Espace membre :
flechePublicité

// Nokia Lumia 1020 : test de l'appareil photo 41 MPix

Partager ce dossier

Publié par Aurélien Audy le Jeudi 12 Septembre 2013

Annoncé lors de la conférence de presse Nokia à New-York le 11 juillet 2013, le Lumia 1020 devient le nouveau porte-drapeau du constructeur encore finlandais. Il reprend en bonne partie les caractéristiques du Lumia 925, auxquelles il ajoute un capteur de 41 MPix, similaire (mais pas identique) à celui inauguré sur le Nokia 808 PureView. C'est précisément l'angle de la photo qui nous allons suivre dans cet article, le test complet du smartphone suivra.


Nokia 1020 en vidéo


Nokia Lumia 1020 8
La bataille des photophones et de la photographie sur mobile fait rage ces derniers temps. Chacun propose son approche et le lot de technologies qui va avec pour tenter de s'imposer comme la référence de la photo sur smartphone : HTC One et son capteur UltraPixel (4 MPix, mais avec des pixels de 2 µm plus grands que la moyenne), Samsung Galaxy S4 Zoom intégrant une véritable optique 10X, Sony Xperia Z1 avec ses 20,7 MPix et sa lentille G, les modules autonomes détachables Sony QX10 et QX100 ou encore le récemment annoncé iPhone 5s avec un capteur plus grand (pixels de 1,5 µm) et un double flash à température adaptative.

Nokia Lumia 1020
Nokia Lumia 1020 2

Le Nokia Lumia 1020


Dans cet éventail d'inventivité, Nokia se démarque avec une conception tout à fait singulière, basée sur un capteur de 41 MPix servant à faire du sur-échantillonnage, exploité de différentes façons : zoom par recadrage, atténuation du bruit par combinaison de pixels ou encore dézooming en post-traitement.

Nokia Lumia 1020
Caractéristiques photo
Pixels réels - effectifs
Résolution max
41,3 Mpix - 38,2 MPix (4/3) ou 33,6 MPix (16/9)
7 136 x 5 360 pixels (4/3) ou 7 712 x 4 352 pixels (16/9)
Capteur - taille CMOS rétro-exposé - 2/3'' multi-aspect
Taille des pixels - densité 1,1 micron - 71,1 MPix/cm²
Caméra frontale 1,2 MPix (1 280 x 960 pixels) - F:2,4
Zoom 27 - 74 mm (4/3)
25 - 69 mm (16/9)
Ouvertures max - stab
F:2,2 - optique
Ecran
4,5'' AMOLED - 1 280 x 768 pixels
Densité 334 ppp
Sensibilités
100 à 4 000 ISO
Obturateur
4 s à 1 / 16 000 s
Macro
15 cm
Portée du flash
4 m maximum (type Xénon)
GPS / Format RAW
Oui / Non
Stockage
32 Go internes
Connectique Micro USB, mini jack
Autonomie photo N.C. (mais 16 jours en veille à 7 h en vidéo)
Dimensions 130,4 x 71,4 x 10,4 mm
Poids 158 g
Alimentation Batterie Li-ion 2 000 mAh
Caractéristiques vidéo
Qualité max 1080p en 30 im/s (env. 20 Mbps)
720p en 30 im/s
Codec - conteneur H.264/AVC - MP4
Son Stéréo (AAC)
256 kbps @ 48 KHz
Zoom - AF pendant vidéo Oui (4X en 1080p, 6X en 720p) - Oui
Vidéo stabilisée Oui, optique
Caractéristiques du smartphone
Windows Phone 8.0, Lumia Amber
Processeur - RAM Qualcomm Snapdragon S4 (2 x 1,5 GHz) - 2 Go
Wi-Fi - data mobile i802.11a/b/g/n - EGPRS, WCDMA (850/900/1900/2100), LTE
Autres sans fil Bluetooth 3.0 et NFC
DLNA Oui


Présentation de la technologie retour au sommaire


Si ce concept de sur-échantillonnage introduit sur le Nokia 808 PureView reste peu ou prou le même, la fiche technique a été sensiblement modifiée. À commencer par le capteur, plus petit que celui du 808 PureView. Le Lumia 1020 passe sur un CMOS rétro-exposé de 41,3 MPix (7 712 x 5 360 pixels), au format 1/1,5'' (ou 2/3'', dénomination plus commune) contre 1/1,2'' sur le 808 PureView. Un capteur plus petit avec autant de pixels signifie que la taille des photosites est plus petite (1,1 µm contre 1,4 µm) et la densité de pixels supérieure (71 MPix/cm◊ versus 50 MPix/cm◊).

Tailles de capteurs


Du 2/3'', techniquement, ça nous fait une taille de capteur de 8,8 x 6,6 mm. Sauf que la surface photosensible du Lumia 1020 est, comme sur le 808 PureView, de type multi-aspect, avec un ratio approximativement de 36/25. Un format bâtard en somme (quelque chose comme 9,2 x 6,4 mm ou 9,0 x 6,2 mm). Mais cela permet aux photos 16/9 d'utiliser toute la largeur du capteur (7 712 pixels) et à celles en 4/3 toute la hauteur (5 360 pixels). On a donc un vrai 16/9 qui n'est pas un recadrage du 4/3, et dans les deux cas un maximum de pixels exploités. En revanche, l'angle de vue varie puisque la diagonale de l'image change. En focale équivalente, ça se traduit par du 27 mm en 4/3 et 25 mm en 16/9. Nettement plus grand-angulaire que le 808 PureView (28 mm) et que la plupart des smartphones.

Capteur multi aspect2
Schéma fourni par Nokia

L'autre grande différence, c'est que l'optique est plus lumineuse (F:2,2 versus F:2,4) et surtout, le groupe de six lentilles est stabilisé ! Dans le whitepaper officiel de Nokia, on peut lire que le bloc optique repose sur des roulements à billes, et qu'un gyroscope détecte les mouvements non souhaités, contrebalancés par l'action de minuscules moteurs. Une stabilisation optique de type « barrel shift » que Nokia avait implémenté en premier lieu sur le Lumia 920.

Nokia Lumia 1020 15

Si le principe du sur-échantillonnage reste le même, le fonctionnement est un peu différent. Sur le Lumia 1020, on ne choisit plus entre les deux modes PureView ou Résolution maximale, l'appareil sauvegarde automatiquement deux images, une de 34 ou 38 MPix (selon le ratio) et une de 5 MPix. Si l'utilisateur n'a pas utilisé le zoom, la photo de 5 MPix profitera du meilleur taux de sur-échantillonnage possible (en théorie quasi 8 pixels pour en former 1, avec moins de bruit numérique et davantage de précision). Maintenant, si l'utilisateur a zoomé (jusqu'à 2,7 X), le sur-échantillonnage sera plus faible ou nul, mais le zoom aura été obtenu sans interpolation numérique, donc sans perte de qualité. D'autant qu'en recadrant ainsi vers le centre, on élimine les bords de l'image où l'optique est généralement moins piquée.

Fonctionnement prise de vue
Schéma fourni par Nokia

Et c'est nouveau, comme la photo en pleine résolution est également sauvegardée, il est possible en visualisation de dézoomer après la prise de vue. Simple, mais génial ! L'inconvénient, c'est que la mémoire du téléphone est assez vite saturée quand on doublonne chaque image : comptez environ 2 Mo par 5 MPix et 14 Mo par 38 MPix ! Ce zoom est bien évidemment disponible pour la vidéo, allant jusqu'à 4X en 1080p et 6X en 720p.

Wp ss 20130911 0014
Wp ss 20130911 0015

Après avoir pris sa photo en zoomant, on peut dézoomer puisque l'appareil conserve également le fichier original


Prise en main du Nokia Lumia 1020 retour au sommaire


Nokia Lumia 1020 10
La prise en main n'est guère différente de celle procurée par le Lumia 925. Le Lumia 1020 affiche en effet les mêmes dimensions, avec une légère sur-épaisseur au niveau du bloc photo (2-3 mm, pas plus) et une vingtaine de grammes en sus. Le photophone dispose d'un déclencheur à deux paliers, effectuant la mise au point à mi-course, et d'un écran lisible en toute circonstances mais affichant une colorimétrie très saturée peu réaliste. Ceux qui désireraient avoir une pratique purement photographique pourront se procurer le grip PD-95G, ajoutant une poignée confortable et une batterie supplémentaire au 1020. Le zoom 2,7X par glissement vertical du doigt sur l'écran est plus fluide que sur le 808 PureView, mais ce n'est pas encore tout à fait ça. Et Nokia aurait pu faire en sorte qu'on le commande avec les touches de volume.

Nokia Lumia 1020 6
Nokia Lumia 1020 13
Nokia Lumia 1020 12

Le centre névralgique du Lumia 1020, c'est l'application Nokia Pro Cam, bien plus complète que l'habituelle couche photo de Windows Phone. L'utilisateur accède facilement à la correction d'exposition, à la vitesse d'obturation, aux ISO, à la mise au point manuelle, à la balance des blancs et aux réglages du flash. Tous ces paramètres peuvent apparaître simultanément en surimpression à l'écran sous forme d'une molette virtuelle, en faisant glisser l'icône de prise de vue vers le centre de l'écran. Pratique ! Tout comme les variations de vitesse d'obturation qui se font en temps réel quand on modifie les ISO : on sait à l'avance les risques de photo floue que l'on encourt. En revanche, quand on règle manuellement le temps de pose ou la correction d'exposition, l'écran n'affiche pas le rendu simulé en temps réel. On voit simplement un surlignage rouge des réglages qui risquent de poser problème.

Image: 1/6 | Lancer le diaporama
 
 
 

Interface de Nokia Pro Cam

Interface de Nokia Pro Cam

Interface de Nokia Pro Cam

Interface de Nokia Pro Cam

Interface de Nokia Pro Cam

Interface de Nokia Pro Cam


Parmi les attraits du Lumia 1020, il faut ajouter la présence d'un flash Xénon qui, s'il n'est pas aussi puissant que celui d'un compact, dépasse les performances des flashs de smartphones, généralement inutiles. Le Nokia dispose par ailleurs d'une lampe d'assistance de l'autofocus, lampe LED qui sert de torche pour le tournage de séquence vidéo.

L'autre force de ce Lumia, ce sont les applications intégrées de la couche photo qui accompagnent Nokia Pro Cam : Nokia Smart Cam, Nokia Cinématographe et Panorama. La première effectue une rafale de dix images et propose plusieurs traitements possibles : meilleur cliché (choix de la meilleure vue), photo d'action (chronophotographie), mise au point sur l'action (application d'un flou de mouvement à tout sauf le sujet mouvant sélectionné), retoucher les visages (récupérer les meilleurs visages de sorte à avoir une photo de groupe réussie) et supprimer les objets en mouvement. Fort sympathique et plutôt efficace. En revanche, Nokia encapsule la rafale dans un fichier .NAR : il faut donc renommer l'extension .NAR en .RAR pour extraire individuellement les dix images (en 5 MPix).

Wp ss 20130912 0001
Wp ss 20130912 0004
Wp ss 20130912 0003

La chronophotographie et le choix des meilleurs visages

L'autre fonction, Nokia Cinématographe, réalise une photo dans laquelle tout élément en mouvement peut être animé. Soit la détection se fait automatiquement, soit on peut peinturlurer les zones à animer et celles à figer. Sur les Galaxy S4 et S4 Zoom, entre autres, qui proposent également une fonction similaire, l'appareil exporte un GIF animé dont on peut disposer à sa guise. Ici, il faut impérativement charger son cinématographe sur les serveurs de Nokia afin de diffuser un lien pour partager son animation. Pas très pratique.

Reste la panoramique, qui se fait ici sur la base de cinq images. L'appareil capture automatiquement au fur et à mesure qu'on déplace son collimateur circulaire vers la prochaine bulle. Pas de mitraillage de vues comme chez la concurrence, ce qui peut permettre de temporiser pour laisser passer un élément non désiré, mais un sens et une orientation imposés, c'est dommage. Les résultats, en 9 795 x 1570 pixels sont plutôt très bons, avec des raccords propres et une exposition bien gérée.

Lumia1020 pano

Wp ss 20130912 0007
Le Lumia 1020 propose enfin huit effets colorimétriques qu'on peut appliquer à sa guise sur toutes ses créations, via le Studio Créatif. Et bien sûr, des fonctions de recadrage, de rotation et de corrections automatiques. Il manque en revanche un mode HDR, qui aurait bien servi le Lumia 1020 puisque sa dynamique n'est pas sensationnelle (pour un appareil photo, car pour un smartphone on est dans la norme). Et une rafale qui fonctionne sans qu'on ait à renommer et décompresser une archive… Mais on pourra se consoler avec la fonction bracketing, pour se faire sa propre HDR, à la main.

Le Nokia Lumia 1020 sur le terrain retour au sommaire


Le Lumia 1020 n'est pas un Fangio de la photo. La couche photo démarre en 4,5 s, la première photo peut être capturée en 5,2 s ! Après quoi il faut compter 4,5 s encore entre chaque vue, en optant pour le paramétrage où l'appareil mémorise le 38 (ou 34) MPix et le 5 Mpix à chaque prise. Et si on se cantonne à la photo en 5 MPix ? L'opération prend toujours 3,7 s. La latence au déclenchement de 0,2 s est assez longue, la mise au point (latence comprise) de 0,9 s aussi. Bref, n'importe quel compact fait mieux.

Lumia 1020 timings


La qualité des résultats mérite-t-elle qu'on fasse preuve de patience ? Globalement oui, même si tout n'est pas parfait. Les photos prises en 38 ou 34 MPix affichent une quantité de détails hallucinante. Certes, on observe une douceur ambiante, témoignant de l'insuffisance de l'optique qui, bien que plutôt bonne (notamment au centre), ne parvient pas à libérer tout le potentiel du capteur. Il n'empêche, les images sont tellement grandes que les possibilités de post-traitement sont énormes. Les images sur-échantillonnées de 5 MPix sont quant à elles affûtées comme des sabres. C'est presque trop piqué, mais tout de même plus subtil qu'un basique traitement d'accentuation de la netteté.

Lumia1020 5MP OS 100ISO
Lumia1020 38MP resized vs 5MP 100ISO

Photo prise à 100 ISO. A droite les extraits à 100 % du 38 MPix recadré et du 5 MPix avec sur-échantillonnage

Du beau boulot, qui dépasse allègrement les meilleurs smartphones du moment et même nombre de compacts. La montée en sensibilités se déroule sans encombre jusqu'à 800 ISO, une belle performance.

NokiaLumia extrait2 100ISO
NokiaLumia extrait1 100ISO
NokiaLumia extrait3 100ISO
NokiaLumia extrait4 100ISO

Extrait à 100% de notre scène de test à 100 ISO, photographiée en 38 MPix


Lumia1020 photo nuit 640 ISO
Lumia1020 38MP versus 38MP resized versus 5MP OS 640ISO

Photo de nuit à 640 ISO, à droite les extraits en 38 MPix, 38 MPix recadré à 5 MPix et 5 Mpix avec sur-échantillonnage

Nous trouvons toutefois quelques motifs de déception (relative). D'abord, la réduction du bruit qu'est supposée apporter le sur-échantillonnage n'est pas aussi convaincante que sur le 808 PureView, à taux de sur-échantillonnage équivalent (le 808 PureView montait à 14:1). Il suffit de recadrer son 38 MPix en 5 MPix pour se rendre compte que la principale différence tient dans la netteté, mais pas dans la gestion du bruit. Ensuite, les images perdent énormément en dynamique dès qu'on passe à 1 600 ISO et plus. Les zones foncées virent rapidement au noir bouché, d'autant plus que la scène est contrastée, l'image se désature fortement. À réserver aux situations où la lumière est homogène, et faible. La diminution de la taille des photosites de 1,4 µm à 1,1 µm n'aide clairement pas. En revanche, la stabilisation fonctionne bien, on ne peut que s'en réjouir !

Lumia1020 extrait800ISO
Lumia1020 extrait1600ISO
Lumia1020 extrait3200ISO
Lumia1020 extrait4000ISO

Extrait à 100 % de notre scène de test, à 800, 1600, 3200 et 4000 ISO


Et la vidéo ?


Le Nokia Lumia 1020 filme en 1 920 x 1 080 pixels, à 30 im/s. Les fichiers sont encodés en AVC/H.264 au bitrate maximum de 20 Mbps, tandis que l'audio est capté en stéréo AAC (256 Kbps @ 48 Hz). Le tout est encapsulé en MP4. Nokia a implémenté un algorithme de filtrage des fréquences trop basses (inférieures à 100 Hz ou 200 Hz selon le réglage qu'on applique), pour éviter aux micros de saturer et surtout, pour mieux restituer le reste du spectre. Ça fonctionne assez bien. La qualité de vidéo est toujours aussi excellente ! L'autofocus se montre bien vif, la possibilité de joueur sur la profondeur de champ constitue un réel atout. Et la stabilisation optique fait là aussi bien son travail.


Vidéo tournée en 1080p



Conclusion retour au sommaire


award choix technique
Connaissant de quoi était capable le 808 PureView, il n'y avait guère de doute sur le fait que le Lumia 1020 allait placer la barre très haut en matière de qualité d'image brute. Le mode opératoire s'est amélioré (zoom plus souple) et simplifié (prise de deux vues, sur-échantillonnage calculé automatiquement en fonction du zoom utilisé), au bénéfice de l'utilisateur. Nokia affiche une belle maîtrise de sa technologie, on sent que les ingénieurs ont planché sur leur produit. Et la couche photo Lumia, au travers des applications Nokia Pro Cam et Smart Cam, offre des fonctionnalités ludiques, complètes (sauf HDR) et plutôt efficaces. Dommage que l'appareil soit si peu réactif.

Nokia Lumia 1020 4

De 100 à 800 ISO, la qualité d'image dépasse de loin tout ce qui se fait sur smartphone, et rejoint même la plupart des compacts experts dotés de capteurs de même taille (2/3 pouces). Seulement sur le Lumia 1020, le sur-échantillonnage sert moins la cause de la gestion des hautes sensibilités que sur le 808 PureView, en se focalisant plus sur l'amélioration de la netteté. Ce qu'il fait très bien, mais qui présente à nos yeux moins d'intérêt quand on dispose sous le coude de 41 MPix. Et la diminution de la taille physique du capteur n'aide pas le Lumia 1020 à booster sa dynamique, qui constituait déjà une faiblesse sur le 808 PureView. Les sensibilités de 1600 ISO et plus sont à utiliser avec des pincettes. Ainsi, si le Lumia 1020 détrône aisément tous les smartphones du marché, il ne remplacera pas un bon compact. Le gros des améliorations qu'a apportées Nokia tient plus à l'écosystème Windows Phone (versus Symbian Belle) et à la configuration du smartphone qu'à la technologie elle-même. Exception faite de la stabilisation optique. Notez que le test complet du smartphone arrivera sous peu !

Les plus

  • Quantité de détails capturés !
  • Résol utile (zoom, sur-échantil., etc.)
  • Couche photo Lumia agréable / fonctions
  • Stabilisation optique / mode vidéo

Les moins

  • Lenteur de fonctionnement et d'AF
  • Optique a du mal à suivre / pb dynamique
  • Sur-échantil. apporte peu à sensibilité
  • Pas de HDR / Prévis écran trompeuse

Nokia Lumia 1020

Couche photo du smartphone

Très bon

  • Qualité d'image
  • Réactivité
  • Ergonomie
  • Fonctionnalités


Galerie et téléchargement retour au sommaire


Image: 1/11 | Lancer le diaporama
 
 
 

Photo prise avec le Lumia 1020

Photo prise avec le Lumia 1020

Photo prise avec le Lumia 1020

Photo prise avec le Lumia 1020

Photo prise avec le Lumia 1020

Photo prise avec le Lumia 1020

Photo prise avec le Lumia 1020

Photo prise avec le Lumia 1020

Photo prise avec le Lumia 1020

Photo prise avec le Lumia 1020

Photo prise avec le Lumia 1020


Vous aimerez aussi

Article du Jeudi 12 Septembre 2013 par Aurélien Audy

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

God of War Screensaver
Ecran de veille God Of War
Grand Theft Auto IV Screensaver
Ecran de veille GTA IV
Assassins Creed Screensaver
Ecran de veille Assassins Creed.
Halo 3 Screensaver
Economiseur d'écran Halo3
Dead Rising Screensaver
Téléchargez l’écran de veille du célèbre jeu.
The Burning Crusade Part 3
Ecrans de veille World of Warcraft BC

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité