IPhone 8 : reconnaissance faciale 3D et design confirmés ?

Les rumeurs sur le futur iPhone, celui qui devrait marquer les 10 ans de l'appareil, continuent alors qu'Apple tente de garder le secret le plus total. Cette fois, néanmoins, ce n'est pas une fuite qui alimente la rumeur concernant la possibilité d'un système de reconnaissance faciale pour débloquer le smartphone : c'est le driver de l'HomePod, l'assistant domotique de la firme de Cupertino, qui l'a dévoilé.

L'information est quasiment certaine, désormais : elle a été trouvée par des développeurs qui ont pu mettre la main sur le firmware de l'HomePod, ce dernier ayant leaké.

Apple fait fuiter le driver de l'HomePod qui est passé au peigne fin


La source est plus que sûre car il s'agit d'Apple elle-même : le groupe a dévoilé par inadvertance le firmware de son HomePod, firmware que Guilherme Rambo a analysé. Il y a découvert une icône un peu particulière censée représenter l'iPhone 8. Cette icône confirme les rumeurs au niveau de l'écran du futur smartphone haut de gamme de la firme de Cupertino.

Plusieurs sources laissaient penser que l'écran de l'iPhone 8 allait être bien plus grand que ceux de ses concurrents, surtout en termes de ratio écran/taille du smartphone. Si aucune donnée chiffrée n'a été dévoilée par le firmware du HomePod, ni aucune caractéristique technique, l'icône semble être cohérente avec ce qui est prévu par les analystes.




Un scanner biométrique de reconnaissance faciale en 3D ?


Mais la découverte la plus importante faite dans le firmware du HomePod l'a été par un autre développeur, Steve Troughton-Smith. En analysant les documents, il a découvert une partie de code qui correspondrait à une fonction du BiometricKit de l'iPhone.

Cette fonction confirme la rumeur insistante qui prête à l'iPhone 8 un scan de reconnaissance faciale pouvant être utilisé pour débloquer le smartphone. Une fonctionnalité déjà présente dans le Samsung Galaxy S8 mais qui, sur le smartphone de Samsung, n'est pas assez sécurisée : elle peut être piratée par une simple photo.

Chez Apple, il semblerait que le scanner de reconnaissance faciale soit en mesure, grâce aux infrarouges, de scanner en 3D, ce qui le rendrait effectivement plus sécurisé.





Modifié le 31/07/2017 à 13h36
Commentaires