTunes 10 : quoi de neuf ?


La principale nouveauté d'iTunes 10 réside dans le réseau social Ping qui vient s'ajouter à l'iTunes Store. Réseau social est un terme quelque peu galvaudé : en fait, il s'agit surtout d'ajouter une touche de social à l'expérience d'achat sur l'iTunes Store, en permettant aux utilisateurs de disposer d'une page sur laquelle apparaît leurs derniers achats maid aussi les albums qu'ils recommandent via les deux boutons ajoutés sur les pages du Store : J'aime et Publier. Bien entendu, pour chaque album publié sur votre page Ping, des liens permettent de pré-écouter et acheter les titres en question. Au passage, on déplore la durée d'écoute toujours ridicule de 30 secondes, souvent largement insuffisante pour se faire une idée réelle d'un morceau.

Vous pourrez également spécifier vos goûts musicaux, soit automatiquement, soit manuellement, mais… uniquement parmi vos achats sur l'iTunes Store, ou parmi des artistes présents sur le disquaire en ligne. En d'autres termes : ne comptez pas afficher votre amour pour les Beatles.

Itunes 10 ping accueil


Ping permet en outre de suivre l'actualité d'artistes qui jouissent, quant à eux, de fonctionnalités bien plus étendues que nous autres pauvres utilisateurs : ils peuvent publier des actualités ou même des vidéos, que l'on peut commenter. Là encore, il s'agit d'artistes présents sur le store, et donc d'artistes signés sur un label. Dommage : Ping pourrait un jour faire office d'alternative à Myspace Music.

Itunes 10 ping page artiste


On l'aura compris, les fonctionnalités de Ping sont extrêmement limitées, et l'interface des plus minimalistes propose des options de personnalisation proches du néant : les paramètres de confidentialité se limitent à autoriser ou refuser d'être suivi ! Il est impossible d'utiliser Ping pour diffuser quoi que ce soit d'autre que des recommandations musicales issues de l'iTunes Store, et il n'est même pas possible d'utiliser le service depuis un navigateur web, et encore moins de l'interfacer avec Facebook ou Twitter.

Voilà pour Ping, mais quid des autres nouveautés ? On a beaucoup parlé de la nouvelle icône qui divise visiblement, mais si effectivement, l'abandon de l'image du CD audio signifie le passage à une nouvelle ère, le principal problème d'iTunes 10 est… son absence quasi totale de changement. Le reste des fonctionnalités n'a pratiquement pas bougé, et l'interface se paie au plus un léger lifting cosmétique, qui plus est pas forcément du meilleur goût (pourquoi diable avoir abandonné les couleurs sur les icônes ?), et l'ajout d'une nouvelle vue, qui n'est en fait que le retour de la vue intermédiaire affichant les pochettes façon Windows Media Player 11, qui avait été fusionné avec la vue liste dans la version 8.

Itunes 10 vue intermediaire
Itunes 10 vue pochette


iTunes reste donc iTunes pour le meilleur et pour le pire. Dans le meilleur, on note toujours une très bonne gestion des tags audio, une interface certes alourdie par de nombreux modes de visualisation, mais tout de même toujours agréable, et quelques ajouts récents qui ont réellement apporté quelque chose. On citera par exemple la fonctionnalité Genius qui, malgré les problèmes de confidentialité qu'elles peuvent poser pour certains (il faut envoyer à Apple des informations sur sa bibliothèque audio), permet d'obtenir des playlists personnalisées et devenues très pertinentes depuis le lancement du service. D'autres fonctionnalités manquent toujours cruellement à l'appel : il n'est toujours pas possible de convertir à la volée une vidéo pour la rendre compatible avec un périphérique Apple (Quicktime X propose cette fonctionnalité dans Mac OS X Snow Leopard, mais rien pour Windows !). Bref, si on attendait une remise à plat, c'est raté !

Itunes 10 vue liste standard


On passera sur la non réécriture du logiciel en Cocoa 64 bits pour la version Mac : ce dont iTunes a besoin n'est pas tant un passage à de nouvelles API qu'un retour aux sources pour un logiciel qui a perdu de sa simplicité et de son élégance. Il reste encore utilisable, mais la force initiale du couple iTunes/iPod n'était pas d'être « utilisable » : elle était de surpasser largement l'expérience offerte « en face ». Mais justement, qu'est ce qu'il y a « en face », aujourd'hui, pour gérer sa musique, la lire et la transférer sur son baladeur ?




Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Jeux d'arcade et oldies

Thunder Gut
Incarnez un super-héros nu et moustachu bien décidé à "casser du monstre"
Moto Race Challenge 07
Jeu de moto 3D gratuit jouable sur Internet
Brainsplode!
Explosez les cerveaux aliens à la roquette !
Invaders Corruption
Quand Space Invaders rencontre Asteroids
Strange Attractors 2
Jouez avec les lois de l'attraction
80 in 1 Best Flash games
Retrouvez 80 Jeux Flash amusants dans un simple exécutable !

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité