Une GoPro stable à bout de bras ? On a testé le Feiyu G100

A ceux qui voudraient tourner des images léchées avec leur caméra embarquée type GoPro ou AEE, voici un stabilisateur motorisé bluffant : le Feiyu G100. De quoi exploiter tout le potentiel de ces petites caméras fort pratiques mais pas bien stables.

Familiarisation avec le dispositif

Le Feiyu G100 est un steadycam, c'est-à-dire un dispositif servant à stabiliser une caméra. Mais pas n'importe quelle caméra : des GoPro et consorts d'ordinaires dédiées à l'action. Sa particularité, c'est que ce stabilisateur sur trois axes est motorisé.

Pour commencer, on fixe sa caméra embarquée sur la nacelle. Cette dernière peut accueillir tous les modèles d'action cam aux mêmes dimensions que les GoPro Hero+/3/4 et AEE, avec ou sans cran bacpac (150 g max). Le système d'attache, composé d'une tige métallique et de deux tiges filetées, n'est pas très commode quand on doit manipuler fréquemment la caméra. Parce que la tige de soutien doit rester parfaitement parallèle à la base de la nacelle sans quoi elle se coince. Mais une fois attachée, plus rien de bouge.
< br>L'idée, c'est de maintenir cette nacelle à niveau grâce à trois rotules motorisées. Le principe ? Ces trois articulations, une pour chaque axe, intègrent chacune un moteur de type brushless (pour faire simple, sans friction mécanique). L'ensemble va agir de sorte à compenser les mouvements détectés par le gyroscope et interprétés par l'électronique.

Le Feiyu G100 dispose d'un bouton qui sert à choisir le mode de stabilisation parmi quatre possibilités : suivi de la direction (inclinaison et horizon sont verrouillés), suivi de la direction et de l'inclinaison (l'horizon est verrouillé), position verrouillée et mode 180°. Dans ce dernier mode, veillez à bien régler le champ de vision de la caméra sur un angle serré, sans quoi la rotule entre dans le cadre.

Le calibrage et la vitesse de suivi de la direction peuvent être ajustés en connectant le steadycam à un PC. Attention, sur le site officiel www.feiyu-tech.com, le G100 n'est pas répertorié : ce sont en fait les firmware et logiciel pour le G4 qu'il faut télécharger. Il s'agit du même steadycam avec une nacelle légèrement différente. Voilà qui mériterait d'être clarifié par PNJ Cam...

Au format perche, le Feiyu G100 abrite dans son manche l'électronique ainsi que les batteries : le constructeur en livre quatre, rechargeables, tandis que deux sont nécessaires pour faire fonctionner le dispositif. Cette perche peut se dévisser en son milieu de sorte à accueillir une extension optionnelle, histoire de pouvoir éloigner un peu plus la nacelle de la main qui tient l'ensemble. Le tout est réalisé dans un métal très robuste et fait penser aux lampes torches indestructibles de la marque Maglite.

Conclusion

Le Feiyu G100 est commercialisé par PNJ Cam à 299 euros. À notre avis et au vu des résultats, ce tarif est amplement mérité pour qui cherche à exploiter pleinement sa caméra embarquée d'une autre manière qu'avec les classiques fixations sur casque ou harnais. Mais le produit n'est pas parfait pour autant, loin s'en faut. Le système de fixation de la caméra aurait pu être plus pratique, le processus de mise à jour et de réglages via le PC est tout à fait rebutant (personne ne vous dit que le G100 s'appelle G4 sur le site de feiyu-tech.com), le débattement aurait gagné à disposer de quelques degrés supplémentaires pour éviter les chocs entre rotules. Néanmoins, le G100 se rattrape sur le plan de l'efficacité, critère primordial s'il en est.
La note Clubic
Efficacité
Finition
Ergonomie
Rapport qualité/prix
Les plus
  • Efficacité de stabilisation redoutable !
  • Appareil tout en métal / perche extensible
  • Différents modes de stab et bouton dédié
  • 4 batteries / compatible avec écran BacPac
Les moins
  • Mise à jour et réglages PC rebutants
  • Rotules qui s'entrechoquent si trop d'angle
  • Système d'attache sur nacelle
  • Mode 180° fait entrer la rotule dans le champ