le mercredi 23 février 2011

Vente liée : un vendeur sépare le prix de l'OS de celui de l'appareil

Signe que les choses avancent progressivement sur le terrain de la vente liée, des vendeurs font le pas. Ils proposent de séparer le prix de l'OS Windows de celui de l'ordinateur portable. Un bon point selon le collectif Non aux Racketiciels.

HP G62
Un site vendeur d'ordinateurs (LDLC) propose une gamme de 10 portables HP avec une promotion particulière. Il propose une réduction de 100 euros pour tout appareil acheté, assimilant cette somme au prix de l'OS Windows, qui serait alors fourni « gratuitement » selon le vendeur.

La proposition a déjà été commentée par le collectif Non aux Racketiciels : « nous nous réjouissons qu'une fois de plus, le véritable prix d'une licence Windows OEM soit affiché au grand jour. Nous saluons cette communication (la deuxième en quelques semaines) qui contribue à l'éducation du consommateur quant au prix de la licence Windows qui lui est habituellement soigneusement dissimulé ».

Cette initiative va donc dans le bon sens. Même la Cour de cassation a estimé très récemment qu'elle tendait à considérer les pratiques commerciales de vente liée comme déloyales. Il faut dire que les informations à destination des consommateurs restent encore parcellaires à ce jour. La rédaction avait néanmoins publié un dossier sur le sujet, indiquant notamment comment demander le remboursement pour un logiciel non-désiré.
Modifié le 12/07/2012 à 10h17
Commentaires