Secret of Mana sur PS4 : un remake réussi pour le jeu mythique sur Super Nintendo ?

La note Clubic
Les plus
  • L'esprit Secret of Mana
  • Le multijoueur à 3 en local
  • La sauvegarde automatique
  • L'introduction, sublime
  • De quoi raviver quelques très beaux souvenirs d'antan
Les moins
  • La direction artistique
  • La réalisation graphique dans son ensemble avec une 3D datée
  • Les mêmes défauts de gameplay et d'ergonomie qu'en 1993
  • Des cutscenes mollassonnes (et sans la moindre animation faciale !)
  • Quelques bugs, freezes, plantages et autres joyeusetés techniques modernes
Véritable légende du genre action-RPG sur Super Nintendo, Secret of Mana revient en version modernisée sur PS4, avec un remake aussi attendu que paresseux. Explications.
Paru en 1993 sur Super Nintendo et concocté par Squaresoft à l'époque, le jeu Secret of Mana constitue encore aujourd'hui l'un des souvenirs les plus marquants chez de nombreux joueurs. Pas forcément parfait à l'époque, Secret of Mana reste malgré tout l'un des action-RPG les plus forts de l'ère 16 bits, avec une direction artistique phénoménale, une ambiance unique, une bande-son épique, ainsi qu'un mode multijoueur permettant à deux ou trois héros de collaborer (via un multitap). En 2018, Square-Enix a décidé de faire revivre la légende, via un remake intégral de l'oeuvre d'origine.
Un remake réussi par Square Enix ?

Secret of Mana PS4 : des graphismes désuets


Ainsi, quelques semaines après le phénoménal Shadow of the Colossus, c'est un autre remake de taille qui arrive dans les échoppes. Néanmoins, autant être sincère d'emblée : ce Secret of Mana PS4 est loin d'être aussi réussi que le titre retravaillé par BluePoint Games, sans être la catastrophe annoncée. Pour ce remake, Square-Enix a décidé de proposer une nouvelle direction artistique, avec une 3D malheureusement très pauvrette, si bien que le premier contact avec le jeu est assez difficile pour les yeux. Difficile de ne pas penser à un jeu pour smartphones ou tablettes dans un premier temps. Malgré cette 3D d'un autre âge, ces cut-scenes aussi vilaines qu'inutiles (et sans animations faciales qui plus est) et cette direction artistique loupée, le jeu parvient à accrocher le joueur. Comptez pour cela sur la fibre nostalgique d'une part, et par l'esprit Mana qui est miraculeusement intact ici.

Malgré des graphismes désuets, il est possible de ressentir l'esprit de Secret of Mana, avec notamment la possibilité d'opter pour la bande-son d'origine (en lieu et place de la version réorchestrée) et cette ambiance générale assez unique qui se dégage du jeu. C'est ainsi que l'on se surprend à anéantir le premier boss, puis à aller secourir ses deux acolytes, avant d'enchaîner d'autres boss... Tout cela, en pestant presque constamment face au look de ce Secret of Mana 2018, mais aussi à quelques errances de gameplay et d'ergonomie qui n'ont pas été corrigées.

Un jeu fidèle à la version Super Nintendo, mais un remake difficile


Ainsi, outre le fait d'imposer un jeu au stick analogique, Secret of Mana dispose en 2018 des même menus circulaires que ceux de la Super Nintendo, avec le même effet de juxtaposition très imprécis. Pire encore : si à l'époque, chaque personnage avait droit à son menu, l'anneau est maintenant positionné au centre de l'écran. Il est alors bien difficile de savoir sur quel personnage on se situe... De même, l'ergonomie reste aussi compliquée qu'à l'époque, notamment lors du lancement des sorts : il est obligatoire de passer par ces fastidieux menus... Certes, on peut placer deux éléments sur des touches de raccourcis, mais l'expérience n'en est pour autant pas facilitée.

Côté gameplay, le jeu reste parfaitement identique à la version d'origine, avec une hitbox un peu aléatoire, qui fait que l'on ne sait pas toujours si le coup porté a eu un impact sur l'ennemi ou non. De même, l'IA alliée n'est pas extraordinaire de base, et les options de personnalisation sont moins poussées que sur Super Nintendo. Concrètement, le jeu reste fidèle en tout point à la version Super Nintendo de 1993, et si certains y trouveront un côté hommage, on ne peut s'empêcher d'y voir une certaine forme de fainéantise, tant certains aspects auraient gagné à être optimisés sans pour autant dénaturer l'oeuvre originelle. La mise en scène est identique à celle de l'époque (hormis les cutscenes évidemment), et Secret of Mana se pare en 2018 d'un doublage intégral, en anglais ou en japonais. Le résultat est correct mais n'apporte finalement pas grand chose de plus que la version muette de notre enfance.

Toutefois, malgré une liste de tares assez conséquente, le fan de l'époque aura sans doute la volonté de poursuivre l'aventure, et s'étonnera même sûrement de terminer le jeu. Comme précisé, cela découle sans doute du côté nostalgique, mais aussi d'une version 2018 un peu plus simple qu'à l'époque, notamment en ce qui concerne les affrontements face aux (nombreux) boss du jeu. Le côté évolution est toujours là, avec des personnages qui gagnent en niveaux, tout comme les armes et les sorts. A noter également qu'au-delà de sa réalisation désuète, Secret of Mana souffre également sur PS4 de quelques bugs visuels assez étonnants parfois, avec en prime quelques freezes, des ralentissements, et même (pour les plus mal lotis) d'un bug de sauvegarde... Bref, un remake manqué, incontestablement, mais un jeu PS4 qui se laisse jouer malgré tout, notamment en coopération, et à condition d'avoir connu l'opus d'origine (et d'être très conciliant).

Notre avis sur Secret of Mana sur PS4

Inutile de tourner autour du pot, Secret of Mana 2018 est une cruelle désillusion pour qui pensait retrouver un remake à la hauteur du jeu originel. Square-Enix s'est contenté ici d'un remake très paresseux, certes très (trop) fidèle à l'original sur de nombreux points, mais qui souffre d'une réalisation technique juste indigne, en plus d'une direction artistique loupée. Les doublages, sans être franchement ratés, n'apportent rien de spécial, tout comme les cutscenes.

Au final, seule l'aura du jeu d'origine parvient à sauver ce remake élaboré sans grand enthousiasme visiblement. Pourtant, en étant très (très) conciliant (et un minimum fan et/ou nostalgique de l'opus d'origine), on parvient malgré tout à progresser (avec parfois une pointe de plaisir) dans l'aventure, surtout en coopération. Certains parviendront même à terminer le jeu, mais sans jamais oublier les nombreux défauts du jeu. Autant dire que si vous disposez d'une Super Nintendo, de la cartouche d'origine et d'un bon vieil écran cathodique, vous savez ce qu'il vous reste à faire.
La note Clubic
Les plus
  • L'esprit Secret of Mana
  • Le multijoueur à 3 en local
  • La sauvegarde automatique
  • L'introduction, sublime
  • De quoi raviver quelques très beaux souvenirs d'antan
Les moins
  • La direction artistique
  • La réalisation graphique dans son ensemble avec une 3D datée
  • Les mêmes défauts de gameplay et d'ergonomie qu'en 1993
  • Des cutscenes mollassonnes (et sans la moindre animation faciale !)
  • Quelques bugs, freezes, plantages et autres joyeusetés techniques modernes
Stéphane Ficca
Publié le 21 févr. 2018