Microsoft sur le point d'abandonner les smartphones grand public ?

Microsoft est à la peine sur le segment des smartphones grand public depuis plusieurs mois maintenant. De restructurations en licenciements, le rachat de l'activité téléphonie mobile du finlandais Nokia s'apparente à un naufrage industriel. Naufrage qui devrait trouver son épilogue avec l'arrêt pur et simple de la commercialisation des smartphones grand public Lumia.

A peine nommée, la nouvelle équipe dirigeante de Microsoft France, emmenée par Vahé Torossian son nouveau président, n'y va pas par quatre chemins. Dans une interview accordée à nos confrères du Point, le nouveau président de Microsoft France est direct : « Notre stratégie pour Windows Phone est de nous focaliser sur la partie entreprises » au détriment du marché grand public comme l'imaginent nos confrères du Point. Un raisonnement qui fait sens alors que les sorties de Lumia ces derniers mois sont devenues anecdotiques laissant le champ libre à Apple et ses iPhone et bien sûr à Google et la nuée de smartphones Android.

Le raisonnement chez Microsoft serait le suivant « Nous faisons le pari d'un saut technologique dans quelques années, avec un changement de paradigme ». Une déclaration interprétée comme un renoncement de la part de Microsoft au marché grand public : plutôt que de s'échiner à sortir de nouveaux smartphones à l'audience confidentielle, Microsoft se contentera de supporter les smartphones existants et leur système d'exploitation. Et peut être, un jour, Microsoft se relancera-t'il sur ce marché.

lumia 950


Une analyse qui condamne le très attendu Surface Phone et le relègue au même statut que la Surface Mini : un rêve de fanboy qui ne se matérialisera pas. Ou du moins pas pour le grand public mais bien pour les professionnels, à l'instar de la ligne Surface actuelle.

Si les déclarations du nouveau président de Microsoft France font quelques remous, alors que la communication bien huilée de Redmond cherche à distiller des messages positifs sur l'avenir de Windows Mobile, il est un fait que dans l'Hexagone, les opérateurs s'apprêtent à sortir de leur catalogue tous les smartphones Windows Mobile. Même sanction pour les apps qu'ils ont pu développer jusqu'à présent : celles-ci ne seront plus mises à jour.

Orange - Windows 10 Mobile

L'offre commerciale d'Orange Windows Mobile en cette fin septembre 2016 : trois smartphones Windows Mobile dont un indisponible depuis plusieurs semaines


In-fine, l'avenir de Windows Mobile en tant que système d'exploitation pour smartphones paraît plus qu'incertain ce qui remet en question toute la stratégie de Microsoft : quel intérêt pour les développeurs d'opter pour l'UWP, le nouveau framework de développement permettant d'adresser tous les écrans d'un coup (PC, console, smartphone) s'il manque précisément l'un de ces écrans ?

Note de la rédaction : Nous avons contacté Microsoft France ce matin pour des précisions et un éventuel statement. Le géant de Redmond a précisé les propos de Vahé Torossian, nous conduisant à une mise à jour de l'une des citations.
Modifié le 29/09/2016 à 12h45
Commentaires