Xiaomi ne vendra pas son Mi6 en Europe et aux Etats-Unis

Les Occidentaux devront patienter encore un peu : les smartphones du constructeur chinois Xiaomi ne sont pas prêts de débarquer en Europe et aux Etats-Unis.

Le Mi6 de Xiaomi ne sera pas vendu sur les marchés européens et américains


Alors que certains consommateurs européens et américains sont fans des smartphones Mi de Xiaomi, le dernier modèle de la marque chinoise, le Mi6, ne sera pas vendu sur les marchés occidentaux, a annoncé Wang Xiang, le nouveau vice-président de Xiaomi.

Xiaomi Mi6 10

Si l'implantation de Xiaomi aux Etats-Unis et en Europe n'est pas une priorité, la marque y réfléchit. Elle chercherait notamment un moyen de s'adapter aux différente bandes LTE aux Etats-Unis ainsi qu'aux personnalisations demandées par les opérateurs téléphoniques. Si aucune date n'a été fixée, Wang Xiang a récemment indiqué que la firme pourrait lancer ses produits sur les marchés américains et européens d'ici 2019. « Nous ne voulons pas prendre une décision hâtive. [...] Nous voulons être bien préparés et faire une percée sur ces marchés », a-t-il précisé. Pour l'instant, les utilisateurs de ces pays devront donc continuer de se procurer les smartphones de la marque par des voies officieuses.

Xiaomi privilégie les marchés émergents


Une autre explication de la réticence de Xiaomi à pénétrer les marchés occidentaux tient au fait que la firme considère qu'en termes de chaînes d'approvisionnement et de main d'œuvre, toutes les ressources sont exploitées pour servir 30 régions, la plupart étant situées dans des marchés en développement. « Ce que nous voulons, c'est créer un marché de masse, un impact massif, par opposition à un positionnement élitiste et premium. Nous voulons de l'innovation pour tout le monde », a déclaré le vice-président.

Au quatrième trimestre de 2016, Xiaomi était la deuxième marque de smartphones en Inde et la troisième en Ukraine, en Birmanie et en Indonésie en termes de parts de marché. Il est fort probable que la demande dans ces pays augmente dans la mesure où Xiaomi a prévu d'y ouvrir plus de magasins autorisés à distribuer ses produits par le biais de concessionnaires ou de distributeurs locaux.


Modifié le 26/04/2017 à 15h43
Commentaires