iPhone : une passeuse arrêtée avec 102 appareils autour du torse

Il n'y a pas que le trafic de drogue pour gagner de l'argent frauduleusement : le trafic de produits high-tech est aussi florissant, en particulier à destination de pays où ces produits sont introuvables, ou vendus à prix d'or.

Une centaine d'iPhone passés en contrebande


En l'occurrence, ici, c'est une passeuse d'iPhone qui a été arrêtée par la douane chinoise, alors que la contrebandière tentait de les faire sortir de Shenzhen, la ville usine où sont fabriqués la plupart des iPhone et des iPad vendus dans le monde. Mais, il ne s'agissait pas pour elle de les faire sortir du pays pour les revendre ailleurs, mais bien de les livrer ailleurs en Chine, où l'iPhone est vendu 30 % plus cher que son prix moyen partout ailleurs dans le monde, les autorités le surtaxant, bien que produit... en Chine.

Résultat, un marché noir particulièrement vivace d'iPhone, vendus sous le manteau, existe en Chine, sans compter les copies d'iPhone, ou plutôt les vrais/faux iPhone fabriqués avec des pièces détachées, et sur lesquels une version modifiée de l'iOS est installée afin de déjouer les contrôles de sécurité mis en place par Apple.

Une passeuse arrêtée avec 102 iPhone autour du torse

En Chine, l'iPhone est vendu 30 % plus cher


La passeuse arrêtée par les douanes intérieures chinoises, qui devait mesurer 1,50 m, et peser 40 kilos, était lestée de... 102 iPhone attachés autour de son torse et de son abdomen, cachés sous un grand manteau. Une quinzaine d'Apple Watch complétait le lot. Le total pesait 20 kilos, et lui donnait des airs de bibendum, ce qui a forcément attiré l'attention des douaniers ! Ils ont tout de même été très étonnés, car en temps normal, les passeurs qu'ils arrêtent portent un maximum de 80 smartphones sur eux....

Pour cet acte délictueux, la contrevenante risque une dizaine d'années de prison.




Modifié le 21/07/2017 à 11h44
Commentaires