Galaxy S III : le nouveau smartphone de référence ?

Le Galaxy S III est équipé du dernier né de la famille Exynos. Comment se situe ce processeur quadri cœur « maison » cadencé à 1.4 GHz face à la concurrence Qualcomm, NVIDIA ou ST Ericsson ? Pour le savoir, nous avons effectué l'ensemble de nos benchmarks habituels. Commençons par le processeur...

LinPack


LinPack est un benchmark qui évalue la puissance du processeur. Le résultat est exprimé en millions d'opérations en virgules flottantes par secondes (MFLOPS). Par rapport à Benchmark Pi, le principal avantage réside dans la possibilité d'effectuer des tests multi threadés (si processeur à cœurs multiples).



Linpack mono thread (le résultat le plus grand est le meilleur)




Linpack multi thread (le résultat le plus grand est le meilleur)


Les tests mono et multi threadé restent largement dominés par l'HTC One S. Le SoC double coeur Krait SnapDragon S4 (1.5 GHz) de Qualcomm fait des merveilles en parvenant à tenir la dragée haute aux quadri-coeurs Exynos 4412 (1.4 GHz, Galaxy S III) et Tegra 3 (1.5 GHz, HTC One X).

En multi threadé, le Galaxy S III gravit tout de même la seconde marche du podium quasi ex æquo avec l'iPhone 4S (SoC A5, double cœur 800 MHz).

Sunspider


Place au Web avec Sunspider, le benchmark JavaScript des auteurs du moteur de rendu HTML Webkit (Safari, Chrome...). Le Galaxy S III laisse parler la poudre en décrochant le meilleur score du classement. Les bons résultats sont confirmés par la pratique. Le surf reste parfaitement fluide en toutes circonstances.



Sunspider (en ms, le plus petit résultat est le meilleur)


GL Benchmark (Off Screen)


GL Benchmark évalue les performances graphiques du terminal. Le test offscreen est indépendant de la résolution. Ici, le Galaxy S III remporte à nouveau la manche en devançant nettement les HTC One X et autres iPhone 4S.



GL Benchmark Offscreen (le résultat le plus grand est le meilleur)


Autonomie


Le Galaxy S III dispose d'une batterie de 2100 mAh, censée lui garantir une bonne autonomie malgré ses composants gourmands. Et ça se vérifie dans la pratique : sur notre test d'autonomie en utilisation, il se classe en 3e position derrière le Huawei Honor et le Motorola Motoluxe, deux smartphones beaucoup plus modestes. Il fait également mieux que son concurrent le plus direct, le HTC One X, qui tient tout de même nettement mieux la route qu'à sa sortie.

Galaxy S III autonomie
Test d'autonomie en utilisation (usages vidéo, Web 3G, Web Wi-Fi, lecture musicale)
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )