iPhone 7 : le test de la version Plus

L'iPhone 7 faisait déjà beaucoup fait parler de lui avant même sa sortie. La décision controversée de supprimer le connecteur mini-jack 3,5 mm y étant pour beaucoup. Reprenant un design largement similaire à celui de l'iPhone 6s, le dernier vaisseau amiral d'Apple se pare également d'une certification IP67 qui le rend enfin étanche, d'un nouveau processeur A10 Fusion, et d'un double appareil photo intrigant pour l'iPhone 7 Plus, le modèle que nous avons testé.


Mise à jour du 26/10 : Nous avons ajouté des éléments dans la partie photo au sujet du mode « Portrait » et son fameux flou d'arrière plan (aussi appelé Bokeh), qui vient d'être implémenté dans la dernière mise à jour d'iOS en version 10.1.

Design et ergonomie : il existe en noir


La porosité de la chaîne de production de l'iPhone étant ce qu'elle est, on savait déjà tout sur le design de l'iPhone 7 des mois avant sa sortie, et toutes les rumeurs et fuites ou presque, se sont avérées exactes. L'iPhone 7 reprend donc en grande partie les lignes des 6 et 6s, une première pour Apple qui changeait radicalement de design tous les deux ans, jusqu'ici.

Apple profite tout de même de son renouvellement pour revoir en partie ses couleurs. Le Gris Sidéral laisse la place à deux modèles noirs. L'un est mat, avec une finition semblable à celle des autres modèles. Le noir de jais, baptisé « Jet Black », adopte un aspect « glossy » impressionnant par son côté « iPhone de Dark Vador ».



Indéniablement, cet iPhone en jette, permettez-nous le jeu de mots. Néanmoins, si on apprécie également la très bonne adhérence de ce modèle, moins glissant que l'aluminium mat, sa finition est très sensible aux rayures. Si même Apple l'admet dans ses petits caractères, c'est que vous allez vraiment vous briser le cœur à chaque marque. Bref, l'iPhone « Jet Black », c'est un peu la guitare sacrée de Nigel Tuffnel dans Spinal Tap : n'y touchez pas, ne le regardez même pas !


IPhone 7 Plus
L'iPhone 7 Plus Noir de Jais : il en jette !


En revanche, vous pourrez le faire tomber dans l'eau sans le précipiter vers une mort subite : l'iPhone est désormais certifié IP 67. Attention cependant : la garantie d'Apple reste floue sur ce point, et un capteur d'humidité est toujours présent pour attester de vos plongeons.

Outre des antennes beaucoup plus discrètes - même presque invisibles sur les modèles noirs - deux détails distinguent évidemment l'iPhone 7 de son prédécesseur, surtout sur le modèle Plus. La protubérance de l'appareil photo, désormais intégrée au dos en aluminium, révèle, sur le grand modèle, un double objectif rappelant le LG G5 ou le Huawei P9, même si l'usage de cette fonctionnalité est assez différent (bien que semblable par certains aspects) de celui de ces deux concurrents.

IPhone 7 Plus 1
L'iPhone 7 Plus reprend le design du 6s Plus dans les grandes lignes


L'autre, c'est évidemment la disparition de la prise mini-jack 3,5 mm, un changement qui ne nous prend pas en traitre : Apple a évidemment tout fait pour que ça se sache avant la sortie. Par contre, la « surprise », si on peut dire, c'est que cette suppression ne se traduit pas, comme on aurait pu le penser, par un gain en finesse. Si Apple n'avait pas revu la taille et la disposition des objectifs, on pourrait parfaitement insérer un iPhone 7 dans une housse d'iPhone 6 ou 6s.

IPhone 7 Plus 5
Le mini-jack se fait la malle


L'oreillette en haut de l'iPhone fait désormais office de second haut parleur, en plus de celui du bas, et l'iPhone 7 devient donc le premier iPhone capable d'émettre un son en stéréo, à la manière d'un HTC 10, avec des résultats tout de même mitigés. Ça n'est pas vraiment mauvais, mais on est à des années lumière du rendu d'un iPad Pro, ce qui n'a d'ailleurs rien de surprenant.

IPhone 7 Plus 16
L'iPhone enfin en stéréo


Reste un problème : cet iPhone 7 Plus est toujours gigantesque. Pour intégrer un écran de 5,5 pouces dans une coque la moins encombrante possible, Samsung, OnePlus ou Huawei ont fait beaucoup mieux. On sait Apple très à cheval sur les bordures autour de son écran : elles n'ont pratiquement pas bougé depuis le premier iPhone. Maintenant que le bouton Home est tactile, va-t-on peut-être enfin avancer vers quelque chose de mieux optimisé ? On l'espère, car par sa taille, l'iPhone 7 Plus reste calé en 2013, bien loin de l'intégration optimale d'un Samsung Galaxy S7 Edge ou d'un OnePlus 3.

Composants : Apple fusionne son A10


À nouvel iPhone, nouveau processeur Ax. Cette année, étant donné que Apple a commencé sa numérotation au A4, c'est le A10 Fusion qui se retrouve au coeur des deux smartphones. Un nom marketing pour une puce Apple, pourquoi donc ? Sans doute pour marquer le coup : c'est la première puce quadri-cœurs intégrée à un appareil iOS, et aussi la première puce basée sur une architecture de type big.LITTLE. Pour rester clair : deux cœurs fonctionnent à plein régime, alors que les deux autres sont à basse consommation, se chargeant des tâches plus légères pour économiser la batterie.

L'iPhone 7 Plus est aussi le premier à intégrer 3 Go de mémoire vive. On pourra répondre que la concurrence est déjà à 4, voire à 6 Go et pour être honnête, on n'a pas encore constaté une différence flagrante avec les 2 Go du 6s Plus dans un usage quotidien.

Ce qui fait la différence, c'est le stockage interne, enfin décent dans toutes les configurations. Elles ont toutes doublé : les 16, 64 et 128 Go des modèles précédents deviennent respectivement 32, 128 et 256 Go. Là encore, en l'absence d'un slot MicroSD, on peut dire que 32 Go, c'est un minimum. Certes, mais c'est au moins une capacité en accord avec un usage de smartphone en 2016. La meilleure nouvelle concerne le modèle 128 Go qui devient plus abordable que celui de l'an dernier. « Plus abordable », mais tout de même pas abordable dans l'absolu, l'iPhone 7 Plus commençant tout de même à 909 euros.

Petite déception d'une rumeur qui ne s'est pas vérifiée cette année : l'écran ne passe pas à l'OLED. Ne boudons pas notre plaisir : la dalle LCD IPS Full HD du 7 Plus reste de très bonne qualité, et les plus pointilleux apprécieront sans doute le gamut étendu, à l'image de l'iPad Pro 9,7 pouces et des iMac 4K et 5K. En revanche, un détail froisse : le bas de l'écran a tendance à baver quelque peu, et sur un smartphone commençant à 909 euros, ça fait un peu tache !

Modifié le 13/01/2017 à 16h27
Commentaires