AMD FX-8350 : Vishera en test


Un an après le lancement des processeurs FX basés sur l'architectu
re Bulldozer, AMD leur donne une descendance avec l'arrivée de l'architecture Piledriver. Au cœur de ces nouveaux processeurs AMD FX, une architecture revue et par ailleurs déjà aperçue au sein des processeurs A8 et A10 notamment (les Trinity).

Mais alors qu'il y a un an AMD devait écraser la concurrence avec Bulldozer... force est de reconnaître que les successeurs des Phenom n'ont pas convaincu. L'arrivée de cette nouvelle génération de processeurs FX, nom de code Vishera, va-t-elle remettre AMD en lice ? C'est ce que nous allons voir dans ce papier consacré au FX-8350, le nouveau fleuron d'AMD.

Piledriver : l'architecture Bulldozer évolue

Au cœur des processeurs Vishera, nous retrouvons l'architecture Piledriver qui ne constitue ni plus ni moins qu'une évolution de Bulldozer. Pour mémoire, l'une des caractéristiques principales de l'architecture Bulldozer est son organisation en CMT, autrement dit en modules. Pour rationaliser l'architecture de leurs puces, les ingénieurs d'AMD ont opté pour la création de modules où les cœurs d'exécution x86 se partagent un certain nombre d'unités communes. Typiquement, un module Bulldozer comporte deux cœurs d'exécution x86. Et comme une puce Bulldozer compte quatre modules, AMD propose pas moins de huit cœurs d'exécution. Chaque module comporte en plus des cœurs x86, le front-end qui va alimenter les cœurs en instructions, une unité de calcul sur les nombres flottants et le cache de second niveau.

Nous retrouvons ce concept à l'identique sur Piledriver, la dernière architecture d'AMD n'étant qu'une simple évolution de la précédente. AMD ne rentre pas franchement dans les détails des changements apportés à l'occasion de Piledriver autrement qu'en évoquant de grandes généralités. On sait notamment que les mécanismes de prédiction de branchement ont été améliorés, tout comme la gestion des schedulers alors que de nouvelles instructions sont prises en charge. C'est ainsi qu'aux instructions SSE 4.1/4.2, AES-NI et FMA4 déjà prises en charge par Bulldozer, AMD ajoute le FMA3 ainsi que de nouvelles instructions de conversion qu'on avait déjà pu voir chez Intel notamment.

AMD FX-8350

Fer de lance de la nouvelle gamme FX d'AMD, le FX-8350 de ce test est gravé en 32 nm SOI par Global Foundries. Totalisant selon les chiffres communiqués par AMD 1,2 milliard de transistors, la puce dispose d'un die de 315 mm². On retrouve 8 Mo de mémoire cache de second niveau et encore 8 Mo de mémoire cache de troisième niveau alors que le contrôleur mémoire embarqué est officiellement certifié pour gérer deux canaux de DDR3-1866. En matière de fréquence, le FX-8350 tourne à 4 GHz avec un Turbo qui peut grimper à 4,2 GHz dans le meilleur des cas. Turbo dont le fonctionnement connaît deux paliers : un turbo intermédiaire à 4,1 GHz qui fonctionne sur tous les modules, et un turbo maximum à 4,2 GHz qui est atteint que lorsque la moitié des modules du processeur sont actifs. Le TDP est lui fixé à 125 Watts.

Socket et compatibilit

Alors qu'AMD introduisait avec les récents processeurs Virgo un nouveau socket incompatible avec les précédents, le FM2, les processeurs Vishera ont le bon goût de conserver le socket AM3+ des précédents processeurs AMD FX. Pas de mauvaise surprise donc de ce côté-là, et l'ensemble des cartes mères AM3+ doivent reconnaître les derniers nés de la famille FX, moyennant dans le pire des cas une mise à jour du BIOS. De notre côté notre carte mère de test, une Crosshair V Formula, a reconnu dès le début nos processeurs de test et ce malgré un BIOS plutôt daté. Naturellement, nous avons malgré tout procédé à une mise à jour du BIOS.

Pour tester les performances de tout notre petit monde, nous avons utilisé la plateforme suivante :
  • Carte mère Asus Crosshair V Formula,
  • 4x 4 Go mémoire DDR3-1866 Corsair @1866MHz,
  • SSD Corsair Neutron GTX 240 Go + Intel 520 Series 60 Go,
  • Carte graphique AMD Radeon HD 7950 v2

Avec cette plate-forme, opérant sous Windows 7 édition Intégrale 64 bits Service Pack 1, nous utilisons bien entendu les derniers pilotes disponibles à la date du test. Nous testerons ici, socket AM3+ oblige, le processeur processeurs FX-8350, FX-8150, FX-6300 et FX-4300 en plus FX-4100. Nous comparerons également ces processeurs aux dernières APU d'AMD avec son meilleur représentant, l'A10-5800K. Voici la configuration utilisée :
  • Carte mère Asus F2A85-M Pro,
  • 4x 4 Go mémoire DDR3-1866 Corsair @1866MHz,
  • SSD Corsair Neutron GTX 240 Go + Intel 520 Series 60 Go,
  • Carte graphique AMD Radeon HD 7950 v2

Nous faisons également figurer une ancienne génération d'APU avec le processeur A8-3870 via cette configuration :
  • Carte mère Asus F1A75V-Pro
  • 4x 4 Go mémoire DDR3-1866 Corsair @1866 MHz
  • SSD Corsair Neutron GTX 240 Go + Intel 520 Series 60 Go,
  • Carte graphique AMD Radeon HD 7950 v2
Place maintenant à notre plate-forme Intel pour le test des processeurs Core :
  • Carte mère Asus P8Z77 Deluxe,
  • 4x 4 Go mémoire DDR3-1866 Corsair @1866MHz,
  • SSD Corsair Neutron GTX 240 Go + Intel 520 Series 60 Go,
  • Carte graphique AMD Radeon HD 7950 v2
Sur cette plate-forme toujours en Windows 7 édition Intégrale 64 bits, nous testerons les Core i5 3550, Core i5 3570K et Core i7 3770K en plus du Core i3 3240.

3DMark Vantage - v1.0.1 - Test processeur


On démarre avec 3DMark Vantage. Le Core i7 3770K l'emporte haut la main alors que le nouveau FX-8350 termine tout de même sur la seconde marche du podium. Face au précédent FX, le FX-8150 sur architecture Bulldozer, le gain de performance est ici de 20%. Pas mal d'autant que le FX-8350 se hisse devant les Core i5 3570K et 3550. Si le nouveau fleuron d'AMD se classe bien, les déclinaisons comme le FX-6300 sont moins convaincantes. Les six coeurs du FX-6300 ne rivalisent ni avec le FX-8150 ni avec le Core i5 3550. Quant au processeur quadri-coeurs, le FX-4300, il est 16% plus véloce que son prédécesseur le FX-4100 mais se fait damner le pion par le Core i3 3240, un processeur double-coeur 12% plus véloce...

PCMark 7


On reste chez FutureMark avec PCMark dans sa version 7. Les processeurs Core font ici un triplé gagnant : Core i7 3770K, Core i5 3570K et Core i5 3550 sont en tête. Le FX-8350 termine quatrième avec des performances 8% supérieures à son prédécesseur le FX-8150. Le nouveau FX-6300 fait tout juste mieux qu'un Core i3 3240 malgré un nombre de coeurs triplés et notre FX-4300 équivaut au récent APU A10-5800K d'AMD.

Sandra 2012 - Test processeur


Le test processeur de Sandra 2012 confirme les très bonnes prestations d'un Core i7 3770K qui n'a plus franchement besoin de faire ses preuves. Le FX-8350 se retrouve tout de même en haut du classement avec un gain substantiel face à son prédécesseur le FX-8150. AMD ne démérite donc pas, son nouveau porte-étendard tenant la comparaison en terme de nombres d'instructions à la seconde traitées. En revanche, les FX-6300 et FX-4300 s'avèrent nettement moins convaincants.

Sandra 2012 - Test mémoire


Avec le test mémoire, les processeurs Core offrent un débit identique d'un modèle à l'autre, le meilleur relevé dans ce comparatif. Le FX-8350 offre une bande passante mémoire semblable au FX-8150 alors les FX-6300 et FX-4300 se voient handicapés par leur nombre réduit de modules, impactant directement la bande passante. Un phénomène que l'on ne retrouve pas chez Intel dont le Core i3 3240 malgré ses deux coeurs d'exécution revendique la même bande passante mémoire que le Core i7 3770K avec ses quatre coeurs et son HyperThreading.

ScienceMark 2.0 x64 - Primordia


Terminons cette première page de tests par le très synthétique ScienceMark 2.0 qui reste essentiellement porté par la fréquence de fonctionnement de nos processeurs. Mais peut-être pas que... Intel réussit un tir groupé en plaçant les quatre processeurs que nous avons retenu sur les quatre premières marches du podium. Le FX-8350 affiche ici un avantage de seulement 1,5% sur le FX-8150. Quant à l'écart entre un Core i3 3240 et un FX-4300 il frise ici l'indécence : 30%... en faveur d'Intel évidemment.

Cinebench 11.5


Cinebench évalue les performances de nos processeurs en effectuant le rendu d'une scène 3D. Massivement optimisé pour les processeurs multicoeurs, le logiciel donne le meilleur de lui même avec les CPU multithreadés. En tête nous retrouvons le Core i7 3770K. Pas de surprise me direz-vous. Sauf que le FX-8350 termine second ! Avec des performances 15% supérieures au FX-8150. Il se place donc devant les Core i5 3570K et Core i5 3550. Le FX-6300 affiche ici un résultat intéressant alors que le FX-4300 ne convainc guère ne parvenant par à dépasser le Core i3 3240.

Compression de fichiers - WinRAR 4.20


Avec WinRAR les résultats sont présentés en secondes : la lecture du graphique est inversée. Nous mesurons ici le temps nécessaire à la création d'une archive RAR d'un disque à l'autre. Nous retrouvons le Core i7 3770K en tête avec là encore le FX-8350 qui grappille quelques secondes sur son prédécesseur le FX-8150. De fait le FX-8350 fait mieux que le Core i5 3570K. Le FX-6300 parvient quant à lui à devancer le Core i3 3240 quand le FX-4300 n'y parvient pas.

3DSMax 2011 - 1280*1024 - Radiosit


Avec 3DSMax 2011 nous mesurons le temps de rendu, en secondes, d'une scène 3D complexe. Le résultat est exprimé en secondes, la barre la plus petite représente le processeur le plus rapide. Et à ce petit jeu le Core i7 3770K se fait pour la première fois voler la pôle position ! Le FX-8350 est donc ici le plus rapide alors que le gain de performances face au FX-8150 sur architecture Bulldozer est notable : pas loin de 13 secondes ! Le FX-6300 ne fait en revanche pas mieux que les Core i5 3550 et 3570K alors que le FX-4300 est ici à la traîne, au niveau d'un Core i3 3240. Reste que face au FX-4100 de génération précédente, le FX-4300 effectue la même tâche en 23 secondes de moins.

Adobe Photoshop CS6 - Flou radial


Sous Photoshop CS6 nous appliquons sur une image très haute résolution un filtre et mesurons le temps nécessaire à son exécution. Les résultats sont exprimés en secondes, la barre la plus courte représente le processeur le plus rapide. Là encore, le FX-8350 se sort bien de l'exercice en étant premier devant le Core i7 3770K. L'application du même filtre de flou radial se fait en quatre secondes de moins qu'avec le FX-8150 de génération précédente. Si le FX-8350 s'en sort bien, les FX-6300 et FX-4300 ne taquinent nullement les Core i5 3550/3570K. Reste que le FX-4300 est tout de même plus rapide que le Core i3 3240, ici lanterne rouge. Mais il est vrai que le processeur d'AMD dispose de quatre coeurs d'exécution contre deux pour le Core i3 3240.

MediaCoder


On referme cette série de tests applicatifs avec MediaCoder : nous encodons ici un MKV vers un autre format vidéo. Le résultat est exprimé en secondes, la barre la plus courte correspond au processeur le plus rapide. Ici le Core i7 3770K reprend ses droits, mais le FX-8350 n'est pas loin. Le gain face au FX-8150 est plus que sensible ! Le FX-4300 signe lui des prestations nettement meilleures que le FX-4100 de génération précédente et devance donc nettement le Core i3 3240. Quant au FX-6300 il ne parvient pas à taquiner un Core i5 3550 malgré ses six coeurs d'exécution.

Batman Arkham City - 1920x1080 - DirectX 11


Avec Batman Arkham City les processeurs Core tirent leur épingle du jeu. Le FX-8350 se retrouve en quatrième position derrière le Core i5 3550 mais tout de même devant le Core i3 3240. Face au FX-8150, on gagne 16% de performances. Le FX-6300 est un cran derrière le Core i3 3240 alors que le FX-4300 est 15% plus rapide que le FX-4100.

Crysis 2 - 1920x1080 - DirectX 11 - Ultra


Crysis 2 donne sa préférence aux processeurs Intel. Ici il est amusant de constater que le Core i5 3550 devance d'un cheveu le Core i7 3770K, les performances étant ici limitées par la carte graphique plus que par le processeur. Reste que le FX-8150 s'affiche pour la première fois comme plus véloce que le FX-8350 : mais là encore c'est probablement le signe d'une limitation du bench par la carte graphique. Logiquement, le FX-4300 devance le FX-6300 grâce à sa fréquence de fonctionnement supérieure et son turbo plus agressif, le nombre de cœurs n'étant ici clairement pas un atout. Face au FX-4100, le FX-4300 se montre 5% plus rapide.

Dirt 3 - 1920x1080 - DirectX 11 - Ultra


Alors que nos processeurs semblent tous limités par la carte graphique, les systèmes Intel se démarquent tout de même sous Dirt 3 en prenant la tête du classement. Core i5 et Core i7 sont en tête et le Core i3 3240 fait même mieux que tous nos processeurs AMD. Les écarts sont toutefois particulièrement mesurés. Ici la fréquence de fonctionnement supérieure du FX-4300 face au FX-6300 ne lui permet pas de prendre l'avantage. Quant au nouveau FX-8350 il délivre des performances identiques au FX-8150.

Metro 2033 - 1920x1080 - DirectX 11


Plus encore que nos autres jeux, Metro 2033 est limité par la carte graphique. On retrouve les Core i5/i7 d'Intel en tête et c'est amusant un Llano, autrement dit un A8-3870 en troisième position. La différence de performance entre FX-8150 à architecture Bulldozer et FX-8350 à architecture Piledriver est ici imperceptible.

Piledriver face à Bulldozer

Pour bien mesurer les gains de performances de la nouvelle architecture Piledriver face à Bulldozer, nous avons exécuté notre protocole de test sur un FX 8350 (en Piledriver) et un FX 8150 (en Bulldozer), les deux processeurs étant ramenés à une fréquence de fonctionnement identique de 4 GHz avec désactivation du Turbo. Ainsi nous comparons à fréquence égale les performances des deux architectures. Dans les deux cas, la mémoire est ramenée à une fréquence de 1333 MHz.

Sur cette première série de tests, on note un gain variable : 6% sous PCMark 7, 10% pour 3DMark Vantage et 1% pour ScienceMark 2.0, toujours en faveur de PileDriver.

Sur cette nouvelle série, PileDriver est 6% plus rapide selon CineBench et 12% plus véloce que Bulldozer dans un jeu comme Batman Arkham City. Dans tous les cas on constate bel et bien des gains de performance notables liés au simple changement d'architecture.

Consommation

Nous avons mesuré la consommation électrique de nos processeurs. Pour cela nous employons un wattmètre et nous relevons la consommation électrique du système à la prise. C'est donc la consommation totale de la machine qui est relevée. Nous procédons à deux mesures : au repos sous Windows 7, puis en charge avec Prime 95.

Au repos on observe une consommation identique pour nos processeurs FX d'ancienne et nouvelle génération. Certes le FX-8350 consomme quelques Watts de moins que le FX-8150 mais rien de vraiment substantiel. En revanche, au repos la consommation de la plate-forme Intel avec Core i7 3770K reste inférieure de quelque 22 Watts face à la plate-forme AMD. Ce n'est pas forcément négligeable. En charge par contre... c'est l'hécatombe ! Alors que le plus puissant des processeurs Intel, le Core i7 3770K, engendre une consommation de pas loin de 153 Watts pour notre système, la machine AMD avec FX-8350 grimpe de son côté à 243 Watts ! Pas loin de 100 Watts de plus engloutis par AMD. Face au FX-8150, le FX-8350 consomme à peine 6 Watts de moins en charge. Un écart que l'on retrouve à l'identique entre le FX-4300 à architecture Piledriver et le FX-4100 à architecture Bulldozer.

Overclocking

Nous nous sommes logiquement intéressés aux capacités en overclocking de Vishera. Pour cela nous avons tenté de monter la fréquence de fonctionnement de notre FX-8350. Nos résultats n'ont qu'une valeur indicative et il est bien entendu que d'un système à l'autre, d'un processeur à l'autre, vous aurez plus ou moins de succès. Pour Piledriver, les résultats nous ont semblé satisfaisants. Certes, il vaut mieux éviter d'emblée l'overclocking en air cooling tant l'échauffement peut causer des plantages. Nous avons donc utilisé le système de refroidissement « eau de gamme » d'AMD, pour atteindre sans souci les 4,5 GHz puis les 4,6 et enfin les 4,8 GHz et ce de manière stable.

Attention toutefois, si ces résultats en overclocking sont plutôt satisfaisants, il ne faut pas perdre de vue la consommation électrique ! A 4,6 GHz, notre test Prime 95 fait s'envoler la consommation à plus de 400 Watts en charge ! C'est quasiment 150 Watts de plus que la consommation en charge du FX-8350 à sa fréquence de base.

Conclusion

Attendue depuis l'apparition de Trinity cet été au cœur des ordinateurs portables, la nouvelle version de l'architecture Bulldozer d'AMD, à savoir PileDriver, s'avère pour le moins convaincante. Les progrès face à Bulldozer sont bien réels et s'il était difficile de faire moins bien, on ne peut que saluer le chemin parcouru.

Il n'est ainsi pas rare de voir le FX-8350 taquiner les meilleurs processeurs Intel en socket LGA-1155 voire même parfois faire mieux notamment dans le domaine applicatif. Du côté des jeux en revanche, AMD ne tient toujours la dragée haute à Intel. On note des progrès palpables, mais parfois un simple Core i3 fait mieux que le nouveau fleuron de Sunnyvale, le FX-8350. Il faut dire qu'à l'inverse des applications massivement multi-threadées comme 3DSMax par exemple, les jeux eux ne savent pas faire grand-chose de huit cœurs d'exécution.

Et si nous ne boudons pas notre plaisir de voir AMD reprendre des couleurs avec des processeurs FX qui sont capables de taquiner leurs homologues Intel, il reste une tare qui pour certains sera rédhibitoire : la consommation électrique de ses FX est presque gargantuesque ! Notre système FX-8350 engloutit en charge une centaine de watts de plus que notre machine Intel en Core i7 3770K...

De quoi faire réfléchir... Oui mais voilà si AMD ne remporte pas la bataille de l'efficacité énergétique, le fondeur a déplacé le combat sur un autre terrain... Celui du prix ! Et ici, AMD a de sérieux atouts à faire valoir. Le FX-8350 se négocie un peu plus de 180 euros quand il faut débourser 260 euros pour un Core i7 3770K ou pas loin de 200 euros pour un Core i5 3570K. Finalement, le FX 8350 se positionne en face du Core i5 3550 qui se négocie au même tarif. Avec des avantages également à faire valoir face à Intel dont la présence d'un coefficient multiplicateur débloqué. Et relevons que le FX-8350 est le premier processeur à dépasser la barre des 4 GHz (chez Intel le processeur commercialisé a la fréquence la plus élevée reste le Pentium 4 570J et ses 3,8 GHz... c'était en 2004 !). Des avantages contrebalancés par la plate-forme puisqu'AMD ne propose pas de chipset avec prise en charge du PCI-Express 3.0, un regret en cette fin d'année, sans oublier l'absence d'USB 3.0 natif. Dans tous les cas ce bon rapport performance/prix vaut au FX-8350 notre toute nouvelle sélection Qualité/Prix !
La note Clubic
Performances
Innovation
Qualité / Prix
Les plus
  • Bonnes performances (y compris face à Bulldozer)
  • Compatibilité socket AM3+
  • Overclocking (avec WaterCooling)
  • Positionnement prix
Les moins
  • Consommation extravagante
  • Plate-forme vieillissante