Test de l'iPhone 6s : Apple a-t-il vraiment "tout changé" ?

3D Touch se cherche une profondeur


Jusqu'à maintenant, on a eu droit à 2 implémentations de ce qu'Apple appelait alors Force Touch. Sur l'Apple Watch, c'était, vu la taille réduite de l'écran, le seul moyen d'afficher un menu contextuel dans une application. Sur OS X, avec le trackpad Force Touch, Apple avait essentiellement utilisé la pression pour afficher des aperçus des contenus derrière les liens (cartes, pages web...) ou pour régler la lecture vidéo à plusieurs niveaux de vitesse.

3D Touch, c'est un peu un concentré des deux, avec également quelques usages intéressants bien qu'encore peu poussés. Sur l'écran d'accueil, une pression sur une icône va afficher un menu contextuel permettant d'exécuter des actions spécifiques à l'app... Ou pas. Et c'est le petit jeu auquel on va se livrer ces prochaines semaines.

Si le geste devient vite naturel, aidé par une représentation visuelle précise de la pression (l'écran devient de plus en plus flou autour de l'icône) et d'un retour haptique à la validation de celle-ci), on peut tout aussi bien appuyer en vain, et avoir pour seule réponse une petite secousse rappelant celle des indications de direction sur l'Apple Watch.

IPhone 6S capture 1
IPhone 6S capture 11


Et comme il n'existe aucun moyen de savoir à l'avance quelles applications le prennent en charge, c'est au petit bonheur la chance, et il arrive qu'on soit déçu : pourquoi pas de raccourcis vers les principaux sous menus des Préférences ? Pourquoi pas de menu contextuel depuis le centre de contrôle, au hasard pour sélectionner un réseau Wi-Fi sans passer par les paramètres ? Il est encore tôt pour s'étonner de l'absence de prise en charge dans les apps tierces : seul Instagram semble avoir pris le pli dans toutes celles qu'on a installées.

Peek et Pop sont sur un bateau


Des menus contextuels, c'est sympa mais pas franchement nouveau. Les autres interactions de 3D Touch sont plus intéressantes, notamment celles liées au concept de Peek et Pop (traduit par Détail et Fenêtre chez nous). Derrière ces noms évoquant dans la rédaction une marque de céréales ou un duo de clowns, se cache un système d'aperçu assez bien fait, et présent dans de nombreuses apps : Safari, Mail, Plans, Photos... L'idée est de gérer 2 niveaux de pression sur un contenu (lien, mail, photo...). Le premier affiche un aperçu du contenu dans une fenêtre tant que le doigt appuie sur l'écran. De là, vous pouvez presser encore plus fort pour ouvrir le lien, la photo ou le courrier. C'est plutôt bien fait, et le retour haptique contribue ici encore plus à donner l'impression d'interagir physiquement avec l'écran, plus seulement en surface mais en profondeur.

IPhone 6S capture 2
IPhone 6S capture 4


Au niveau Peek, on peut également effectuer des actions sur l'élément sans l'ouvrir : généralement, un glisser vers le haut permet d'accéder à un menu contextuel. Dans Mail, on peut également le balayer à gauche ou à droite pour le marquer comme lu ou le supprimer.

La question est de savoir qui va vraiment utiliser ces raccourcis, certes sympathiques, mais pas forcément faciles à découvrir pour l'utilisateur lambda. Et la réponse semble justement être : les power users, qui seront ravis de disposer d'un niveau supplémentaire d'interaction.

D'autres intégrations sont présentes dans Notes (niveaux de pression pour les crayons), l'appareil photo avec une visionneuse rapide des dernières photos sans quitter l'app, et dans le clavier virtuel, où 3D Touch active le « trackpad » permettant de déplacer rapidement le curseur de sélection dans du texte.

IPhone 6S capture 10
IPhone 6S capture 9


Cette fonctionnalité de iOS 9 était réservée à l'iPad, et on sait maintenant pourquoi : il faut un iPhone 6s pour en profiter. La moins réussie concerne les applications récentes. Sur le papier ça avait l'air sympa : faire défiler les apps ouvertes avec le doigt depuis le bord gauche façon Windows 8, et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'interface a changé dans iOS 9. En pratique, le geste semble entrer en conflit avec les apps intégrant déjà des gestes depuis le bord de l'écran (exemple typique : les apps Google et leur menu latéral). Si votre iPhone est rangé dans une coque, ça peut aussi compliquer la chose.

iPhone 6S multitache 1
iPhone 6S Multitache 2


Toutes ces nouvelles interactions sont fort sympathiques, mais sont-elles indispensables ? En fait, à l'heure actuelle, ce sont l'équivalent des fonctionnalités S-Pen d'un Galaxy Note : chacun y trouvera au moins une qu'il utilisera, mais il semble que les usages vraiment novateurs de 3D Touch ne sont pas encore là. Les jeux, les apps musicales, les apps pour enfants sont d'autant de domaines d'où de vraies innovations pourraient venir. Mais pour que 3D Touch devienne incontournable, il faudra sans doute attendre qu'il soit propagé au-delà de l'iPhone 6s/6s Plus.

TouchID : contact instantané


Le capteur TouchID bénéficie d'une refonte, et ses améliorations de performances sont assez stupéfiantes en pratique, si bien qu'il y a de quoi dérouter les utilisateurs habitués à réveiller l'écran avec le bouton Home plutôt que le bouton de verrouillage : une simple pression suffit à déverrouiller instantanément le téléphone !

Que peut-on dire d'autre sur une expérience utilisateur qui n'a pas bougé en un an ? Apple, malgré quelques récents ratés en la matière (oui, toi, l'iMac 5K) sait encore soigner l'intégration et l'optimisation soft/hard au millimètre et cet iPhone 6s ne nous a tout simplement jamais fait défaut : sa fluidité et sa réactivité sont proches de la perfection.

IPhone 6S capture 13
IPhone 6S capture 14


iOS 9, hormis les nouveautés spécifiques à l'iPhone 6s, n'apporte néanmoins pas grand-chose de neuf, et si certains points ont été améliorés (la gestion des minuscules !), on peut se permettre de pester contre l'inclusion d'apps pas toujours utiles au plus grand nombre et dont on souhaiterait pouvoir se débarrasser : Podcasts, Mes Amis, Bourse, Game Center, iBooks... Apple ferait bien de s'inspirer de Google qui a rendu une bonne partie des siennes optionnelles.
Modifié le 07/09/2016 à 17h13
Commentaires