le samedi 09 septembre 2017

Pour Elon Musk, l’IA conduira à la guerre mondiale

En croisade contre le développement de l'intelligence artificielle, qu'il considère comme lourde de menaces pour l'Humanité, Elon Musk plaide depuis plusieurs semaines pour l'instauration de garde-fou. Le fondateur de Tesla et SpaceX a vivement réagi à une déclaration pro-IA du chef de l'Etat russe Vladimir Poutine.

Elon Musk considère l'actuelle crise nucléaire nord-coréenne comme le cadet des soucis de l'Humanité, comparée à celle de la course des grands Etats dans le domaine de l'intelligence artificielle.

Elon Musk, Cassandre de l'intelligence artificielle ?


Alors que plusieurs de ses sociétés travaillent sur des formes très avancées d'intelligence artificielle, le fondateur de Tesla, SpaceX, et du tunnelier Boring Elon Musk estime que l'on « devrait tous s'inquiéter de ses progrès ». En campagne très active depuis plusieurs mois pour alerter l'opinion mondiale des risques que l'IA se retourne un jour contre ses créateurs, Elon Musk a vu dans des déclarations récentes de Vladimir Poutine la confirmation de ses pires craintes.

S'exprimant à Moscou vendredi 1er septembre devant un parterre d'étudiants à l'occasion de la rentrée scolaire russe, Vladimir Poutine a ainsi estimé que « l'intelligence artificielle est l'avenir, pas seulement pour la Russie, mais pour toute l'Humanité. les opportunités sont colossales, mais les menaces également difficiles à prédire. Celui qui deviendra le leader dans ce domaine deviendra le maître du Monde ».

Elonmuskcyborg


L'IA, pire menace que Pyongyang


Des propos martiaux, qui traduisent en mots très clairs les ambitieux russes en matière d'IA : Moscou serait avec la Chine à la pointe de la recherche publique en la matière, Pékin ambitionnant même de devenir le pays leader dans le domaine de l'IA à l'horizon 2030. Des déclarations effrayantes, selon Elon Musk, qui développe deux scénarii apocalyptiques : la perspective d'un pays déclenchant une guerre de domination mondiale à l'aide de l'IA, mais aussi celle d'une IA décidant par elle-même de lancer des frappes militaires préventives, « chemin le plus probable vers la victoire », écrit sur Twitter Elon Musk.

A ce titre, l'IA lui apparaît comme infiniment plus dangereuse qu'un Kim Jong-Un à la tête d'une Corée du nord nucléarisée... Illustration, selon lui, de l'inconscience des Hommes : les programmes d'armement autonome, qui accéléreront le temps de la guerre au-delà des capacités humaines. Concluant son analyse, Elon Musk écrit, sombre : « Quand la boîte de Pandore sera ouverte, elle sera impossible à refermer. »...

Modifié le 05/09/2017 à 14h54
Commentaires