Synology DS215J : un NAS jusqu'à 12 To pour les petits budgets

À chaque nouvelle année, Synology propose un rafraichissement partiel de ses gammes de NAS afin de tenir à jour ses petites machines. En toute fin d'année dernière, nous nous étions ainsi préoccupés du haut de gamme du constructeur taïwanais avec les DS415+, DS1515+ et DS1815+. Il est temps de s'intéresser aujourd'hui à l'autre extrémité du spectre de produits Synology avec les modèles d'entrée de gamme et, plus particulièrement, au DS215J, un produit deux baies qui doit permettre de rendre les RAID 0 / 1 accessibles à toutes les bourses.

Présentation générale du Synology DS215J

Chez Synology, les choses sont plutôt bien organisées et si la gamme « + » est réservée aux utilisateurs « experts », les produits estampillés « J » désignent les modèles d'entrée de gamme. Actuellement, cette gamme « J » est relativement large puisque ce ne sont pas moins de trois produits que Synology classe dans cette catégorie, mais seulement deux ont profité d'une mise à jour 2015, les DS115J et DS215J. Aujourd'hui, nous revenons sur ce second modèle qui reste fidèle à la robe blanche des modèles premier prix. Si ce choix de couleur peut ne pas plaire, nous n'avons aucun reproche à formuler sur l'élégance du produit. En façade, une petite bande noire permet d'apporter une touche de variété à la silhouette du produit : on y retrouve les LEDs de fonctionnement (alimentation, réseau, disques durs) ainsi que le bouton de mise sous tension. Hélas, aucun port USB n'est présent pour accéder rapidement à des données externes.

Second problème, le DS215J n'est pas très pratique à monter. Comme tous les produits Synology, il est livré sans disque, et pour les installer, il faut nécessairement ouvrir le NAS en faisant coulisser la partie latérale. Il faut ensuite placer les disques dans leur emplacement respectif et les visser. Ce choix de conception, Synology l'a sans doute fait pour réduire le prix de vente de son NAS, mais heureusement qu'on ne change pas les disques tous les jours, car ce n'est pas une franche réussite.

Sur la partie arrière du NAS, aucune mauvaise surprise. Synology ne nous éblouit pas par l'originalité de son produit, mais le DS-215J fait le job : un ventilateur 92mm assure un refroidissement aussi efficace que silencieux, deux ports USB (un 3.0 et un 2.0) se chargent d'accueillir divers périphériques, un port Ethernet s'occupe de la transmission réseau Gigabit et, enfin, un connecteur d'alimentation permet de relier la brique externe. En dehors de l'installation peu pratique de l'absence de port USB en façade, le DS215J est un produit classique, doté d'une bonne finition.

Dans la pratique

À la manière de Iomega ou QNAP, Synology ne propose qu'une seule interface pour l'ensemble de ses produits. Le même paragraphe est donc dupliqué sur les différents modèles de la marque à quelques détails près.

Attention, coup de cœur. Vous l'aurez sans doute déjà compris à la lecture des précédentes pages de ce comparatif, mais Synology nous a préparé une interface que nous n'hésiterons pas à qualifier de petite merveille. Intégralement en Ajax, celle-ci est un modèle du genre avec une organisation remarquable des pourtant très nombreuses rubriques et bien sûr, avec la possibilité d'avoir tout cela dans la langue de Molière. La mise en place du NAS se fait sans réelle difficulté au moyen de l'outil conçu par Synology, même si compte tenu de la puissance du processeur embarqué, il faut faire preuve d'un peu de patience pour la création de la pile. Ensuite, il est possible d'utiliser son navigateur comme pour n'importe quel autre NAS : tout devient on ne peut plus clair et bien qu'il faille un peu de temps pour digérer toutes les fonctions disponibles, Synology a vraiment bien fait le travail.

Des fonctions, les NAS de Synology n'en manquent pas et figurent parmi les plus complets de notre dossier. Compatibles avec la grande majorité des formats tant audio que vidéo, ils constituent d'excellentes stations de diffusion de contenus multimédia. Au niveau des téléchargements, ils s'adaptent aux protocoles FTP, HTTP, Bittorrent et, nettement moins intéressant aujourd'hui, eDonkey avec la plupart des options utiles, et reconnaissent une liste complète de protocoles réseau (AFP, SMB, FTP, NFS) afin que chacun puisse trouver chaussure à son pied. Serveur d'impression, serveur iTunes, serveur de courrier électronique et serveur Web sont au programme alors que les caméras IP offrent une gestion poussée. Enfin, la présence de multiples connecteurs permet d'envisager de nombreux branchements sachant que ces périphériques externes sont toujours parfaitement reconnus.

Nous l'avons dit précédemment, le processeur embarqué (un Marvell Armada 375 à 800 MHz) n'est pas un monstre de puissance. Il ne faut donc pas s'attendre à un modèle taillé pour de multiples sollicitations : il ne conviendra pas au monde de l'entreprise et se destine plutôt aux travailleurs indépendants ou aux foyers. Avoir deux ou trois connexions simultanées ne lui pose pas de problème et l'interface est suffisamment réactive pour que l'on n'ait jamais l'impression d'attendre après le NAS (création de comptes, configuration...). Seule la création des miniatures photos / vidéos peut prendre un peu de temps juste après la première copie de toutes les données. Notons en outre que ce processeur permet à Synology de limiter à la fois la consommation et les nuisances sonores du NAS : un excellent point pour une utilisation domestique.

Notre avis

Le DS215J de Synology marque une évolution tout en douceur de l'entrée de gamme du constructeur taïwanais. Une évolution qui permet de profiter de performances en nets progrès (+15 - 20% par rapport à la génération précédente) sans perdre du côté de la consommation ou des nuisances sonores. Le DS215J profite de l'excellente interface Synology et surtout, de ses innombrables fonctions sans aucune restriction : même l'outil de vidéosurveillance fonctionne à merveille sur ce petit modèle qui permet de mettre un pied dans le monde du NAS sans pour autant se ruiner.
La note Clubic
Performances
Fonctionnalités
Interface
Les plus
  • Interface logicielle impeccable
  • Performances très correctes
  • Rapport qualité / prix très intéressant
  • Discret en fonctionnement
Les moins
  • Installation des disques peu pratique
  • Création de la pile relativement longue
  • Pas de port USB en façade