Ce brevet donne-t-il un indice sur le smartphone pliable de Samsung ?

La toile s'est affolée quelque peu jeudi 10 novembre 2016, après la découverte d'un brevet déposé par le groupe Samsung dans son pays d'origine, la Corée du Sud. Le brevet pourrait être un premier indice sur le futur smartphone de Samsung, le Galaxy X, qui devrait être pliable. Mais rien n'est moins sûr.

Le Galaxy X se dévoile-t-il un peu plus ?


La rumeur n'en est presque plus une depuis des mois : Samsung plancherait sur un smartphone pliable, sans pour autant être un téléphone à clapet. Une manière de répondre à la taille grandissante des smartphones, qui prennent de plus en plus de place dans nos poches et nos sacs. Ce projet s'appelle Samsung Galaxy X, dont le premier prototype a été dévoilé à la presse en 2015.


Depuis, peu d'informations ont filtré sur la toile. Surtout, l'actualité du groupe sud-coréen a été happée par le scandale du Galaxy Note 7 et ses batteries explosives. Mais ce nouveau brevet, que le groupe dévoile, semble canaliser toutes les attentions, une bonne nouvelle. De quoi faire un peu de teasing pour ce smartphone qui pourrait changer la donne et dont certaines sources anticipent une commercialisation en 2017 (bien que Samsung n'ait rien confirmé).

Comment fonctionnerait le smartphone pliable de Samsung ?


Le nouveau brevet concerne la coque du smartphone : l'écran pliable n'est plus un souci pour le groupe sud-coréen, qui en a déjà produits. Mais avoir un écran pliable sans une coque pliable ne sert pas à grand-chose. Avec ce brevet, Samsung pourrait avoir trouvé une solution.

samsung brevet pliable 2

samsung brevet pliable 1


En soi, la solution n'est pas des plus originales, elle reprend le principe bien connu de l'accordéon : un système de charnière, placé au centre de la coque du smartphone, permet de le plier en deux et de le déplier.

Seule question qui reste en suspens, pour Samsung : les utilisateurs vont-ils apprécier la nouveauté ou ne va-t-elle être qualifiée que de simple gadget ?

Modifié le 10/11/2016 à 17h10
Commentaires