Espace membre :
flechePublicité

// Lumia 820: milieu de gamme Windows Phone 8 alléchant ?

Partager ce dossier

Publié par Paul-Emile Graff le Mercredi 5 Décembre 2012

Introduction

Le Lumia 820 fait partie des deux premiers terminaux Windows Phone 8 annoncés par Nokia. Par rapport au Lumia 920, les caractéristiques ont été revues à la baisse. Exit les certifications PureView pour l'APN, et PureMotion pour l'écran. Quelles sont les forces et les faiblesses de ce nouveau smartphone signé Nokia ? C'est ce que nous verrons à l'issue de ce test.

Lumia 820
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Windows Phone 8
Processeur / Fréquence CPU : Qualcomm Snapdragon S4 (MSM8960) cadencé à 1,5Ghz
GPU : Adreno 225
Mémoire / Stockage Mémoire interne de 8 Go
Slot d'extension micro SD jusqu'à 64 Go
Mémoire vive de 1 Go
Technologie d'écran et définition Ecran 4.3" AMOLED de (480 x 800 pixels) "Clearblack"
Appareil photo 8 mégapixels autofocus avec double flash LED
GPS Oui
Radio FM Non
Batterie Li-Ion 1650mAH amovible
Dimensions 123.8 x 68.5 x 9.9 mm
Poids 160 grammes


Lumia 820 article



Design et composants retour au sommaire

Le Lumia 820 arbore un design rectangulaire aux bords légèrement arrondis. La face avant est dominée par un large écran de 4.3 pouces. Si la diagonale est confortable, la définition d'écran est clairement datée. Contrairement aux HTC 8X et Lumia 920, le 820 se limite au 480 x 800 pixels, soit une définition identique à celle des premiers terminaux Windows Phone 7 sortis en octobre 2010. Pour ne rien arranger, Nokia s'appuie sur la technologie AMOLED. Si les noirs sont profonds, et que le rendu des couleurs est plutôt flatteur (on aime ou on n'aime pas), l'agencement « PenTile » des pixels produit un rendu qui manque parfois de finesse. Au sein de l'interface, ce manque de netteté ne se fait pas trop ressentir. En revanche, pour les activités de lecture (Web, etc.), ce Lumia montre ses limites.



Côté processeur, le Lumia 820 embarque le même SoC que le Lumia 920, à savoir un Qualcomm MSM8960 Snapdragon S4 Krait cadencé à 1.5 GHz. Le GPU intégré est un Adreno 225. Nokia dote son terminal d'1 Go de RAM. Si la quantité de mémoire vive est habituelle, on s'attendait à disposer de plus de 8 Go de stockage sur un smartphone vendu aux alentours des 450 euros. Heureusement, contrairement au Lumia 920, le Lumia 820 est équipé d'un slot d'extension au format micro SD. Au passage, l'accès aux slots SIM et micro SD nécessite le retrait de la coque arrière. Cette dernière est tellement rigide et ajustée qu'il faut presque utiliser une lame (cutter, couteau) pour la retirer. Attention aux risques de blessures. À noter également que sorti de la boîte, le Lumia 820 est équipé d'une coque NFC, mais n'est pas compatible avec le rechargement sans fil (il faut acheter une coque compatible induction).

Test Lumia 920
Test Lumia 920
Test Lumia 920

Interface de Windows Phone 8


L'unique connectique filaire s'appuie sur le standard micro USB. Nokia confirme qu'il est impossible d'utiliser cette prise pour y raccorder un quelconque adaptateur HDMI.

Concernant les autres interfaces sans fil, on retrouve la panoplie désormais habituelle composée de circuits Wi-Fi 802.11 (a/b/g/n) et Bluetooth (3.0) accompagnés d'une puce GPS compatible GLONASS (GPS Russe). Le Lumia 820 fonctionne sur les bandes de fréquence GSM 850, 900, 1800, 1900 et LTE (4G) 800, 900, 1800, 2100, 2600.

À propos du slot micro SD retour au sommaire

Le Lumia 820 est le premier smartphone Windows Phone 8 dont nous disposons à être équipés d'un slot micro SD. Comment se comporte l'OS mobile de Microsoft en présence d'une extension mémoire ? Dans les faits, le terminal voit les deux espaces comme des emplacements séparés, et non comme un volume unique. Pour déplacer des éléments d'un volume à l'autre, il faut passer par l'explorateur de fichiers (sous Windows, photo ci-dessous). Les utilisateurs d'ordinateurs sous Mac OS devront s'y prendre en deux temps en utilisant le connecteur Windows Phone.

Explorateur


Pour être reconnue, la carte doit être formatée en FAT 32 depuis le téléphone, ou un ordinateur (Windows, Mac OS, Linux). Détails amusant : après formatage, Windows Phone 8 affiche systématique un message d'erreur indiquant que la carte a été retirée.

D'autre part, le choix du volume contenant les musiques et vidéo (voir photos d'écran) ne semble pas avoir de répercussions. Lorsqu'on sélectionne une carte micro SD vierge, et que les médias sont stockés dans la mémoire téléphone, ces derniers restent accessibles depuis l'application « Musiques et Vidéos ».

Internet retour au sommaire

Côté performances, le navigateur Web basé sur Internet Explorer 10 se montre particulièrement convaincant. Chargements rapides, fluidité impeccable malgré un très léger « clipping ». Au final, le butineur de poche de Microsoft conserve les recettes qui ont fait le succès de son homologue Windows Phone 7 et 7.5.

Photos d'écran Lumia 820

Affichage en mode paysage


En revanche, la définition d'écran est indigne d'un terminal tel que le Lumia 820. Les 480 x 800 pixels obligent à user et abuser du zoom pour afficher des polices propres. Une omission d'autant plus regrettable en présence d'une diagonale généreuse de 4.3 pouces.

Photos d'écran Lumia 820
Photos d'écran Lumia 820
Photos d'écran Lumia 820

Affichage en mode portrait.


À cela s'ajoute un petit souci qui n'est pas directement imputable à Nokia ou Microsoft : Intenet Explorer Mobile n'est pas assez utilisé. De fait, de nombreux sites ne redirigent pas le navigateur vers une version mobile optimisée. C'est notamment le cas de Facebook et Twitter qui ne donnent pas accès à l'interface que l'on trouve depuis un smartphone Android ou iOS.

Autre cas concret : lorsqu'on force l'affichage en mode « Desktop », Google redirige le navigateur vers une version dépouillée habituellement réservée aux « features phones Java »… pas très patique.

Photos d'écran Lumia 820
Photos d'écran Lumia 820
Wp ss 20121107 0007

À droite : options du navigateur, version ultra mobile de Google, et Clubic.com affiché depuis « Google lite ». À droite : options du navigateur


Multimédia retour au sommaire

Tout comme l'ensemble des terminaux Windows Phone signés Nokia, le Lumia 820 est équipé de deux lecteurs musicaux. L'application embarquée se nomme Xbox Music. Outre la lecture des contenus stockés dans la mémoire interne, Xbox Musique est compatible avec Xbox Music Pass, un service de location de musique facturé 9.99 euros par mois, ou 99.90 euros par an. Microsoft revendique 30 millions de titres.

Photos d'écran Lumia 820
Photos d'écran Lumia 820
Wp ss 20121107 0025

Xbox Musique


En complément, le constructeur finlandais propose Nokia Musique. Par rapport à Xbox Musique, Nokia apporte de nombreuses radios Web classées par genre que l'on peut écouter de façon illimitée gratuitement. Au besoin, les chansons peuvent également être achetées à l'acte (aucun abonnement n'est proposé) au format MP3 sans DRM.

Photos d'écran Lumia 820
Photos d'écran Lumia 820
Photos d'écran Lumia 820

Nokia Musique


Outre le désormais classique MP3, les deux programmes sont compatibles avec les codecs MP3, AMR-WB, AMR-NB, WMA 10 Pro, WMA 9, AAC LC, AAC+/HEAAC, eAAC+/HEAACv2.

Concernant les réglages sonores, le Lumia 820 propose un égaliseur doté de 7 courbes de tonalité. On peut agir manuellement sur chacune des courbes, ou opter pour l'un des 17 profils prédéfinis. Le tout est complété par une fonction Dolby dont l'effet est un peu trop timide à notre goût. Les intentions sont bonnes, mais on aurait apprécié que ces réglages soient directement accessibles depuis le lecteur audio, et non perdus au beau milieu des paramètres système.

Photos d'écran Lumia 820
Photos d'écran Lumia 820
Photos d'écran Lumia 820

Un égaliseur performant, même si l'effet Dolby est trop timide.


Le casque intra auriculaire est de bonne facture, mais en fonction des morphologies, le confort ne sera pas toujours de mise. De plus, il serait appréciable de disposer d'un contrôle de volume depuis la télécommande déportée, ce qui n'est malheureusement pas le cas.

Test Nokia Lumia 820 Clubic007


Côté vidéo, il ne faut pas s'attendre à disposer d'une compatibilité exhaustive. Le lecteur de Windows Phone est compatible avec les formats MP4 et M4V encodés en H264, ou avec le WMV (VC-1). En pratique, même si Microsoft ne communique pas sur le sujet, Windows Phone 8 est également capable de lire certains codecs Divx (5), ou Xvid (sauf si piste audio AC3). Pour le reste, en cas d'incompatibilité, il faut passer par la case réencodage, le Windows Store ne proposant pas d'alternatives crédibles.

Wp ss 20121205 0016

Lecture vidéo d'un fichier Divx sur Lumia 820


À noter également que le service de location de vidéo « Xbox Video » disponible sur Xbox, Windows 8 et Windows RT n'est toujours pas proposé sur Windows Phone 8. On regrette également l'absence de l'application DLNA « Lire Sur ». Disponible sur les smartphones Nokia Windows Phone 7, cette dernière n'a pas (encore ?) été adaptée sur Windows Phone 8.

Capture photo et vidéo retour au sommaire

Le Lumia 820 est équipé d'un APN de 8 mégapixels doté d'un double flash LED. Le terminal ne bénéficie pas de l'appellation PureView du Lumia 920. Lorsqu'on observe la photo dans son ensemble, l'impression de netteté est bonne. Dès qu'on zoome, on s'aperçoit que l'image est granuleuse. C'est lié au fait que Nokia applique un traitement qui accentue la netteté… peut-être de façon excessive. Ce rendu forcé procure une image moins douce qu'avec d'autres smartphones (effet d'escalier sur les lignes obliques). Les couleurs sont assez fidèles, le bruit chromatique est assez bien contenu.


Test Lumia 820
Test Lumia 820


Image: 1/5 | Lancer le diaporama
 
 
 
Face à face Galaxy S2 (à gauche) VS Lumia 820 (à droite) : sur Lumia 820, les caractères sur fond blanc sont mal définis, et les bords de la fleur sont marqués par un effet d'escalier (cliquer pour agrandir)

Détails sur les photos provenant du Lumia 820 (cliquer pour agrandir).



La capture vidéo parvient-elle à rattraper le coup ? Les choses commencent mal lorsqu'on s'aperçoit que le mode 720p est choisi par défaut. Même dans ce mode, nous avons pu constater 5 franches saccades en à peine 32 secondes de vidéo (lecture réalisée sur Mac Core i5, puis sur deux PC Core2Duo). On comprend pourquoi le mode 1080p se fait discret : en full HD, la vidéo est encore plus saccadée ! Pour ne rien gâcher, il est impossible d'effectuer une mise au point pendant tournage, inconvénient auquel s'ajoute un fort bruit sur les aplats sombres.




Performances et autonomie retour au sommaire


LinPack

LinPack est un benchmark qui évalue la puissance brute du processeur. Le résultat est exprimé en millions d'opérations en virgules flottantes par secondes (MFLOPS). D'ordinaire, Linpack propose un test multithreadé, ce qui permet d'évaluer au mieux les processeurs multicoeurs. Sur Windows Phone, la méthode de calcul multithread diffère, nous nous limiterons donc au test monothread. Les résultats sont donc à prendre avec des pincettes, l'ensemble des terminaux représentés étant multicoeurs.

Cette fois, le Lumia 820 talonne l'HTC 8X. En revanche, la puce de Qualcomm semble être plus à son aise sur la plateforme de Google. Le HTC One S sous Android 4 qui est également équipé d'un S4 double cœur cadencé à 1.5 GHz remporte la manche.


Linpack mono thread (le résultat le plus grand est le meilleur)


Antutu Benchmark

Antutu est un logiciel de benchmark qui réalise une série de tests (mémoire vive et stockage, CPU, GPU en 2D, base de données), et qui donne un score global. L'application ne fonctionne pas sur Lumia 920, ce qui explique l'absence de ce terminal. Première constatation : le bond par rapport à la génération précédente de Windows Phone (simple cœur) est conséquent. En second lieu, on note un léger avantage par rapport à l'HTC 8X. Ceci s'explique probablement par la résolution supérieure (plus gourmande en ressources graphiques) de l'écran HD qui équipe l'HTC 8X.


Antutu (le résultat le plus grand est le meilleur)



Sunspider

Place au Web avec Sunspider, le benchmark JavaScript des auteurs du moteur de rendu HTML Webkit (Safari, Chrome...). En premier lieu, on peut s'amuser à observer la distance qui sépare l'ancien porte-drapeau de Nokia à savoir (le Lumia 800) des terminaux actuels.

Depuis, du chemin a été fait : le tandem Internet Explorer 10 mobile couplé à un SoC (system on a chip) double cœur performant permet au Lumia 820 de se hisser au niveau des meilleurs smartphones. Ce score se confirme en pratique. La navigation est fluide, dommage que la résolution ne suive pas.


Sunspider (le plus petit résultat est le meilleur)


Autonomie

L'autonomie en lecture vidéo est supérieure à celle du Lumia 920. L'écran AMOLED de 480 x 800 pixels de 4.3 pouces est probablement moins gourmand en énergie que la matrice PureMotion de 1280 x 768 pixels de 4.5 pouces.

En revanche, même si le Lumia 820 est le meilleur de sa catégorie, les Windows Phone ne parviennent toujours pas à rattraper les terminaux iOS ou Android les plus endurants. En veille, si utilisation modérée, le mobile tient 1 à 2 jours.


Autonomie vidéo : lecture continue d'un fichier MP4 H264 avec Wi-Fi actif, volume et luminosité d'écran réglé sur une valeur médiane.


Conclusion retour au sommaire

Le Lumia 820 laisse une impression mitigée. Pourtant, au premier abord, ce smartphone avait tout pour plaire. Même si le Lumia 820 est un peu lourd, le mobile dégage une impression de robustesse bienvenue. De plus, la
finition ne déçoit pas : elle est à la hauteur de la réputation du constructeur finlandais. L'écran ? À première vue, le rendu est bon, et la diagonale confortable de 4.3 pouces est particulièrement appréciable.

Pourtant, lorsqu'on y regarde de plus près, la résolution de 480 x 800 pixels nous ramène plus de 2 ans en arrière ! Indigne d'un terminal vendu aux alentours des 450 euros libre d'abonnement, qui plus est en présence d'un écran de 4.3 pouces. Avec l'interface, cette définition limitée n'est pas gênante outre mesure. En revanche, les activités de lecture (Web, au hasard) sont pénalisées.

Passons cette fois aux capacités photo et vidéo. Dans le premier cas, même si le résultat est correct, on remarque tout de même que les photos subissent un post traitement qui s'effectue au détriment de la netteté. Et que dire de la capture vidéo marquée par des microcoupures que ce soit en 720 ou en 1080p ? Cette fois encore, on est en droit de s'attendre à mieux sur la fourchette haute du milieu de gamme.

En bref, face à la concurrence Windows Phone 8, le Lumia 820 aura un certain mal à se justifier lorsqu'on le compare à l'excellent HTC 8X. Côté Android, les prétendants au titre ne manqueront pas. On peut par exemple citer l'HTC One S, ou le très indisponible Nexus 4.

Les plus

  • Logiciel GPS intégré
  • Finition, robustesse / 4G
  • Convivialité et fluidité de WP8
  • Extension mémoire micro SD mais…

Les moins

  • …mémoire embarquée rikiki
  • Capture vidéo décevante
  • Résolution d'écran datée !
  • Market limité (VS iOS et Android)

Nokia Lumia 820

Test de smartphone Windows Phone 8

Assez bon

  • Finition
  • Ergonomie
  • Photo / Vidéo
  • Autonomie

Logo windows phone 8

Vous voulez en savoir plus ?

Retrouvez notre article sur Windows Phone 8 qui décrit plus dans le détail le système d'exploitation mobile qui gère ce smartphone.



Vous aimerez aussi

Article du Mercredi 5 Décembre 2012 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Outils divers

PowerAMC
Modélisation de traitement informatiques
Fedora Live USB Creator
Fedora Live USB Creator : Créez votre clé USB bootable Fedora en mode persistant !
Autodesk DWF Viewer
Consulter et échanger des fichiers au DWF
Orca
Visualiser, éditer des bases de données Windows Installer (.msi)
NetBeans IDE
Plateforme opensource de développement
DJ Java Decompiler
Logiciel de décompilation de fichiers Java.

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité