Messagerie en ligne : quels services pour quels usages?

Gmail : le meilleur pour la gestion


Lancé le 1 avril 2004, le service Gmail s'est d'emblée démarqué avec 1 Go d'espace de stockage et un système d'invitations. Ce qui a obligé les concurrents à élargir leurs capacités de stockage respectifs. Mais à ce jour, c'est bel et bien Google qui est à la traîne dans ce domaine.

Avec 1 milliard de comptes, Gmail est la messagerie la plus répandue, et la popularité du système Android n'y est sans doute pas étrangère. Mais c'est également un webmail particulièrement riche en fonctionnalités

Taille : 15 Go partagés avec Photos et Drive (extensible)
Envoi des pièces jointes : plafond à 25 Mo
Double authentification : disponible
Serveur POP : pop.gmail.com (SSL, port 995)
Serveur IMAP : imap.gmail.com (port 993)
Serveur SMTP : smtp.gmail.com(SSL, port 465 ou 587)





L'interface


Au lancement, Gmail est assez lourd et il faut souvent compter 2 à 3 secondes avant que l'application web ne se charge totalement.

L'interface de Gmail est relativement épurée mais peut être agrémentée d'un thème personnalisé. Il n'en reste pas moins que Google n'est pas toujours au top en termes d'ergonomie. Par défaut, le bouton Composer est largement mis en avant, mais l'accès à ses contacts ou aux tâches n'est pas direct, ces services complémentaires étant masqués dans un menu déroulant. Le calendrier est absent et disponible à l'autre bout de l'écran dans le menu des applications de Google. Au premier abord, le tout est donc un peu confus.

Gmail propose trois agencements pour la lecture : une liste condensée des messages, un panneau de prévisualisation en bas ou positionné sur la droite. Le service offre en outre trois niveaux de densité pour améliorer le confort selon la taille et la définition de l'écran. L'affichage devrait donc convenir à tout le monde.

Gmail


Puisqu'il s'agit de Google, la recherche est rapide avec des suggestions d'expéditeurs au fur et à mesure de la saisie de la requête. Généralement, le moteur suffit à retrouver un message spécifique. Néanmoins, on regrette que Google n'ait pas décidé d'aller un peu plus loin. Il ne sera pas simple pour tout le monde d'effectuer une requête avancée précise avec des opérateurs booléens. La mise en page n'est ni plus ni moins qu'une longue liste de messages.

Côté messagerie instantanée, Hangouts s'avère très pratique. On s'interroge toutefois sur son intégration qui présente pas moins de trois boutons par défaut pour accéder aux contacts, aux conversations et aux appels en VoIP.

Gestion des messages


L'usage des libellés a toujours été source de débat. Elle est utile car elle permet d'avoir un même message dans plusieurs emplacements simultanément. Cependant, certains préfèrent simplement ranger les emails dans des dossiers personnalisés.

Gmail offre une gestion exemplaire des messages pour ce qui est des règles de tri avancées et dans une certaine mesure, elles permettront de répliquer le fonctionnement des dossiers avec un archivage automatique des courriers. Elles permettront aussi de transférer automatiquement un email ou d'en déterminer son importance et sa mise en avant dans la boite générale.

Gmail
gmail


Parmi les autres atouts, on apprécie la possibilité de pouvoir consulter divers types de pièces jointes sans avoir à les télécharger, ainsi que l'intégration de Drive et de Documents. Le tout forme un ensemble assez cohérent.

Pour ce qui est de la rédaction d'un email, Google montre également ses limites en termes d'ergonomie. Si les éditeurs de texte s'accordent à positionner une barre d'outils de mise en forme en haut - y compris Google Documents, celle de Gmail est placée en bas. Une erreur de manipulation, et le bouton Envoyé sera cliqué par accident....

Les plus : le labs


C'est véritablement la communauté technophile qui a fait la promotion de Gmail ces dix dernières années et Google l'a bien compris. C'est la raison pour laquelle la société a mis en place son fameux Gmail Labs permettant d'activer certaines fonctionnalités supplémentaires, lesquelles ne sont pas jugées totalement matures pour être intégrées par défaut.

Gmail


Plusieurs d'entre elles s'avèrent particulièrement pratiques, par exemple pour créer des liens directs vers des recherches complexes, personnaliser les raccourcis du clavier ou prévisualiser d'emblée certains types de médias dans les courriers.

Applications mobiles




Gmail se décline en version mobile avec une application pour iOS et Android. Celle-ci est un peu en retard face à ce que peut proposer la concurrence. Certes, nous retrouvons des gestuelles permettant de glisser le doigt vers la gauche ou la droite pour y associer une action sur un message, mais Gmail ne propose que d'archiver ou de supprimer l'email. L'application peut néanmoins mettre en avant les courriers prioritaires ainsi que la liste des libellés. Elle permettra en outre de configurer d'autres comptes email externes via les protocoles IMAP, POP, mais aussi Exchange depuis peu sur l'ensemble des smartphones Android.

Gmail
Gmail
Inbox
Inbox



Il faut dire que Google planche désormais sur Inbox. Nous passerons sur l'interface Web, laquelle n'a de toute évidence pas été pensée pour un usage régulier. En revanche sur mobile, Inbox offre davantage d'options au glisser du doigt et propose quelques fonctionnalités supplémentaires comme Rappels, pour faire remonter un message ultérieurement ou pour créer des tâches à la volée.

Téléchargez Google Inbox :
Modifié le 08/07/2016 à 16h16
Commentaires