Messagerie en ligne : quels services pour quels usages?

La messagerie en ligne ne cesse d'évoluer et les services s'enrichissent un peu plus chaque jour de nouvelles fonctionnalités. Il est temps de faire le bilan sur les prestations de chacun ainsi que l'ergonomie offerte par ces derniers.

Lorsque les réseaux communautaires avaient le vent en poupe, plusieurs analystes juraient que la messagerie classique s'en trouverait affectée. Pourtant l'e-mail reste l'un des principaux usages sur le web aujourd'hui. Selon une étude de Radicati publiée l'année dernière, on dénombrait en 2015 2,586 milliards d'utilisateurs d'e-mails, un chiffre qui passerait à 2,672 milliards cette année et à 2,943 milliards en 2019.

Au total, 4,6 milliards de comptes ont été créés, cela signifie qu'en moyenne, un internaute dispose de deux comptes. Et la tendance ne devrait pas s'inverser puisque d'ici trois ans, 5,6 milliards de boites mail auront été ouvertes.

215,3 millions de courriers électroniques sont envoyés et reçus chaque jour et 116 millions sont expédiés depuis une boite professionnelle. Approximativement, une personne reçoit 90 messages au quotidien dont environ 14 sont de nature indésirable. L'internaute envoie, pour sa part, une trentaine d'emails dans la journée.

gmail logo
yahoo mail logo
Outlook.com logo
ProtonMail logo


Il faut dire que l'e-mail a su prendre le virage du smartphone et, en plus de l'application web, chacun des prestataires dispose effectivement de son application mobile. Certes, vous avez probablement vous aussi une messagerie, mais le temps est venu de passer en revue les avantages et les inconvénients des principaux prestataires ainsi que les nouveautés implémentées au cours des dernières années.
Modifié le 08/07/2016 à 16h16
Commentaires