OS : Android surpasse Windows (tous appareils confondus)

Depuis des décennies, depuis que Microsoft est né et que Windows est devenu l'OS le plus utilisé pour les ordinateurs fixes puis portables, Windows était la norme. Tous appareils confondus, il n'était pas hasardeux de dire que Windows était l'OS le plus répandu dans le monde. Depuis le mois d'avril 2017, ce n'est plus le cas.

L'évolution des usages et l'avènement du smartphone a conduit au changement majeur : Windows n'est plus l'OS le plus répandu du monde. Il a laissé la place de leader à Android.

Google surpasse Microsoft... grâce au mobile


La suprématie de Microsoft et de Windows dans le marché des ordinateurs n'est pas remise en cause : la firme de Redmond reste l'OS fixe le plus utilisé du monde, Linux et MacOS n'étant pas des menaces, Chrome OS restant peu utilisé dans le monde. Mais aujourd'hui, les usages ont changé et les smartphones sont de plus en plus puissants. Ils deviennent même l'appareil le plus utilisé.

Android, l'OS mobile de Google, a donc changé les choses. Fin mars 2017, selon les données de StatCounter, l'OS embarqué sur plus de 80 % des smartphones du monde est devenu tout simplement l'OS le plus utilisé du monde. Ce n'est pas forcément le déclin de l'ordinateur qui a conduit à ce changement : c'est surtout l'adoption massive du smartphone partout dans le monde et, notamment, dans les pays émergents.

Windows 10 logo officiel


Une victoire au centième de part de marché


Selon les données de StatCounter, alors que Windows était embarqué dans plus de 80 % des appareils en mars 2012 et qu'Android, à l'époque Android 4.0 Ice Cream Sandwich, ne représentait que moins de 5 % des parts de marché, la croissance d'Android a été fulgurante. En 5 ans, l'OS mobile de Google a été en mesure de croître au point d'être embarqué sur 37,93 % des appareils fin mars 2017.

Windows, qui a subi également la baisse du marché du PC et l'avènement des tablettes, a vu son importance chuter à 37,91 % des parts de marché. 0,02 % de moins qu'Android, donc. Une victoire rendue possible surtout par les marchés asiatiques, où Android représente 52,2 % des appareils, contre 29,2 % pour Windows. En Europe et en Amérique du Nord, Windows reste le premier OS tous appareils confondus avec, respectivement, 51,7 % et 39,5 % des parts de marché.

Modifié le 04/04/2017 à 09h04
Commentaires